• glamour-snippet-ysl-blackopium
  • Fashion Week Glamour

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
Inboard

Comment bien bronzer sans cramer ?

Comment bien bronzer sans cramer ?

Oui, les UV sont mauvais pour la peau. Et oui, il faut se protéger. Voici comment optimiser sa stratégie soleil (sans renoncer au hâle, of course).

- Faites du layering
La façon la plus simple de se protéger au quotidien (notamment en ville), c’est d’intégrer dans sa routine cosméto au moins un produit (et idéalement plusieurs) contenant un filtre solaire (soin hydratant, primer, crème teintée…). Choisissez des formules avec un SPF d’au moins 20, et appliquez-les aussi généreusement qu’une crème solaire (sinon ça ne sert pas à grand chose).
 
- Si votre peau fait des caprices, offrez-lui une crème pour enfants
Les dermatologues conseillent aux peaux sensibles de miser plutôt sur les filtres minéraux (et non chimiques), à base d’oxyde de zinc, par exemple. Pourquoi ? Parce qu’ils entraînent moins d’allergies. D’où le fait que les crèmes pour enfants en contiennent souvent.
 
- Ne vous contentez pas de sprayer
D’après les pros, le problème avec les solaires en spray c’est qu’on ne les étale pas, donc la protection n’est pas homogène. Le bon geste : "Tenir le spray à deux-trois centimètres de l’épiderme, et vaporiser zone par zone jusqu’à ce que la peau brille. Puis bien étaler avec les mains", recommande le Dr Zeichner, qui dirige le département de recherche en dermatologie clinique et cosmétique au Mount Sinai Hospital à New York. L’objectif : recouvrir chaque centimètre de peau, du front aux orteils. Vous pouvez y aller, ce n’est pas du parfum.
 
- Portez des lunettes de soleil XL
Dans l’idéal, choisir un modèle avec des verres polarisés munis de filtres anti-UV (indice 3 au moins), assez grands pour protéger toute la zone du contour de l’oeil. Exit les verres réflecteurs : au lieu de bloquer les rayons, leur matériau les renvoie sur la peau des joues. Dommage…
 
- Collez-vous un patch UV
Fin et souple, celui qu’a lancé La Roche-Posay est aussi facile à retirer que les autocollants sur les pommes. Il mesure l’intensité des UV, signale quand il faut se protéger, grâce à l’appli à laquelle il est connecté, et permet de suivre ses expositions solaires au fil du temps.
 
- Emportez des munitions
Ne sortez pas sans avoir glissé un petit tube de crème dans votre sac, pour pouvoir en réappliquer toutes les deux heures. Le bon choix : les formats nomades, les écrans dits "urbains" (mais qui fonctionnent partout), dont le tube est la plupart du temps mini et la formule non grasse. Ou alors les compacts teintés qu’on peut appliquer en retouche dans la journée, dès que le besoin s’en fait sentir. 
 
- Essayez les vêtements anti-UV
Non, ce n’est pas (toujours) moche. Ça peut même être carrément glam. La preuve, avec les nouveaux maillots une-pièce de la créatrice américaine Mara Hoffman, qui offrent une protection SPF de 50, ce qui veut dire qu’ils bloquent 98 % des rayons. Ou les T-shirts de sport rayés anti-UV de J.Crew. A défaut, veillez à porter des hauts à manches longues et des chapeaux à larges bords (au moins 10 cm de large pour bien protéger aussi les oreilles, zone où l’on oublie souvent de mettre de la crème et où démarrent beaucoup de cancers de la peau).
 
LIRE LA SUITE
Jenna Rosenstein adaptation Alice Elia
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.