• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Besoin d'énergie : levez-vous tôt !

Besoin d

Les "early risers" démontrent que profiter du petit matin est le meilleur moyen de doper sa journée. Astuces pour optimiser son sommeil, gestes dynamisants et cosméto réveille-mine?: tout pour adopter la nouvelle wellness attitude.

Good (early) morning!

Point commun entre Tim Cook d’Apple, Michèle Obama et Anna Wintour ? Ils sont ultra-matinaux. Incarnant la devise de Benjamin Franklin (celui dont le portrait figure sur les billets de 100â?¯dollars) – "Early to bed and early to rise makes a man healthy, wealthy and wise " (se coucher de bonne heure et se lever tôt est gage de santé, de fortune et de sagesse) – ils se lèvent respectivement à 3 h 45, 4 h 30 et 5 h. Et ils ne sont pas les seuls. Pour preuve : le succès du challenge #21earlydays, lancé l’année dernière sur les réseaux sociaux par Filipe Castro Matos, un jeune entrepreneur portugais. Le but ? Se réveiller à 4 h 30 pendant trois semaines, histoire de se créer une nouvelle habitude et d’éprouver les vertus d’un lever (très) matinal, sans pour autant sacrifier son sommeil. Un changement de rythme qui a permis à l’entrepreneur d’accroître sa productivité de deux heures par jour. De façon plus générale, l’early morning, c’est la possibilité d’adopter des rituels sains (petit dej bien calibré, yoga…), de se livrer sans être dérangé à des activités stimulantes (écriture, revue de presse…), la satisfaction de prendre une longueur d’avance et le sentiment gratifiant de garder la main sur son emploi du temps.

###TWITTER###  Le matin, c’est le nouveau soir

Ainsi, à l’heure où la plupart d’entre nous appuient sur le bouton "snooze" de leur réveil, Tim Cook est déjà assis à son bureau, Michele Obama a fini sa séance de sport et Anna Wintour sa partie de tennis. Quant à Ivanka Trump, fille de Donald et redoutable femme d’affaires, elle a enchaîné méditation et gym, visionné un Ted Talk, lu les journaux et préparé le petit déjeuner de ses enfants. De quoi instiller une bonne dose de culpabilité… ou d’inspiration.

 

Knockouts. #GimmeFive #EasterEggRoll

Une photo publiée par First Lady Michelle Obama (@michelleobama) le

Car, à l’ère du culte de la performance, où le temps fait figure de luxe ultime, rien de plus précieux que de pouvoir se consacrer en mode zen aux activités de son choix. Que ce soit travailler, cultiver son bien-être ou même… faire la fête. Depuis l’avènement du "before work clubbing" avec le phénomène Daybreakers ou autres Morning Gloryville, "les gens n’hésitent plus à se lever pour venir danser dès 6 h 30, faire du hula hoop et s’offrir un massage énergétique avant d’aller travailler", s’enthousiasme Karima Boumediene, l’initiatrice des Morning Gloryville Paris, dont les rendez-vous mensuels réunissent jusqu’à 400 participants.

Alouette versus oiseau de nuit

Faut-il pour autant tomber du lit aux aurores alors qu’on a un mal fou à se coucher ? "Certaines personnes sont du matin, d’autres du soir, c’est génétique. Chaque chronotype est performant à différents moments de la journée, résume Joëlle Adrien, neurobiologiste et directrice de recherche à l’INSERM. On peut adapter son horloge biologique et se décaler progressivement, mais ça sera au prix d’un énorme travail. "
Autrement dit, si vous êtes du soir, passez votre tour. Du reste, "pour être performant, il faut avant tout respecter son horloge biologique, dormir en fonction de ses besoins (généralement entre six et huitâ?¯heures) et avoir une bonne qualité de sommeil". Pour celles qui en ont le chronotype, voici comment prendre le train de l’early morning en marche. Et pour les autres, de quoi rendre le réveil moins ardu.

