• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Correction du teint : notre guide ultime pour une peau parfa...
1 /7

Correction du teint : notre guide ultime pour une peau parfaite

Depuis quelques mois, toutes les marques de make-up sortent leurs sticks et autres pots de correcteurs de couleurs. Ils sont sublimes, mais peu savent vraiment comment les utiliser et quelles couleurs corrigent quoi. Voici donc notre guide pour savoir quels correcteurs acheter et ne plus se tromper.

Contre les rougeurs : le correcteur vert

Contre les rougeurs : le correcteur vert

Pour corriger son teint, on utilise le principe des couleurs complémentaires. Pour éteindre des rougeurs, on utilise donc du vert. Le principe est simple : on pose son correcteur, puis sont fond de teint et si la couleur transparait encore (normalement non), on peut ajouter un correcteur de la même couleur que le teint. Et pour fixer le tout, on dépose un voile de poudre sur l'ensemble, en tapotant pour ne pas faire migrer la matière.

Natural Concealer de Kiko, 5,50 euros.

Contre les cernes violacées : un correcteur jaune

Contre les cernes violacées : un correcteur jaune

Pour contenir les cernes des peaux claires, rien de mieux qu'un correcteur jaune, à appliquer sous l'oeil, tout le long de la paupière inférieure. On vous déconseille l'application en triangle, qu'on voit beaucoup sur youtube. Cela ne sert pas à grand chose. Autant mettre le jaune là où votre peau est violacée. Que cette application forme un triangle, un rond, un carré ou une forme sans nom, on s'en fiche bien.
Après l'avoir posé, on l'estompe avec une éponge ou un pinceau et on le recouvre d'un bon anticernes.

Color Correcting Fluid Naked Skin d'Urban Decay, 24 euros.

Contre les cernes des peaux mates : le correcteur pêche

Contre les cernes des peaux mates : le correcteur pêche

Les cernes des peaux foncées sont très différentes de celles des peaux claires. Pas question de les corriger de la même façon. La solution ? Un correcteur pêche ou abricot (oui, c'est presque pareil). On l'applique là où les cernes sont foncés, on le fond et on le dissipe avec un anticernes.

Fix It Colors de Dior, 34, 50 euros.

Contre le teint terne : un correcteur violet

Contre le teint terne : un correcteur violet

Si le jaune annule le violet, le violet annule forcément... Le jaune ! Si votre teint est terne, un peu jaunasse, boostez-le avec des touches de correcteur violet bien senties. On le depose généralement sur les bombés du visage : front, pommettes, menton... L'appliquer sur l'ensemble du visage ne fonctionne pas (malheureusement).

Color Correcting Stick de Smashbox, 22,50 euros.

Contre le manque de luminosité : le correcteur bleu

Contre le manque de luminosité : le correcteur bleu

Vous avez grise mine ? Ajoutez de la lumière avec un correcteur bleu. C'est un peu le même principe qu'avec un correcteur lilas, en un peu plus lumineux et frais.

Fix It Colours de Dior, 34,50 euros.

Contre le regard morne : un bon anticernes

Contre le regard morne : un bon anticernes

Mais quelle est la différence entre un anticerne et un correcteur ? En réalité, on peut utiliser la même texture en anticernes qu'en correcteur même s'il y a quelques détails à ne pas oublier. Dans un anticernes, il y a souvent des particules qui donnent de la lumière (nacres, poudres blanches), ce qui ne fonctionne pas du tout pour un correcteur.
Autre détail qui a son importance : on choisit un anticerne une teinte plus claire que sa carnation. Pour le correcteur, il doit être pile de la même couleur que la peau. Si on le prend trop clair, il peut au contraire faire ressortir ce qu'on cherche à camoufler.

Anti-cernes lumière de Becca, 28 euros.

Zapper les petits défauts : le correcteur

Zapper les petits défauts : le correcteur

Si la chose à camoufler n'est pas très marquée, pas besoin de corriger sa couleur avec l'un des correcteurs vu précédemment. Un bon correcteur bien couvrant peut suffire. On le choisit pile de la même couleur que la peau. Le but étant de corriger, certes, mais aussi de se faire discret.

Pour corriger les choses en volume (boutons), munissez-vous d'un correcteur une teinte plus foncée. On le dépose au sommet de la chose à cacher, cela lui donnera un fini plus plat. Attention, il faut quand même un bon niveau pour oser cette manoeuvre.

Le soin correcteur Crème de La Mer, 60 euros.

Magali Bertin
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.