• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Régime : ces erreurs que l'on fait en pensant mincir

Régime : ces erreurs que l

Pour mincir, en pensant bien faire, on écoute les conseils de sa copine Monique, du coach MacChose et on se retrouve à faire n'importe quoi. Voici donc les erreurs que l'on commet en pensant mincir. Et comment les éviter.

Se ruer sur les salades composées

Les légumes et les crudités, cela ne peut pas faire grossir ! C'est en tout cas ce que l'on pense en se nourrissant uniquement de salades composées, soit réalisées par nos soins, dans des bars à salades ou toutes prêtes en supermarché. Sauf que tout dépend de ce qu'on met dans cette fameuse salade et surtout de la dose de sauce que l'on met dedans.

###TWITTER###Pour vous faire une idée, la salade poulet parmesan croutons ail et fines herbes, sauce Caesar de Monoprix accuse 348 calories, dont 24g de lipides. La salade Roma de Sodebo est à 563 calories. En comparaison, un steak frites (avec frites au four), 100 g de frites, 100g de steak (donc même poids total que la salade), c'est 303 calories. Sans sauce. Ajoutons 20 grammes de ketchup pour le fun, soit 22 calories et on arrive à 325 calories. Soit toujours moins que les salades composées. En somme, mieux vaut parfois manger un steak frites qu'une salade composée, plus traitre.

Cela reste une bonne idée si :

On zappe les fromages dans la salade (le parmesan, la mozzarella sont très caloriques) et qu'on opte pour des légumes et crudités et non des féculents. On dit oui aux feuilles de salades, tomates, concombres, asperges, cœurs de palmier, artichauts, champignons, courgettes, poivrons, carottes. On y va mollo (juste une portion) sur le maïs, le riz, l'avocat. On zappe les fromages, les olives (surtout les noires) ou encore les croûtons. Pour les protéines, on se contente d'une seule source (pas de salade œuf + poulet par exemple). On s'autorise au choix : dés d'épaule, blanc de poulet, thon, tranches de bacon, jambon... On évite bien sûr les lardons, très gras.

Pour la sauce, on se contente d'une cuillère d'huile d'olive ou mieux de cameline, et d'une demi de vinaigre. Au mieux, on assaisonne sa salade au jus de citron. Dans les bars à salades, on a rarement le choix sur la quantité de sauce. La bonne idée : on demande la sauce à part et on assaisonne soi-même.

Sauter un repas

Dans l'illogisme de la fille au régime, on note souvent cette super idée qui veut que pour mincir, il faut cesser de s'alimenter. En vérité, c'est pour mourir que c'est une bonne idée. Mincir, c'est manger. Manger bien, varié et équilibré, mais certainement pas cesser d'absorber le moindre nutriment. Certes, sur le coup, vous allez perdre, mais vous n'allez pas bien perdre. Cela crée des carences, vous noue l'estomac et surtout : votre corps va stocker au repas suivant.

###TWITTER###En effet, votre métabolisme, persuadé d'être mis à la diète, va vouloir faire des réserves pour stocker les choses dont il a besoin pour son bon fonctionnement. Au lieu de digérer normalement votre repas, tout ira dans les réserves. Du coup, sauter un repas produit l'effet inverse que celui désiré.

Même si vous n'avez pas faim, faites un petit repas : un fruit, une petite salade de carottes râpées... Mais ne restez pas l'estomac vide.

Cela reste une bonne idée si :

Non, vraiment ce n'est pas une bonne idée. Si vous voulez faire un repas "diète", on vous conseille, plutôt que de le sauter totalement, de n'absorber que des aliments liquides : soupes ou jus. Ou bien de manger une salade de fruits. Bref, quelque chose de très léger, mais quelque chose quand même. Et de préférence, faites ce repas le soir.

Faire une mono-diète

Ah cette bonne copine Monique qui vous assure que le régime ananas (fonctionne aussi avec le choux, le 100% protéines, la pomme...) est vraiment super efficace. Elle n'a mangé que ça pendant 1 semaine et a perdu 3 kg. Mais oui Monique, mais qu'arrive-t-il les 3 semaines suivantes ? Le corps, en situation de carence, stocke au maximum tout ce qu'il peut. Pour perdre de manière ponctuelle, ça marche. Pour un régime longue durée, c'est n'importe quoi. Et puis surtout : il est extrêmement lassant de manger toujours la même chose. Vous risquez de craquer pour des sucreries ou de la nourriture grasse beaucoup plus facilement qu'en vous nourrissant de manière normale et agréable. Manger doit rester un plaisir, même si on fait un régime.

Cela reste une bonne idée si :

On ne fait que cette mono-diète que sur une journée. On limite ainsi les dégâts. Mais mieux vaut manger varié et équilibré en fin de compte.

