Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Que risquez-vous vraiment quand votre maquillage est périmé ?

Que se passe-t-il vraiment lorsque votre maquillage est périmé ?

On dit qu'il faut utiliser un mascara dans les trois mois, un rouge à lèvres dans l'année et une poudre dans les trois ans. Mais que se passe-t-il si on dépasse cette durée ? Voici, au cas par cas, ce qu'il peut arriver.

Quels sont les dangers possibles si vous utilisez du maquillage périmé ? Voici produit par produit les réactions qui peuvent arriver. Alors notez bien les dates d'ouverture de vos produits pour éviter le pire !

Le mascara
Officiellement, on doit changer de mascara tous les 3 mois. Au delà de cette date, vous risquez avant tout que le produit soit sec et fasse des petits paquets sur les cils, sous l'oeil. Ces petits paquets peuvent également tomber dans les yeux et les irriter. Mais le pire c'est que votre vieux mascara, riche en bactéries, irrite vos yeux : ils peuvent devenir rouges, fragiles, piquer et pleurer... Dès que vous avez un doute, changez de mascara.

Le fond de teint
Le fond de teint est composé de plusieurs matières : des pigments mais surtout des matières huileuses. Avec le temps, les différentes matières ont tendance à se séparer, le mélange est de moins en moins homogène et ce qui remonte le plus, ce sont les huiles. Résultat, votre fond de teint se faire plus gras, plus épais et plus comédogène. Il peut alors boucher les pores et provoquer des points noirs ou des boutons. Pour éviter ce problème, secouez à chaque utilisation votre flacon. Si le fond de teint est en pompe, il est à l'abri des bactéries. Si non, il peut en prime en regorger. En bout d'un an, mieux vaut en changer.

Le rouge à lèvres
Pour le rouge à lèvres, c'est avant tout une question de confort. Le lipstick contient des agents hydratants qui, avec le temps, sèchent. Résultat, une fois sur les lèvres, il se fait nettement moins confortable et agréable à porter. Le pire étant avec les rouges à lèvres longue tenue, bien entendu. Si vous appliquez votre rouge à lèvres directement au raisin, cela accumule les bactéries. Pareil, cela peut provoquer des petits boutons sur la bouche à la longue. Avec le gloss, c'est pire : l'applicateur est sorti, rentré, utilisé et les bactéries prolifèrent dans le tube. Un an après l'ouverture, mieux vaut le jeter.

Le blush et les fards à paupières
Les bactéries prolifèrent rarement dans les matières poudre. Le plus grand risque avec les formats compacts, c'est que le dessus cristalise. C'est à dire qu'une couche dure se forme à la surface et vous empêche de prendre du produit. Cette couche, c'est du gras, celui de votre peau que vous déposez sur la poudre à force d'appliquer du produit. Cela fait transfert avec votre peau, votre pinceau et au final la poudre. Pour enlever cette couche, une seule solution : la gratter délicatement. Pour éviter son apparition, lavez vos pinceaux régulièrement et évitez de mettre les doigts dans vos fards.

 

LIRE LA SUITE
Magali Bertin
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.