• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Faut-il bannir les dentifrices blanchissants ?

Ils sont trop abrasifs Ils ont des effets trompe l’œil Les résultats sont peu probants On consulte son dentiste avant de faire quoi que ce soit ! 4

On a tous pensé un jour, à utiliser un dentifrice blanchissant pour se faire un sourire de star. Pourtant, ces produits ne font pas l’unanimité auprès des professionnels de la santé bucco-dentaire. Explications.

LIRE LA SUITE
1 /4

Ils sont trop abrasifs

Ils sont trop abrasifs

La plupart des dentifrices blanchissants sont très abrasifs car ils contiennent du bicarbonate de sodium et de la silice.  Pour Jean-Philippe Fesquet, chirurgien-dentiste, "ils agressent à la longue, l’email des dents, en le rendant poreux". La conséquence de cette anomalie, est que les dents deviennent plus sensibles à la coloration, dès la prise d’une tasse de café par exemple. De plus, une utilisation quotidienne de ces dentifrices sensibilise les dents. Pire, leur teinte devient à la longue de plus en plus brune.

2 /4

Ils ont des effets trompe l’œil

Ils ont des effets trompe l’œil

Ces produits contiennent des colorants qui agissent comme des subterfuges. Le colorant rouge accentue la couleur des gencives, alors que le bleu, rehausse le blanc de l’émail. Jean-Philippe Fesquet, chirurgien dentiste, précise "qu’une coloration de la gencive à répétition, la rend érythémateuse et sanglante au moindre contact". Comme si cela ne suffisait pas, ces types de colorants peuvent même parfois provoquer des réactions allergiques.

3 /4

Les résultats sont peu probants

Les résultats sont peu probants

Les dentifrices blanchissants sont avant tout des produits cosmétiques et non hygiéniques. Ce sont des dentifrices de compléments. Il faut donc alterner leur utilisation avec des dentifrices classiques et surtout ne pas en abuser.

4 /4

On consulte son dentiste avant de faire quoi que ce soit !

On consulte son dentiste avant de faire quoi que ce soit !

Pour Jean-Philippe Fesquet, chirurgien-dentiste, avant de démarrer tout traitement dentaire, il faut d’abord établir un diagnostic et se demander pourquoi les dents ne sont pas ou plus blanches, afin d’adapter les soins. Et les facteurs sont multiples : "saleté, tartre, tabagisme, ou tout simplement, la trame de votre dent qui est ainsi" précise-t-il. Alors avant d’entamer un traitement pour blanchir ses dents, il est fortement recommandé de consulter un professionnel. Surtout qu’une fois abrasée, la dent perd sa protection isolante du chaud, du froid et des colorants alimentaires.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.