Faire une cure de jus détox

###TWITTER###Si vous souhaitez mincir en absorbant des jus détox, vous faites fausse route. Ces jus sont fait pour décrasser l'organisme, le nettoyer, mais en aucun cas pour faire maigrir. Une cure peut être un bon starter pour se mettre au régime, mais en général lors d'une cure détox on ne perd pas de poids, ou très peu et on le reprend après. Manger liquide a pour but de mettre au repos l'estomac et de lui permettre de moins travailler lors de la digestion. Pire, à base de 5 jus par jour, vous allez absorber 5 litres de liquide. Pendant la cure, il se peut donc même que vous preniez quelques grammes et que vous vous sentiez ballonnée (et on vous le dit d'expérience).

Cela reste une bonne idée si :

On utilise une cure de jus détox comme la première étape d'un régime amincissant, ou en pause dans le régime. Mais ce n'est pas un régime en temps que tel.

Suivre un régime hyper strict

Se contenter de 800 calories par jour, certes c'est très efficace, mais ce n'est pas tenable dans la durée. Même si vous êtes dotée d'une volonté de fer. Quoi qu'il arrive, un régime doit autoriser des écarts de temps en temps. Manger une fois par semaine le plat qui vous fait plaisir est important dans le processus d'amincissement. Il permet de ne pas craquer pour des choses très caloriques et vous assure de renouer avec la sensation de bonheur liée à la nourriture.

Non, bien manger ne doit pas être une corvée. Mincir est certes contraignant, mais il est possible de le faire en douceur. Et pensez à l'après ! Si vous commencez à penser que manger est complexe, une fois votre régime terminé, il sera difficile de revenir à une alimentation normale, saine et agréable. Alors se mettre au régime, c'est bien. Souffrir pour le tenir, cela ne sert à rien. C'est le craquage assuré au bout d'un mois.

Cela reste une bonne idée si :

On se fait 3 jours de choc alimentaire à 800 calories par jour, mais pas plus. Et surtout : on cuisine soi-même pour garder la notion de plaisir, même en période d'amincissement.

Ne plus manger de pain

Souvent accusé d'être le pire aliment du monde, le pain n'est pas si méchant qu'il en a l'air. Certes, il reste calorique, mais apporte également beaucoup de nutriments nécessaires à notre métabolisme et à son bon fonctionnement. 1/8ème de baguette, soit la dose que l'on mange avec un repas, équivaut à 35 calories. Donc en manger à tous les repas, peut-être pas, mais une fois de temps en temps ne tuera personne.  Il suffit surtout de bien choisir son pain ! On préférera par exemple le pain complet au pain de mie.

Mais c'est surtout ce que l'on met sur le pain qui fait la différence. Le pain seul, ça passe. Si on rajoute du beurre, là, ça ne passe plus.

Cela reste une bonne idée si :  

On est intolérant au gluten. Là, c'est une autre histoire.

Prendre des coupe-faims

###TWITTER###Dans un régime, les sensations de satiété et de faim sont très importantes. Il faut apprendre à les gérer et surtout à les ressentir. Si vous court-circuitez vos sensations avec des coupe-faims, vous risquez de biaiser vos sensations. Quand savoir quand vous avez vraiment faim ou quand vous êtes réellement repue ?

En général, un régime est aussi l'occasion de réapprendre à bien manger et donc à savoir quelle quantité de nourriture nous rassasie et surtout à gérer nos coups de fringale. Le coupe-faim, c'est efficace, mais à long-terme son utilisation n'est finalement pas bénéfique.

Cela reste une bonne idée si :

On remplace le coupe-faim par un capteur de graisse, une gélule qui va absorber 20% du gras de la nourriture. En cas d'excès, cela permet de limiter les dégâts.

Abuser des produits allégés

Sous prétexte qu'ils sont allégés ou light, vous pensez que les yaourts, ou plats préparés et autres produits allégés ne contiennent pas ou peu de calories. Du coup, vous ne voyez pas le danger et vous ruez sur ces petites merveilles.

Remettons les choses au clair : un produit allégé contient moins de calories que son équivalent non light, mais il contient tout de même des calories. Même un soda light contient quelques calories (moins d'une au 100ml, mais tout de même, elle est bien là). Pour vous faire une idée, 100g de yaourt nature contiennent 65 calories en moyenne. La même dose en version 0%, c'est 44 calories. Soit une différence de 21 calories ce qui n'est pas un gain fou. Le piège serait donc de penser qu'on peut manger ces produits à volonté, comme s'il s'agissait de légumes vapeur.

Cela reste une bonne idée si :

On les prend uniquement comme des alternatives qui nous permettent un petit plaisir tout en limitant les dégâts.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.