• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Coaching : les signes qui prouvent que je n’utilise pas le bon soin

Coaching : les signes qui prouvent que je n’utilise pas le bon soin

Sans être pro, comment savoir si notre crème de jour est parfaitement adaptée à notre peau ? Nous avons demandé à Véronique Ros et Rodolphe Bories, respectivement directeur de la formation chez Filorga et Clinique, de nous aiguiller.

Pour Véronique Ros, les choses sont simples : "un produit adapté à notre peau, c’est comme un vêtement léger, on ne le sent pas." S’il y a une réaction ou une sensation d’inconfort, c’est que l’on n’utilise pas la bonne crème ou le bon sérum. L’important, c’est de s’en rendre compte et de comprendre ce qui ne va pas dans le produit choisi.

J’ai des rougeurs après avoir mis ma crème

Les peaux sensibles ont en commun de réagir rapidement et excessivement à des soins inadaptés. Les rougeurs sont plus ou moins intermittentes et n’épargnent aucun type de peau : elles touchent autant les peaux sèches que les peaux grasses ou mixtes. Toutefois, deux situations expliquent les rougeurs. D’une part, les rougeurs immédiates et de courte durée, ne sont pas obligatoirement mauvais signe, bien au contraire ! Rodolphe Bories explique qu’elles peuvent être "le signe d’un simple choc osmotique des tissus supérieurs de la peau." Autrement dit, les rougeurs peuvent signifier que la crème en question est très active et donc efficace. "Lorsqu’on fait du sport doux, on n’a pas les mêmes courbatures ou douleurs musculaires qu’un sport intense. Toutefois, les deux sports ont les mêmes objectifs et sont tous deux efficaces. C’est la même chose pour les produits de beauté. Certains sont doux, d’autres plus puissants et entrainent des rougeurs presque systématiques comme le peeling, les crèmes exfoliantes ou les gommages. C’est un signe d’efficacité." D’autre part, si les rougeurs perdurent après l’application du produit, c’est qu’il est alors trop agressif pour la peau et donne lieu à des irritations ou des inflammations de l’épiderme. Dans ce cas, c’est le résultat d’une crème inadaptée à notre peau.

Je sens des picotements et un échauffement de la peau

Le spécialiste de Clinique explique que ces sensations peuvent apparaitre lorsque deux produits sont incompatibles. L’association de deux formules sur le visage peut entrainer des rougeurs, picotements ou échauffements de la peau sans remettre en question le cosmétique en lui-même. "Par exemple, ça peut être le cas dans la combinaison d’une crème de nuit et d’une crème de jour. Si la peau réagit lors de l’application de la crème de jour, ce n’est pas forcément cette crème qui pose problème mais peut-être l’association des deux produits," a-t-il confié. Que faire ? Il conseille d’isoler chaque cosmétique pour identifier la nature du problème.

Je ressens des démangeaisons

"Il peut s’agir de démangeaisons, de picotements ou d’échauffement de la peau. Mais nous pouvons surtout être allergiques à une famille d’actifs ou à un actif présent dans un produit, " déclare Véronique Ros. En effet, les types de réactions face à une allergie ou un cosmétique inadapté à la peau sont les mêmes. La seule différence ? Dans le cas d’une allergie, les symptômes se manifestent 12h après l’application du produit alors que dans l’autre cas, les indices sont immédiats. Mais pas de panique, Rodolphe Bonies nous rassure. "Les réactions face à une allergie sont conséquentes : la peau gonfle et devient très irritée. Mais ce n’est que peu fréquent. La plupart du temps, les démangeaisons sont liées à deux produits qui ne sont pas compatibles." Bonne nouvelle !

J’ai de petits boutons sous-cutanés, non inflammés

C’est la réaction la plus courante, pas de panique ! Comme le style, la peau change et évolue. Un bouleversement  hormonal peut entrainer une modification de la peau comme des petits boutons qui ne sont pas inflammés. C’est souvent ce qui se passe en période de stress ou de fatigue, avec la prise de la pilule ou avant la ménopause. D’après le directeur de la formation de Clinique, il est nécessaire d’effectuer un bilan de la peau à peu près tous les trimestres. "Hormis un changement hormonal, l’âge, l’alimentation, le climat ou le tabac peuvent engendrer de l’acné cosmétique. En raison de ces différents facteurs, la peau est amenée à produire moins de sébum et il faut donc adapter nos produits de beauté à cette évolution."

