• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Les 4 questions à se poser avant d'opter pour la frange

Les 4 questions à se poser avant d

Une fois de plus, vous vous êtes surprise à vous imaginer avec une frange. Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Pour ne rien regretter, et ne pas faire comme Beyoncé, on vous invite à vous poser les 4 questions décisives avant de passer à l'acte.

Vous avez remarqué à quel point la frange est la coupe qu'on regrette le plus souvent ? On ne sait plus quoi en faire au bout de 3 semaines et on peste lorsqu'on la fait repousser... Du coup, on se retrouve à faire un semblant de banane ou on plaque les longueurs sur les côtés. Bref, on sait que l'on a fait une bêtise, mais une fois les longueurs coupées, c'est trop tard.

Alors pour ne pas se planter, répondez à ces 4 questions essentielles :

1) Avez-vous aimé vos précédentes franges ?

La question peut sembler stupide, mais si vous n'avez pas supporté vos précédentes franges (dans le cas où vous en avez déjà eu une, mais généralement, quand on frôle la trentaine, on l'a au moins testé une fois, même enfant), il y a peu de chance pour que vous aimiez à nouveau la porter. Si vous avez déjà eu une frange, que vous avez changé très vite et que vous voulez à nouveau tenter le coup, cela sera une pure folie. Car comme disait Einstein : la folie nous pousse à faire la même chose encore et encore mais nous fait attendre des résultats différents à chaque fois.

N'ayez donc aucune illusion. Si vous avez détesté la frange une première fois, vous la détesterez encore et encore. Même si vous coupez 5 millimètres plus court/long ou que vous lui donnez un mouvement de côté.

Si vous n'avez jamais testé, on vous conseille de tenter le coup avec une frange à clip que l'on peut trouver chez Franck Provost par exemple. Cela vous permettra de vous rendre compte de l'effet que cela produira sur vous, même si le résultat dans la réalité ne sera pas pile poil le même, bien évidemment.

Si vous n'aimez pas, oubliez. Si vous aimez, passez à la question numéro 2.

2) Quelle est ma nature de cheveux et la fréquence des lavages ?

Le plus agaçant avec une frange, c'est qu'elle graisse extrêmement vite. Du coup, lorsque de base on a une nature de cheveux plutôt grasse, les lavages deviennent forcément quotidiens. Et parfois, le shampooing sec ne peut rien y faire, car côté texture, il assure un résultat un peu étrange sur une frange (gros épi ou pire, platitude totale).

Si vous avez les cheveux secs ou normaux, passez à la question 3. Si vous avez les cheveux gras, ou du moins les racines grasses, êtes-vous prêtes à doubler la fréquence de vos shampooings ? Si la réponse est oui, passez en question 3. Si la réponse est non, oubliez la frange. Oui, c'est irrévocable, pas de négociation possible !

3) Ai-je des épis sur le contour du front ?

Pour celles qui n'ont jamais eu de frange ou alors juste une mèche de côté, la question est primordiale. Pour avoir une belle frange, il est recommandé de ne pas avoir d'épi en contour du front, ce qui est assez rare.

Comment savoir si vous avez des épis ? Jetez votre tête en avant, puis dans un mouvement plein d'élégance, remettez-les en arrière. Secouez tout doucement la tête de droite à gauche. Si les cheveux restent en arrière, pas d'épi. Youpi ! Si une raie se forme d'elle-même : c'est un épi qu'il faudra alors contrarier pour assurer une belle frange bien nette.

###TWITTER###Si l'épi est de côté, on peut assurer avec une frange de côté. Si vous voulez une frange droite, que vos épis sont de côté, il faudra alors passer le lisseur quotidiennement sur votre frange pour éviter qu'elle ne rebique. Concrètement, c'est une routine assez lourde et barbante qui abîme les cheveux.

Si vous n'avez pas d'épi, passez en question 4. Si vous en avez mais que vous êtes prête à subir un brushing quotidien, passez en questions 4. Si, non : abandonnez l'idée de la frange.

4) Sommes-nous en mai, juin, juillet ou septembre ?

Si la réponse est oui, retardez la coupe de votre frange. Ces quatre mois sont les plus chauds de l'année. Concrètement, vous allez transpirer et votre frange sera tous ces mois dans son pire état. Elle va coller sur votre front, se retrouver en bataille... Bref, elle ne vous donnera pas la meilleure image qu'une frange peut avoir. Quand on en a déjà une, on peut surmonter ces mois troubles. Mais débuter pendant cette période peut être une épreuve parfaitement rédhibitoire. Et déceptive. Le mieux ? Faire sa frange en octobre ou novembre, pour en profiter le plus longtemps possible dans son plus bel état.

Si vous avez atteint cette question et que nous sommes dans la bonne période de l'année, alors oui, ça y est : vous pouvez vous faire une frange. Bravo !

Et pour avoir quelques idées, voici 40 franges de saison.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.