ANTICIPER la veille

Au-delà des règles de base pour favoriser l’endormissement (pas de café après 15 h, dîner léger, faire le noir complet dans sa chambre…), voici les astuces des early risers pour être au top dès l’aube.
###TWITTER###Dans la soirée
Dans l’idéal, on le sait, il faudrait bannir ordis, smartphones et autres tablettes deuxâ?¯heures avant le coucher, car la lumière bleue des écrans perturbe la production de mélatonine, l’hormone qui régule le sommeil. Incapable de déconnecter ? On minimise les dégâts grâce à l’appli f.lux (Justgetflux.com), qui ajuste la luminosité de l’écran en fonction de l’heure.
Quand on règle son alarme
A quelques minutes près, le réveil est beaucoup plus facile s’il intervient en phase de sommeil léger. Pour être réveillée au bon moment, on utilise l’appli Sleep Cycle, qui suit nos cycles nocturnes, ou on s’équipe d’un bracelet traqueur d’activité (Jawbone, Fitbit, Misfit,â?¯etc.), qui, par une simple vibration, nous tire du sommeil à point nommé, sans déranger celui qui dort à nos côtés.
Dans son lit
On adopte la méthode "4-7-8" du Dr Andrew Weil, spécialiste des médecines alternatives, pour se détendre illico. Placer le bout de la langue contre le palais, derrière les incisives, fermer la bouche et, poumons vides, inspirer par le nez en comptant mentalement jusqu’à 4. Retenir sa respiration jusqu’à 7, puis expirer bruyamment par la bouche, en comptant jusqu’à 8. Recommencer trois fois.
 

Se donner un coup de fouet le matin

Si, malgré tout, on se réveille complètement épuisée, voici quelques gestes éclairs pour se dynamiser.

Coup de boost
Pour faire monter la température du corps et lui signifier que la journée a commencé, on fait quelques minutes d’activité physique. Salutations au soleil, mélange de pompes, jumping jacks, fentes et squats ou même séance de danse sur une playlist punchy : tout est bon pour faire circuler l’énergie et libérer des endorphines.


Cocktail euphorisant
Plutôt que d’enchaîner les cafés, on opte pour l’energy in a spoon de Kimberly Snyder, nutritionniste de Reese Witherspoon, Dita Von Teese et des sœurs Mara (Rooney et Kate). La recette de ce mix bourré de nutriments, qui dope l’endurance et la concentration : un filet d’huile de coco sur une cuillerée de pollen.

Rituel énergisant
"Boostez vos glandes surrénales (celles qui sécrètent notamment l’adrénaline) en frottant un peu d’huile essentielle de pin sylvestre ou d’épinette noire sur le bas de votre colonne vertébrale", conseille Muriel Neveu, naturopathe et coach santé au Ken Club (Kenclub.com).

Choisir les bons rituels

###TWITTER###Parmi les musts des lève-tôt : le yoga et la méditation. Autre possibilité pour démarrer la journée du bon pied : les "pages du matin" de Julia Cameron, auteur du best-seller Libérez votre créativité (et, accessoirement, ex-femme de Martin Scorsese). Le principe ? Rédiger à la main, dès le lever, trois pages (format A4) : "Il ne s’agit pas de faire de la littérature, juste d’écrire ce qui vous passe par la tête". Coups de gueule, angoisses ou plans sur la comète… tout a sa place pourvu que cela permette de libérer l’esprit. L’équivalent d’un coup de balai mental, qui fixe un cadre et permet de positiver pour le reste de la journée. A contrario, le piège à éviter absolument d’après tous les lève-tôt aguerris : s’absorber dans ses mails. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a pas plus chronophage (et moins gratifiant). Une recette pour celles qu’affole l’idée de ne pas consulter leur boîte au plus tôt : veiller à avoir fait au moins une chose (gym, lecture, petit dej sain…) avant d’ouvrir (enfin) ses mails.

LIRE LA SUITE
Simona Gouchan
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.