• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"L’essentiel est de rester connecté à ses sensations"

« L’essentiel est de resté connecté à ses sensations »

Régime ou pas régime ? L''avis de Myriam Weil, responsable de la rubrique Forme au magazine Glamour.

"Ca fait des années que des médecins spécialisés dans les troubles du comportement alimentaire comme Jean-Philippe Zermati ou Gérard Apfeldorfer le disent : le principe même du régime est catastrophique. Il faut savoir que près de 95 % des gens qui ont entamé un régime amaigrissant ont retrouvé leurs kilos -voire plus- dans les deux années qui l'ont suivi. D'abord parce qu'une insatisfaction a été créée, et qu'inévitablement, on ne pourra s'empêcher de la combler par la suite, tombant dans le piège des compulsions alimentaire, ensuite parce qu'une personne qui a mal perdu du poids, c'est à dire qui a perdu du muscle (celui-ci disparaît la plupart du temps avant les cellules graisseuses), a forcément endommagé son métabolisme de base. Le métabolisme de base, c’est ce dont on a besoin en nombre de calories pour faire fonctionner son corps : maintenir sa température à 37,5°, respirer, digérer etc… Or, plus ce métabolisme est bas, moins les dépenses caloriques pour faire fonctionner l’organisme sont importantes. C’est la raison pour laquelle les personnes qui font des régimes à répétition finissent par prendre du poids au moindre écart, car le plus petit apport calorique surnuméraire est stocké.

Par ailleurs, tous ces régimes particulièrement déséquilibrés ne posent en aucun cas les bonnes questions : “Qu’est-ce qui me pousse à manger ?”, “Pourquoi je mange quand je n’ai pas faim ? Parce que je suis stressée, parce que je suis triste, parce que je m’ennuie, parce que je n’arrive pas à faire autrement ?”, “suis-je capable de faire la différence entre avoir envie de manger et avoir faim ? Entre satiété et ventre plein à craquer ?” L’essentiel  est de rester connecté avec ses sensations, ce que n’apprennent pas du tout les régimes, souvent frustrants et directifs. Ils indiquent les bons ingrédients, et diabolisent les autres.

Si on souhaite vraiment perdre du poids pour des questions esthétiques (car beaucoup de femmes au régime n'ont pas de kilos en trop médicalement parlant, comme l'indique leur indice de masse corporelle (IMC) qui peut s'élever jusqu'à 25 pour rester en bonne santé), il faut tout simplement ne pas être pressé d’obtenir des résultats, bouger, passer du temps à cuisiner plutôt que d’ingurgiter vite fait des ingrédients, qu’ils soient jugés “bons” ou “mauvais”. Et surtout, ce qui est sûrement le plus difficile à faire, ne pas culpabiliser."

 

LIRE LA SUITE
Marine Benoit
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.