• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Last minute cellulite : 3 traitements de choc contre la peau d'orange

Contre le manque de fermeté : le Venus Legacy Contre la peau d’orange : le massage Jian Fei Contre les surcharges localisées : le Coolsculpting

Testées et approuvées, voici trois solutions pour redessiner sa silhouette vite fait bien fait. Par E. Laffay

LIRE LA SUITE
1 /3

Contre le manque de fermeté : le Venus Legacy

Contre le manque de fermeté : le Venus Legacy

Cette technologie crée une rétractation cutanée en associant radiofréquence, champs électromagnétiques pulsés et aspiration séquentielle des tissus.

La méthode
La zone à sculpter est enduite de glycérine (pour son effet conducteur) puis massée avec la tête Venus Legacy qui, sous son passage, augmente la température de la peau jusqu’à 42° C. Sa mission ? Booster le drainage, déclencher la lipolyse, lisser la peau d’orange et stimuler la production de collagène. Le corps évacue naturellement les graisses et la peau gagne en fermeté.

L’ordonnance
Huit séances de 30 minutes, à répartir sur un mois. 950 € (Venusconcept.com).
 

2 /3

Contre la peau d’orange : le massage Jian Fei

Contre la peau d’orange : le massage Jian Fei

Ce rituel holistique – dont le nom, en chinois, signifie "maigrir" – revisite le palper-rouler à l’aune du Tui Na, massage traditionnel chinois.

La méthode
Le protocole débute par une stimulation des méridiens et des points d’acupuncture, qui relance la circulation sanguine et lymphatique. Puis on s’attaque aux amas graisseux par un palper-rouler dont les mouvements rapides et saccadés ne laissent aucun répit aux adipocytes. Enfin, les zones pétries sont apaisées par des gestes enveloppants profonds qui favorisent l’élimination des toxines libérées.

L’ordonnance
10 séances de 30 minutes (à pratiquer deux fois par semaine). 390 €, La Maison du Tui Na (Lamaisondutuina.fr).
 

3 /3

Contre les surcharges localisées : le Coolsculpting

Contre les surcharges localisées : le Coolsculpting

Ce traitement, parfois comparé à une mini-liposuccion, réduit les zones graisseuses par un refroidissement contrôlé qui tue les adipocytes.

La méthode
La peau est protégée avec une compresse gélifiée, qui isole tout en assurant un contact thermique optimal. L’applicateur aspire le bourrelet et le refroidit à -9° C, sans sensation de douleur, déclenchant la destruction des adipocytes. On termine en massant la zone pour lui redonner sa forme initiale. Les cellules graisseuses s’éliminent naturellement
par les voies lymphatiques. Résultats à partir de six semaines.

L’ordonnance
Une séance d’une heure par zone. Coolsculpting by Zeltiq, 1 000 € la zone chez Point Laser (Pmlaser.com).

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.