• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée 9

C’est l’été, le corps se découvre, et subitement vous vient l’envie de vous faire un tatouage ? La rédaction se mobilise pour que vous soyez complètement satisfaite.

LIRE LA SUITE
1 /9

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

1- Se poser les bonnes questions

Est-ce bien la peine de vous rappeler que se faire se faire un tatouage n’est pas un acte anodin ? Il semblerait que oui : beaucoup de tatoueurs déplorent l’invasion massive de jeunes à peine majeurs qui, entre un déjeuner au KFC et une virée chez H&M, viennent réclamer corps et cris un signe chinois sur le poignet. 

Dans les mauvaises raisons de se tatouer, en voici quelques - unes : tous vos amis le font, ça va rendre votre mère folle, vous êtes bourrée, vous n’avez rien à faire cet après-midi…

Important : on ne fait pas un tatouage pour ressembler à quelqu’un d’autre, mais pour être encore plus soi-même. A méditer.

2 /9

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

2- Réfléchir au motif que vous voulez (vraiment)

Faire le même tatouage que tout le monde ? Certainement pas ! Et pourtant, au moment de passer à l’acte, nombreuses sont celles qui craquent pour des mini-motifs déjà vus mille fois.
Essayez de prendre conscience de la raison que vous donne envie de passer à l’acte. Demandez-vous quel univers vous plaît (burlesque, rétro, ethnique, le rock…) et quel motif vous caractérise. Avez-vous un message à faire passer ? Ou dans l’intimité de votre corps, voulez-vous lire un message que vous seul connaîtrez ? Pourquoi ne pas le dessiner vous-même ?

Et parlez-en : A vos amis, à votre mec… mais surtout, à votre tatoueur. Lui seul sera capable de vous conseiller ou vous déconseiller un tatouage. Un bon tatoueur peut même refuser de vous tatouer. « Il m’arrive d’avoir des petits jeunes d’à peine 18 ans qui viennent me réclamer le même tatouage qu’ils ont vu la vieille à la télé » confie Vincent, tatoueur. « Ceux-là je les jette et je leur dit de réfléchir un peu au sens du tatouage, à ce que ça implique ». 

3 /9

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

3- Bien choisir son tatoueur

On évite :

- L’enseigne bas de gamme située dans un endroit peu reluquant (Les Halles, Les puces de Clignancourt….)

-la boutique peu rutilante : pour rappel, un bon tatouer utilise uniquement du matériel stérilisé à usage unique. N’hésitez pas à le demander.

- Des prix affichés moins chers que la concurrence

- Les tatoueurs qui ne vous parlent pas de vos motivations, qui sont prêts à vous tatouer n’importe quoi, n’importe où, maintenant

On se renseigne par :

-         Le bouche-à-oreilles

-         Les revues spécialisées sur le tatouage

-         Internet

 

4 /9

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

4 – Oublier ses économies

Les « tatoueurs à la chaîne », en général assez mauvais, sont souvent moins chers que la concurrence. Les bons tatoueurs, reconnus, renommés, sont bien plus chers et vous mettent souvent sur liste d’attente (qui peut durer plusieurs mois, pour les meilleurs). Partant de ce postulat, pensez-vous franchement que grappiller quelques sous soit si important ?
A titre d’information, quand vous voyez qu’un tatoueur affiche des petits motifs à 30 euros… fuyez !

5 /9

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

5- Ne pas négliger son corps
Se faire un tatouage reste tout de même un acte soumis aux codes de la société. Si vous avez choisi une profession libérale, artistique ou branchée, que vous êtes sûrs de vouloir conserver toute votre vie, un Bob l’Eponge sur la main ne posera pas de problème spécifique (à part celui d’être perpétuellement soumis aux regards). Si vous envisagez un jour de postuler à un job de représentation (luxe, hôtellerie, vente…), choisissez un endroit que vous pourrez plus facilement camoufler.
Faites aussi attention à toutes les parties qui se distendront un jour (ventre, seins, fesses…). 

                      

6 /9

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

6- Le jour J

Allez-y seule ou avec une seule personne. Mettez-vous à la place du tatoueur pour qui chaque tracé est le fruit d’une concentration intense…. voulez-vous vraiment le distraire par les piaillements de votre bande de potes ?

La majorité des gens posent cette question : « Est-ce que ça fait mal ? ». Et oui, ça peut faire un peu mal : si vous êtes très douillette,  sachez que les zones les plus sensibles sont les endroits où la peau est fine (intérieur du bras, pli de l'aine), celles ou les os sont saillants et les zones où les terminaisons nerveuses sont nombreuses (les extrémités, la colonne vertébrale…).

Et bien entendu, évitez l’alcool ou les excitants… on évite de bouger pendant un tatouage.

7 /9

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

7 – Etre réglo après le tatouage

Votre tatoueur vous le dira : la période post tatouage peut être contraignante. L’application de pommades, de compresses, de film s  plastiques durant les quelques semaines suivant le tatouage n’est pas une option. C’est absolument nécessaire à la bonne cicatrisation de la peau.

Et surtout, il faudra éviter le soleil. Si vous voulez que votre tatouage garde toute sa couleur, cette recommandation s’applique… toute la vie.

8 /9

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

8- Ne pas surestimer le laser
Vous en avez entendu parler : quand on ne supporte plus son tatouage, on peut le faire retirer au laser. C’est vrai, mais ne croyez pas que le laser fait des miracles. En effaçant le tatouage, il dépigmente la peau…. et laisse son empreinte blanche. Vous resterez marquée, et devrez mettre de l’écran total, ad vitam aeternam.

9 /9

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

Les 8 commandements de la fille (bien) tatouée

Quelques tatoueurs conseillés par la rédaction

 

- Bleu Noir Tattoo Artshop

25 rue Durantin

75018 Paris

 

- Tin-Tin Tatouages
37, rue de Douai

75009 Paris

 

- Laura Satana

233 rue des Pyrénées

75020 Paris

 

- Philippine Schaefer

26 rue Tholozé

75018 Paris

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.