• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Petites astuces pour éviter les gros excès

Petites astuces pour éviter les gros excès Le poisson L L 8

Avant de d'engloutir la boîte de cookies à 17 heures, on se renseigne sur les aliments qui pourront nous faire éviter le massacre.

LIRE LA SUITE
1 /8

Petites astuces pour éviter les gros excès

Petites astuces pour éviter les gros excès

Parce que le paquet de galettes de riz ne fait pas non plus feu avec vous, voici 7 aliments qui sauront vous caler jusqu'au dîner ou vous faire éviter les excès.

2 /8

Le poisson

Le poisson

L'effet coupe-faim :  les poissons sont riches en protéines complètes longues à digérer qui agissent directement sur la partie du cerveau responsable de la faim, envoyant un message de satiété. Ils sont aussi riches en oméga 3, ces acides gras polyinsaturés essentiels à l'organisme qui optimisent l'utilisation de sucre par les cellules.

Préparation : privilégier le poisson cru ou mariné, dont l'effet rassasiant est encore plus prononcé.
 

3 /8

L'agar-agar

L

L’effet coupe-faim : bourrée de protéines, cette algue japonaise gonfle dans l’estomac (rapide sensation de satiété), forme un gel qui capture sucres et graisses avant que le corps les stocke, et facilite le transit intestinal. C'est le coupe-faim par excellence en somme.

Préparation : Sans saveur ni odeur, on peut en mettre un cuillère à café dans son thé, son café ou sa soupe pour un véritable effet coupe-faim. On peut aussi l’inclure facilement à ses préparations (en dessous de 40 °C, elle se solidifie) : les flans, bavarois, confitures, etc...

4 /8

L'huile de pignon de pain

L

L’effet coupe-faim : Des études américaines ont démontré que cette huile légèrement sucrée stimulerait deux hormones responsables de la satiété.

Préparation : On peut opter pour une salade de courgettes au parmesan arrosée d’huile, par exemple. Mais sans en abuser tout de même, car elle reste une huile après tout...

5 /8

Le son d'avoine

Le son d

L’effet coupe-faim : Riche en fibres solubles, le son - c'est à dire l'enveloppe de la graine - a le pouvoir d'emprisonner le sucre et d'empêcher l’organisme d’assimiler certaines calories.

Préparation : On peut en faire une galette en le mélangeant avec deux cuillères à soupe de fromage blanc, un œuf, un peu de levure et des herbes de Provence par exemple. A la poêle, et hop, on obtient le fameux blinis du Dr. Dukan (le seul truc chouette du régime...).

6 /8

Le blanc d'oeuf

Le blanc d

L’effet coupe-faim : Coupe-faim naturel (il est concentré en protéines, micronutriments longs à digérer et rassasiants), voilà un starter top pour éviter la fringale de 10h30. Des recherches du CNRS et de l’INRA ont démontré que son ingestion stimule la synthèse du glucose (sucre) au niveau de l’intestin, ce qui déclenche cette sensation de satiété.

Préparation : On se prépare une omelette avec 3 blancs (les protéines sont là) et un jaune (le cholestérol s’y trouve) avec un peu de ciboulette.

7 /8

La pomme

La pomme

L’effet coupe-faim : Non seulement elle ne contient qu’une cinquantaine de calories, mais elle est gorgée de pectines. Ces fibres stabilisent le taux de sucre dans le sang, calment l’appétit et piègent les graisses en formant un gel visqueux dans l’estomac. Miam.

Préparation : La pomme à croquer au goûter, d'accord, mais ce n'est pas forcément l'option la plus fun. On peut la rendre plus gourmande en la coupant en quartiers, en la saupoudrant légèrement de sucre et de cannelle et en la faisant revenir dans une sauteuse ou en la faisant dorer au four. C'est bon et c'est light.

8 /8

La pomme de terre

La pomme de terre

L'effet coupe-faim : Appartenant à la fois à la famille des féculents et des légumes, la pomme de terre a tout bon : elle contient des sucres lents, longs à digérer et donc rassasiants, et des fibres, qui gonflent dans l'estomac.

Préparation : évidemment, avec une plâtrée de frites au déjeuner, on pourra facilement tenir jusqu'au dîner. Mais d'un point de vue calorique, on ne sera pas franchement dans le vert. On privilégie donc les cuisson à l’eau, à la vapeur ou au four, qui limitent les apports caloriques (85 calories pour 100g de pommes de terre à l'eau contre 405 calories pour 100g de frites. Quand même.).

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.