Ma peau tire même après avoir mis ma crème hydratante

Logiquement, juste après avoir mis sa crème, la peau est apaisée. Si votre peau tire, c’est que la crème utilisée n’est pas assez riche pour hydrater votre peau. Ne vous empressez pas de la jeter à la poubelle, Rodolphe Bonies nous propose une alternative : "Gardez cette crème au frigo en attendant les beaux jours estivaux !" L’été, même si votre peau présente quelques zones sèches, le climat est plus chaud et humide. Imbiber votre peau d'une crème intense la rendra donc plus grasse et huileuse. Une crème légère est donc ce qu’il vous faut pour cette période. 

 

J’ai de petits boutons blancs sous l’œil

Ce ne sont pas des boutons comme peut l’être de l’acné, cela ressemble plus à des microkystes. Ce sont en réalité, des cellules mortes qui se retrouvent piégées sous la peau et obstruent les pores. Appelés grains de milium, ils sont le résultat d’une crème trop riche ou d’un démaquillant trop gras. Le directeur de la formation de Clinique confie : "Beaucoup de femmes choisissent un démaquillant gras pour nettoyer plus facilement leurs yeux. Mais peu d’entre elles pensent à rincer leur visage après s’être démaquillées. Ainsi, le gras reste sur la peau et peut former des petits boutons blancs sous l’œil."  De plus, le spécialiste tient à expliquer l’importance d’utiliser des soins adaptés à nos yeux. Par rapport au reste du visage, c’est l’une des parties les plus déshydratées. "Le contour des yeux nécessite des besoins spécifiques en microcirculation et hydratation par rapport au reste du visage. C’est la seule partie qui ne s’hydrate pas par ses propres moyens, il faut donc un produit réellement adapté à vos yeux."

Ma crème bouloche une fois que j’ai mis mon fond de teint par-dessus

Le problème réside dans l’incompatibilité des deux crèmes que vous superposez. "Une crème s’applique simplement, on ne doit pas la masser. Une crème en elle-même n’est pas responsable des peluches, c’est seulement et uniquement la combinaison de la crème et du fond de teint qui n’est pas gagnante," déclare la directrice de la formation de Filorga.

Dois-je jeter une crème qui ne me convient pas ou puis-je l’utiliser pour le corps par exemple ?

Nul besoin de s’empresser de la refiler à votre mère. Véronique Ros nous recommande d’utiliser une crème trop riche avant de se coucher : "La journée, avec  le maquillage, une crème à texture riche a du mal à tenir. Toutefois, notre peau peut la supporter pendant la nuit."  Elle conseille également d’appliquer la crème sur les parties desséchées de notre corps, comme les mains, le cou et le décolleté ou bien de l’utiliser en toute petite quantité.


Quelles solutions pour ne pas se planter ?

Le problème, c’est qu’on ne connait pas réellement notre type de peau. Par conséquent, le mieux est d’effectuer des tests pour pouvoir adapter nos cosmétiques. Rodolphe Bonies conseille de se rendre chez une esthéticienne pour un diagnostic détaillé et pertinent. D’ailleurs, Clinique propose ces prestations qui ne durent que 20 minutes seulement et qui sont gratuites !

En attendant, Véronique Ros a partagé une petite astuce pour se faire une idée : "Nous demandons généralement aux clientes l’état de leur peau à 3 moments clé de la journée, le matin, le midi et le soir. Si la peau tire, c’est que l’on a affaire à une peau plutôt sèche alors que si la peau brille, elle sera probablement mixte à grasse." De ce fait, il est donc important de se risquer à tester de nouveaux produits de beauté qui nous conviendraient mieux. Elle nous conseille d’opter pour des modèles d’essai dans un premier temps, et d’aviser en fonction des résultats obtenus.

LIRE LA SUITE
Myriam Benachour
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.