• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Polémique : 5 régimes à la loupe

Le régime Dukan Le régime Atkins Le régime Montignac Le régime Cohen 5

Aux dernières nouvelles, faire un régime signifierait "maigrir plus pour regrossir plus". On a passé au crible 5 d'entre eux, tous épinglés dans le rapport public de médecins bien remontés contre ces pratiques alimentaire à la mode.

LIRE LA SUITE
1 /5

Le régime Dukan

Le régime Dukan

Le principe : on mise tout sur les protéines, au détriment des glucides et des lipides, afin de ne pas perdre sa masse musculaire (ce qui disparait le plus rapidement lorsque l'on commence un régime amaigrissant). Aucune restriction quantitative (dans le principe, on a donc le "droit" de manger 4 steaks à la suite), mais on a une palette d'aliments bien réduite. En gros, on a l'impression que son alimentation se résume au jambon, au poulet, au surimis, au fromage blanc et aux fameuses galettes de son d'avoine, en tout cas en phase dite "d'attaque".

Ce qu'en dit le rapport : c'est probablement le régime le plus décrié par l'Anses ."Le régime Dukan est vraisemblablement associé à un risque accru de cancers ou de maladies cardiovasculaires, même si aucune étude ne peut encore le démontrer scientifiquement", affirme le groupe de travail. Mais avant d'en arriver là, on passe aussi par les carences en sels minéraux et en vitamines, la constipation due à l'absence de fruits et de légumes durant les phases de protéines pures, la mauvaise haleine, la bouche sèche ou encore la fatigue... Et même si on cautionne le dicton "il faut souffrir pour être belle", ce n'est peut-être pas la peine de se mettre dans des états pareils pour perdre du poids (bien trop) rapidement.

2 /5

Le régime Atkins

Le régime Atkins

Le principe : Né dans les années 70,le régime Atkins est l'un des premiers à avoir attaqué de plein fouet les glucides, en partant du principe que ces derniers étaient la source principale de nos excès caloriques. L'idée est donc d'éviter au maximum les produits sucrés, les féculents (céréales, riz, pâtes, pommes de terre...), les légumineuses, les fruits, le lait ou encore les yaourts.

Ce qu'en dit le rapport : ici, on frôle l'excès de matières grasses et comme dans le cadre du régime Dukan, on abuse amplement des protéines. Résultat : on a peu près les mêmes effets indésirables qu'avec Dukan, mais aussi un déficit possible en vitamines B1, B2, B3, B9, en magnésium et en phosphore. Et comme si ce n'était pas suffisant, un risque de maladies cardiovasculaires. "Le régime Atkins est particulièrement déséquilibré", nous dit le rapport. A priori, mieux vaut donc l'oublier.
 

3 /5

Le régime Montignac

Le régime Montignac

Le principe :  il y en a en fait deux grands : l'exclusion des aliments à indice glycémique élevé et l'interdiction d'associer certains types d'aliments (lipides et glucides par exemple) au cours du même repas. Mis au point par Michel Montignac, un homme d'affaires qui souhaitait perdre du poids, ce régime est en réalité inspiré des régimes spéciaux pour diabétiques et se veut radicalement opposés aux régimes hypocaloriques (la prise de poids ne dépendrait pas des apports en calories mais des indices glycémiques trop élevés des aliments).

Ce qu'en dit le rapport : l'apport en graisses saturées est trop élevé, les portions de fruits et de légumes dont l’index glycémique est haut (la carotte, la banane, la betterave, l’ananas...) inexistante, et l'activité physique négligée. La encore, les risques pour la santé sont nombreux, comme les carences en fer et en fibres ou les maladies cardiovasculaires.

4 /5

Le régime Cohen

Le régime Cohen

Le principe : l'objectif du régime du Dr Cohen, c'est d’obtenir un amaigrissement rapide (5 kg en 15 jours) grâce à une alimentation pauvre en "sucres" (moins de 40 g/jour). C'est donc un régime hypoglucidique, qui progressivement se rééquilibre au cours des semaines.

Ce qu'en dit le rapport : Que les régimes hypoglucidiques sont fréquemment associés à des troubles digestifs passagers, et que le plus souvent, l'absence de fruits peut engendrer une constipation plus ou moins grave ou une irritation intestinale.  Dans le cadre de ce régime également, on frôle le trop-plein de lipides et donc les complications cardiaques.
 

5 /5

Le régime "soupe au chou"

Le régime "soupe au chou"

Le principe : celui-ci consiste à faire du chou sa nouvelle base alimentaire, en buvant un bol de soupe à chaque repas pendant 7 jours. A cela s’ajoutent jour après jour des fruits, des légumes, du lait écrémé, du boeuf, du veau, du riz complet et du jus de fruits non sucré.

Ce qu'en dit le rapport : au regard des graphiques présents dans le rapport, on voit tout de suite que ce régime est une véritable aberration. Hyper restrictif (de 800 à 1000 calories par jour alors que les besoins quotidiens d'une femme tournent autour de 1800-2000 calories), il assure une reprise de poids quasi immédiate après l'arrêt du régime et comporte bien sûr de gros risques de carences à plein de niveaux. Le régime soupe au chou, pour le coup, c'est pas non plus l'idée du siècle.

Et vous, vous en pensez quoi des régimes ? Réagissez au gros débat d'hier sur Glamour.com.

Voir l'interview de Myriam Weil, responsable de la rubrique Forme au magazine Glamour

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.