• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Cosmétiques maison : 5 conseils qu’EnjoyPhoenix aurait dû savoir

Eviter les produits irritants et colorants Prudence extrême avec les produits frais et les hydrolats Les huiles essentielles et essences d Eviter les produits granuleux 5

La pratique du slow cosmétique n’est pas sans risque. EnjoyPhoenix en a récemment fait les frais, avec son masque à la cannelle qui a brûlé quelques épidermes. L’occasion pour nous de faire le point sur les ingrédients à éviter en cosmétiques maison.

LIRE LA SUITE
1 /5

Eviter les produits irritants et colorants

Eviter les produits irritants et colorants

En cosmétiques maison, il est impératif de connaitre certaines règles avant de se lancer dans la création de produits. Selon Sylvie Hampikian, toxicologue et cosméteuse maison, en cas de doute sur une création, faites un test de tolérance, en déposant une petite dose de produit dans le creux du poignet, afin de prévenir une éventuelle réaction allergique.
 
Il y a des informations basiques et nécessaires à prendre en compte avant de se lancer. Tout d'abord, on évite d'utiliser des ingrédients aux propriétés irritantes comme : la cannelle, le gingembre frais, la farine de moutarde, et les épices (à utiliser uniquement diluées) qui sont tolérées par certaines personnes mais pas toutes. Le piment lui, est vraiment un aliment à ne surtout pas utiliser en cosmétiques.
 
D'autre part, certains produits colorent la peau. Le problème dans ce cas n'est pas dermatologique mais plutôt esthétique. On fait donc attention avec le curcuma qui teinte la peau en jaune s'il est utilisé à forte dose. On a également la main légère avec l'urucum et la garance indienne, qui colorent la peau en rouge vif, un peu comme la carotte. C'est moins grave qu'une réaction allergique, mais ça reste quand même gênant.
 
2 /5

Prudence extrême avec les produits frais et les hydrolats

Prudence extrême avec les produits frais et les hydrolats

On reste vigilant avec les produits frais comme les yaourts et les fruits. Sylvie Hampikian conseille de "ne jamais utiliser d'ingrédients dont la date de péremption est dépassée", afin de prévenir toutes réactions indésirables.
 
C'est pareil pour les hydrolats (eaux de distillation), comme l'eau de rose, par exemple. Ils se révèlent instables et facilement contaminables par des bactéries. Pour l'éviter, on les conserve 6 mois maximum au réfrégirateur et on les garde dans des flacons à pompes, afin de limiter le contact avec les doigts.
 
3 /5

Les huiles essentielles et essences d'agrumes

Les huiles essentielles et essences d

Les huiles essentielles sont très utilisées en cosmétiques. Mais mal dosées, elles peuvent provoquer des réactions indésirables comme l'apparition de rougeurs, de petits boutons et d'irritations. En règle générale, il ne faut pas les utiliser à plus de 2%, c'est-à-dire 2 gouttes diluées dans une cuillère à café.

Il faut également éviter les essences d’agrumes comme le citron ou la bergamote, en période d’ensoleillement. Les réactions sont exacerbées au soleil. Pire, ces ingrédients accentuent les coups de soleil, car ils ont des effets photosensibilisants.

4 /5

Eviter les produits granuleux

Eviter les produits granuleux

En laboratoire, les ingrédients sont contrôlés et filtrés, ce qui n'est pas le cas à la maison. Lors de la fabrication de ses propres exfoliants, il faut donc choisir, avec précaution, ses ingrédients granuleux. Si le grain s'avère grossier et irrégulier, il peut abimer le visage et écorcher la peau. Attention donc à la poudre de noix de coco et au sucre. Si l'on souhaite absolument les utiliser, Sylvie Hampikian recommande de les choisir en grains très très fins.

 

 

 

5 /5

Eviter les produits acides

Eviter les produits acides

Toutes les peaux ne supportent pas les aliments acides, car ils s'avèrent très irritants. On fait donc attention avec le jus de citron, les tranches (ou le jus) d’ananas, la papaye et le miel. Selon la toxicologue, le miel paraît très doux mais il est en réalité très acide : " avec un masque de miel pur, on peut se retrouver avec le visage tout rouge". Il est donc préférable de diluer ces ingrédients avec de l'eau ou des produits plus doux, pour couper le côté trop abrasif. Mieux encore, on réserve leur utilisation à des soins exfoliants.

 

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.