• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Dans le vanity d'Hapsatou Sy

Hapsatou Sy et des gestes beauté Vu et approuvé par Hapsatou Sy ! Hapsatou Sy et ses flops beauté Hapsatou Sy et ses cheveux 9

Créatrice de ses salons de beauté, Hapsatou Sy s'est créé un empire 100% cosmétique dès l'âge de 24 ans. Après ce succès, elle se lance un nouveau défi en 2012 : la télévision. Après un passage par M6, elle rejoint ensuite l'équipe du Grand 8 sur D8 aux côtés de Laurence Ferrari. Nous avons voulu en savoir plus sur cette pro de la beauté et l'avons rencontrée à l'hôtel SEVEN.

LIRE LA SUITE
1 /9

Hapsatou Sy et des gestes beauté

Hapsatou Sy et des gestes beauté

Un maquillage pour séduire ?
J'irais plus vers quelque chose de naturel avec une bouche gourmande, un petit trait de crayon noir au niveau des yeux et mascara très léger. L'idée est d'envoyer le message "je viens de sortir du lit, mais j'ai une bouche pulpeuse".

Ton geste beauté signature ?
Le teint ! Pour moi le teint est la base même d'un beau make-up. Je suis une vraie maniaque : je ne supporte pas qu'il y ait la moindre trace de pinceau, la moindre impureté, je déteste l'effet masque et j'aime bien avoir un rendu naturel. Ma technique est un peu étrange : j'applique mon fond de teint fluide avec un pinceau normalement destiné à l'application de la poudre. Du coup, le résultat est super léger. Et je fixe ensuite avec une poudre libre pour que le maquillage tienne et reste lumineux.

 

2 /9

Vu et approuvé par Hapsatou Sy !

Vu et approuvé par Hapsatou Sy !

Trois produits qui ne te quittent jamais ?
Mon huile "Cas de force majeure". Je l'utilise en journée pour m'hydrater les mains, les coudes, les genoux et les cheveux. Dès que j'ai la peau qui tire, ou même quand je vais au soleil et que j'ai besoin d'un soin réparateur, je la dégaine. Je la mets tout le temps. J'ai également toujours 3 ou 4 vernis à ongles dans mon sac à main. Je les enlève, je les remets, je change... Mais j'en ai toujours quoi qu'il arrive. Et enfin, mon dernier indispensable : mon gloss. Pourquoi ? Parce que je suis très gourmande. Dans mon gloss, il y a de la vanille naturelle, du coup, j'ai l'impression de manger des bonbons à chaque fois que j'en mets. Cela laisse un bon goût sucré... et si on a un bisou à faire, c'est plutôt sympa !

Qui te demande des conseils ?
Beaucoup de femmes ! Tout le monde sait que je travaille dans le domaine de la beauté, que c'est là que j'ai fait mes premières armes, donc on me pose des questions en permanence, que ce soit sur les réseaux sociaux, dans mes rencontres, dans mes salons. Ce sont des demandes de femmes qui ont quelques problèmes ou veulent juste se mettre en valeur. Ma meilleure élève, c'est Roselyne Bachelot (ndlr : co-animatrice avec Hapsatou Sy dans l'émission Le Grand 8). Elle attend toujours ma validation. Dès que je lui dis "Rose, ça ne va pas", elle change et seulement après on peut tourner.

 

3 /9

Hapsatou Sy et ses flops beauté

Hapsatou Sy et ses flops beauté

Ton pire souvenir make-up ?
C'était sur un shooting, avec un maquilleur qui n'avait pas l'habitude de maquiller les peaux noires : j'ai fini avec le teint gris. Je n'arrêtais pas de lui expliquer qu'il n'avait pas la bonne méthode et que, venant du monde de la beauté, je savais ce qu'il me fallait pour mon teint, mais il n'a rien voulu savoir. Je crois que c'est à partir de ce jour-là que je suis devenue extrêmement exigeante en matière de make-up. Heureusement, il y a aussi de bonnes maquilleuses pour peaux noires et je travaille avec elles maintenant.

Et côté coiffure ?
Il faut savoir que mes cheveux ne supportent rien. Ils sont très fragiles et réagissent mal aux produits chimiques. Ma pire expérience a donc été la première fois que j'ai voulu me faire une coloration. J'ai laissé la moitié de mes cheveux lors du rinçage. Cela a été plutôt compliqué pour m'en remettre et je pense que ça m'a donné envie d'ouvrir mes propres salons de beauté pour enfin avoir des pros pour s'occuper de mes cheveux.

4 /9

Hapsatou Sy et ses cheveux

Hapsatou Sy et ses cheveux

Qui s'occupe de tes cheveux ?
J'ai mon coiffeur personnel : Yoren. Il me fait mes brushings, il dompte ma crinière et supporte également mon humeur du jour (rires). J'aime bien le côté fouillis pour mes cheveux, mais parfois j'aime bien avoir quelque chose de plus strict. Il s'adapte à chaque fois. On ne se parle plus avec Yoren, on se regarde et il sait ce que je veux. On est hyper complice niveau capillaire.

Une coiffure en 10 secondes ?
Ma coque ! Je remonte mes cheveux avec un côté un peu punk mais sophistiqué. Je mets beaucoup d'épingles... enfin pas autant que Yoren. Moi, je fais juste en sorte que ça tienne. Cela fait un style "coiffé/décoiffé", mais coiffé quand même.

