• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Autobronzant : trichez avisées

Autobronzant : trichez avisées

Vous rêvez d'une superbe peau abricotée au hâle uniforme ? Nous aussi ! Mais connaissez-vous tous les bons gestes pour un bronzage naturel ? Nous avons demandé conseil à Caroline Debbasch, directrice de la communication scientifique Clarins.

Par quels processus un autobronzant colore-t-il la peau ?
L’autobronzant contient de la dihydroacétone (terme un peu barbare, on vous l’accorde) ou DHA. Il s’agit d’un sucre naturel d’origine végétal, issu le plus souvent de l’écorce de châtaignier. Lorsqu’on l'applique sur la peau, le produit réagit avec les kératines de la couche cornée de la peau, c’est-à-dire avec les cellules mortes ou peaux mortes. C’est cette réaction qui colore la peau. On peut également retrouver de l’érythrulose dans l’autobronzant, qu’on mélange à la DHA pour obtenir une teinte plus brune et moins jaune, donc davantage naturelle et qui dure un peu plus longtemps.

Pourquoi l'autobronzant ne tient que quelques jours sur la peau ? Comment prolonger cette durée ?
L’autobronzant va réagir au contact des peaux mortes qui se renouvèlent naturellement toutes les trois semaines environ. Mais le processus de renouvèlement est quotidien. La longévité de l’autobronzant sur notre peau va donc dépendre essentiellement de la vitesse de desquamation de notre peau (l’autobronzant s’estompera à mesure que la peau se desquame), de l’épaisseur de la couche cornée et de la concentration en DHA (plus l’autobronzant est concentré en DHA, plus sa couleur sera foncée). Pour garder plus longtemps son autobronzant, le petit secret est de bien hydrater sa peau matin et soir. En plus d’être bon pour la peau, ce geste beauté va participer à réuniformiser le hâle et éviter que la peau ne se desquame trop rapidement.

L'autobronzant doit-il être différent pour le visage et pour le corps ?
Généralement, l’autobronzant peut être utilisé sur le corps et sur le visage, cela dépend des marques. La différence entre les deux produits va surtout se jouer sur la texture. La texture des autobronzants pour le corps est plutôt onctueuse et épaisse. Les autobronzants pour le visage sont non comédogènes pour la plupart et la texture est nettement plus légère. Pour les peaux sensibles ou à tendance acnéique, l’idéal est une eau lactée autobronzante ou un gel, alors que pour les peaux sèches il est préférable d’utiliser une mousse, une crème ou un lait. Pour les peaux avec des taches de rousseur, les produits sont les mêmes, il faut juste choisir l’autobronzant par rapport à la couleur de sa peau et non la couleur des taches de rousseur, car elles peuvent foncer un peu avec le produit.

L'autobronzant est-il un produit nocif si on l'utilise à long terme ?
L’autobronzant convient à tous les types de peaux, même les plus sensibles, il ne présente aucun risque pour la santé et en plus il s’adapte à toutes les couleurs de peau. Alors que le bronzage naturel stimule les couches profondes de l’épiderme pour qu’elles produisent de la mélanine, l’autobronzant ne fait que colorer les acides aminés de la couche cornée. Donc, non l’autobronzant n’est pas un produit nocif, même à long terme.

Existe-t-il des autobronzants pour les peaux noires ou métissées ? Sinon quels sont les produits alternatifs ?
La couleur de l’autobronzant, qui se superpose à notre couleur naturelle, ne réagira pas forcément de la même façon selon les personnes. En fait, c’est principalement la concentration de DHA qui va nuancer la couleur du produit. Pour les peaux foncées, il faut donc des formules fortement concentrées en DHA pour un hâle intense. Si l’autobronzant ne colore pas notre peau comme on le souhaite, alors on opte pour un fond de teint foncé.

Quels sont les bons gestes pour éviter les marques disgracieuses lors de l'application de l'autobronzant ?
Même si l’autobronzant réagit avec les peaux mortes qui sont sur les couches supérieures de la peau, il est conseillé de s’exfolier tout le corps (particulièrement les zones sèches) et le visage avant d'appliquer le produit, afin que la coloration soit plus uniforme. Il faut toujours commencer par les extrémités puis revenir vers le milieu du corps, c’est-à-dire : commencer par les jambes et bras et terminer par le bassin et le buste. Il faut bien masser jusqu’à ce qu’il soit sec. Sur le visage, on évite de mettre beaucoup d’autobronzant sur les racines des cheveux et les sourcils. On passe dessus une fois, pas plus. En cas de débordement, on peut retirer le surplus avec un coton. Surtout, il ne faut oublier aucune zone et ne pas insister sur les parties sensibles du corps comme les coudes, les genoux et la plante des pieds qui vont se colorer beaucoup plus car la peau y est particulièrement sèche. Comme la DHA est hygroscopique (elle absorbe l’eau), elle peut dessécher la peau donc il faut bien s’hydrater après s’être appliqué de l’autobronzant, ce qui va également l’uniformiser et retarder la desquamation de la peau. Il est possible d’appliquer du parfum sur notre peau, cela ne va pas faire de marques, mais uniquement une fois que l’autobronzant est sec. Pour finir, il faut bien se laver les mains et ne pas oublier sous les ongles !

Puis-je combiner plusieurs autobronzants en même temps? Ou dois-je attendre quelques jours avant d' en appliquer un différent sur ma peau ?
Je ne vous conseille pas d’appliquer deux autobronzants différents le même jour et de ne pas en mélanger lors de l’application pour éviter un contraste trop violent. Il y a deux options : soit on choisit d’appliquer tous les jours un autobronzant à hâle progressif jusqu’à obtenir le bronzage souhaité pour une coloration toute en douceur (cela est préférable pour les peaux claires notamment), soit on alterne une formule progressive avec un produit plus concentré en DHA un jour sur deux afin d’atteindre plus rapidement la coloration voulue. Il est possible de revenir à une formule progressive dans le deuxième cas afin de conserver plus longtemps son bronzage. La petite astuce pour un bronzage qui dure, c’est d’appliquer de l’autobronzant dès le retour des vacances, cela évite les démarcations avec notre bronzage naturel et permet de garder une bonne mine très longtemps.

J'ai complètement raté l'application de mon autobronzant. Comment je corrige ?
Malheureusement, il n’y a pas encore de produit magique pour gommer les marques disgracieuses dues à l’autobronzant. On ne peut qu’attendre que la peau se desquame naturellement. Pour l’aider, il est possible de s’exfolier la peau mais attention : sans trop insister, le but n’est pas d’irriter sa peau. Pour cacher les marques sur le corps, des vêtements feront l’affaire. Pour le visage, et bien la seule solution est de masquer les taches avec du maquillage, jusqu’à ce qu’elles s’atténuent.

LIRE LA SUITE
Patricia Moreira
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.