5 /9

Hapsatou Sy et son reflet

Hapsatou Sy et son reflet

Le passage devant le miroir, plaisir ou corvée ?
C'est le moment où je vérifie surtout que je suis bien réveillée ! Je m'ausculte. C'est aussi un plaisir de vivre la transformation. On se demande si on se maquille ou pas. Comment on se maquille... Je ne me maquille plus trop chez moi finalement parce qu'avec les shootings et les tournages, je me fais maquiller tous les matins. Mais il va falloir que je m'y remette car la saison de l'émission (ndlr : Le Grand 8 sur Direct 8) est finie.

Combien de fois par jour passe-tu devant le miroir ?
Une fois le matin et le soir pour me démaquiller. Eventuellement, je fais une retouche en soirée si je sors. Je ne fais pas trop attention en journée, mais j'ai beaucoup de miroirs autour de moi dans mes boutiques. Le miroir fait totalement parti de mon quotidien. Je jette forcément un coup d'œil. De toute façon, nous les filles, dès qu'on peut valider que tout va bien... On ne se prive pas.

6 /9

Hapsatou Sy et ses premiers pas dans la beauté

Hapsatou Sy et ses premiers pas dans la beauté

Comment as-tu appris à te maquiller ?
Pour le maquillage, c'est en regardant ma sœur. Je l'observais et je reproduisais les gestes. Mais c'est plus grâce à ma mère que j'ai appris à prendre soin de moi en général.

Comment en es-tu venue à lancer tes espaces de beauté ?
Je pense que c'est grâce au choc des cultures. Mes parents sont peuls, du Sénégal et de la Mauritanie et là-bas, la beauté est très présente, très colorée dans les vêtements, dans la façon de s'attacher les cheveux, de se les tresser. Etant née et ayant grandi en France, je voyais cette beauté occidentale qui était moins pudique. Dans la culture de mes parents, on ne montre pas n'importe quelle partie du corps, on fait attention. En France, on montre ses jambes, on se met du rouge à lèvres, on peut porter des décolletés. J'aimais bien la beauté selon ces deux cultures. Et je pense que c'est la rencontre de ces deux univers qui m'a donné envie de travailler dans la beauté. C'est aussi la magie de la transformation qui m'a attirée. Voir tout ce qu'on peut faire. Le jour où je me suis vraiment coiffée, maquillée et vue dans une glace, j'ai totalement abandonné mon côté garçon manqué.

7 /9

Hapsatou Sy et sa ligne

Hapsatou Sy et sa ligne

Les secrets de ta silhouette parfaite ?
Je me trouve un peu maigrichonne, moi ! C'est une injustice totale car je mange vraiment n'importe quoi. Je crois que je dois ça à mes origines, au peuple peul. On a tendance à être très fins et toniques. Je vois mon père, par exemple, il ne prend pas un gramme. Ma difficulté justement, c'est de prendre un peu de poids. J'aimerais bien avoir plus de fesses et je trouve mes jambes trop minces.

Un geste pour te relaxer avant un tournage ?
Je mange des sucreries ! C'est mon geste "relaxation". Pas très conseillé mais efficace.

 

8 /9

Souvenirs, souvenirs

Souvenirs, souvenirs

Ado, tu l'as fait et tu te demandes encore pourquoi...
Oh lala ! J'en ai fais pas mal... Le pire truc : porter un jogging avec des talons. Je l'ai fait parce que je tentais de dépasser la limite de taille des attractions du Parc Astérix. Je me souviens que j'avais tout donné ce jour-là : les talons (avec le jogging donc) et je m'étais aussi bombé les cheveux pour prendre encore quelques centimètres. Mais le pire, c'est que je n'étais même pas passée.

9 /9

Hapsatou Sy et ses produits de beauté

Hapsatou Sy et ses produits de beauté

Comment choisis-tu tes produits de beauté ?
Pour moi, le packaging est très important tout comme l'odeur et la texture du produit. Ensuite je vais clairement regarder les couleurs. Je préfère mettre un prix plus élevé dans un produit mais être sûre d'avoir de la qualité.  Ca m'énerve de le voir traîner dans ma salle de bain car je ne vais pas utiliser. Aujourd'hui, je n'ai chez moi que des produits "chouchou", que j'utilise et consomme car je sais qu'ils fonctionnent. Ce sont de vrais coups de cœur à chaque fois. En revanche, dans mon bureau, j'ai beaucoup de produits. C'est un vrai laboratoire et il y en a dans tous les sens.

Dans sa salle de bain on retrouve :
Le masque force vitale Phytospecific, 17 €.
La gamme purifiante Comfort Zone.
L’huile Cas de Force Majeure d'Hapsatou Sy, 39, 90 €.
La crème éclat et fluide matifiant Nuhanciam, 33 €.
Les vernis à ongles de la gamme Ethnicia, 8,90 €.
Le maquillage de la marque Artisan Make Up.
Le Parfum Organza de Givenchy, 71,50 € les 50ml.
La brosse visage Clarisonic MIA 2, 149 €.
Le fer à lisser ghd, 150 €.
Le mascara volume effet faux cils d'Yves Saint Laurent, 28, 90 €.
La bougie de massage Jongena, 29 €.
La crème repulpante fesses et la crème repulpante seins de Jongena, 39 € chacune.
Les produits pour les pieds et les mains de la marque Senev.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.