• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

L'après-fêtes : une détox ? Oui, mais...

L

Après deux semaines d'excès, on aurait tendance à vouloir modifier son alimentation dès le lendemain des festivités. Grosse erreur ! Pour qu'elle soit efficace, une détox se prépare plusieurs semaines à l'avance. On vous explique comment.

Une détox, ça sert à quoi ?
Littéralement à débarrasser le corps des toxines qui empêchent son bon fonctionnement. Tout à long de notre vie, l'alimentation, le stress et les polluants encrassent le corps. Ces toxines sont naturellement éliminées par l'organisme, mais lorsqu'elles sont en trop grand nombre, elles s'installent et ont plusieurs effets : prise de poids, problèmes intestinaux, fatigue, troubles digestifs. L'idée de la détox est donc de se débarrasser de ces parasites pour redonner des forces au corps. Dans de nombreux cas de maladies chroniques ou d’allergies, une détox est également conseillée car l’organisme peut ainsi se reposer, retrouver ses forces et récupérer.

###Twitter###Comment savoir si on a besoin d'une détox ?
Ce n'est pas parce que l'on sort de la période des fêtes que l'on a forcément besoin d'une détox. Lever le pied sur les plats gras et manger un peu plus de fruits et légumes suffit. Ce n'est pas la période de l'année qui guide la décision de faire une détox, mais plutôt l'apparition de plusieurs symptômes : une prise de poids constante et/ou des problèmes pour maigrir, la fatigue, une paresse générale, des maux de têtes, des problèmes de peau, une mauvaise digestion, des ballonnements, des sautes d’humeur fréquentes, un sommeil agité, une langue chargée, des mycoses ainsi que des douleurs articulaires et musculaires. Côté fréquence, il est recommandé de ne pas faire plus de deux cures détox par an.

Il se passe quoi dans mon corps pendant une cure détox ?
Habituellement, la digestion d'aliments solides sollicite de 60 à 70% de notre énergie globale à elle seule. Lorsque l'on débute une cure détox, on consomme principalement des aliments sous forme liquide. Au bout de 12 heures sans solide, le corps passe en mode "nettoyage et guérison". L'énergie du corps peut donc entièrement être consacrée à l'élimination des toxines et à régénérer l'organisme au niveau cellulaire. Avec cette économie d'énergie, il n'y a pas de gros coup de fatigue à prévoir lors d'une cure détox. Il est cependant recommandé de ne pas pratiquer d'activité physique trop intense. Pour la marche à pied, la randonnée, un footing, c'est d'accord. Pour la boxe ou la zumba, on attendra plutôt la fin de la cure.
Attention : une cure détox n'est pas un régime drastique qu'il faut respecter à la lettre. On a le droit de manger et la sensation de faim ne doit pas tirailler l'estomac. Au contraire, pendant une détox, on ne doit pas avoir faim. Quand on sent une baisse de régime, il faut manger. L'important est dans le choix de ce que l'on mange : pas de protéines animales ou de produits industriels, mais plutôt des fruits, des galettes de riz...

Une détox, c'est uniquement lié à l'alimentation ?
Pas du tout ! Une détox se fait dans l'assiette mais aussi à l'extérieur avec des soins et protocoles en instituts dits détox, mais ils ne sont pas obligatoire pendant une cure. Disons que c'est un plus. On peut donc opter pour des massages, bains, bains de vapeur et enveloppements pour favoriser le processus d'élimination. Les bonnes adresses ? L'appartement 217 et sa cure citadine à pratiquer sur 3 jours, (217 rue du faubourg Saint Honoré à Paris dans le 1er arrondissement), Martine Richeville et ses massages détox, (13 boulevard Malherbes à Paris dans le 8ème) ou les spas agréés de la marque Pythomer pour le massage du dos détox, présents un peu partout en France.

###Twitter###Avant de démarrer ma cure, je fais quoi ?
Une détox, ça se prépare plusieurs semaines à l'avance. On ne se jette pas à corps perdu dans les jus et les soupes juste après le chapon et le foie gras.

Au contraire, il faut deux à trois semaines pour préparer sa détox. Comme le corps ne va plus recevoir que des aliments liquides et surtout plus du tout de protéines, il faut l'habituer à cette pénurie petit à petit afin que la transition se fasse en douceur. Sur 2 semaines minimum, on commence par alléger son alimentation en enlevant au fur et à mesure les plats industriels, puis les sucres, le fromage, la farine de blé, l'alcool, la caféine et la nicotine. Pour bien faire, il est recommandé d'abandonner chaque jour un nouvel aliment présent dans la liste précédemment cité jusqu'au jour du début de la détox. Au plus tard, 2 jours avant le début de la cure, on prépare son organisme avec par exemple une journée fruits ou légumes, cuisinés à son goût cuits, crus ou vapeur, associés à du riz ou des pommes de terre en quantité modérée.
Il est aussi recommandé de purger ses intestins avant de commencer la cure. Il existe des méthodes assez douces à cet effet, comme la prise de sulfate de magnésium (sel de magnésie). Au réveil, on dissout 2 cuillères à café de sulfate de magnésium dans 250 ml d'eau chaude que l'on boit d'une traite. On attend une demi-heure avant de manger quelque chose et trois quarts d'heure avant de boire. D'autres méthodes plus intenses sont également possibles comme les lavements ou l'hydrothérapie du colon. Tout un programme !

Et après ma cure ?
Après 5 jours de cure détox (durée moyenne et recommandée), on ne saute pas sur les plats riches et gras sous prétexte que l'on s'est débarrassé des toxines. Cela annulerait évidemment les effets de la cure. Comme pour la préparation, il faut réhabituer son corps à digérer des aliments plus lourds. On fait donc comme pendant la phase de préparation, mais à l'envers : chaque jour, on réintroduit un des aliments de la liste précédemment citée pour retrouver au bout d'une semaine ou deux son alimentation normale.
La plupart du temps, on peut perdre un peu de poids pendant une détox. Après la cure, on reprend généralement ces quelques petits kilos, mais pas de véritable effet yoyo à prévoir. Surtout : on ne reprend pas du poids en retrouvant son alimentation normale.
En règle générale, on se sent mieux, plus léger et on a moins envie de manger des choses très sucrées ou très grasses. De lui-même, le corps réclame davantage de choses saines.

Quelles cures pratiquer ?
Il existe de nombreuses cures, de la plus légère à la plus stricte. On peut par exemple réaliser ses propres recettes chez soi ou carrément partir en retraite pour allier détox et randonnée. Il faut choisir la forme qui vous conviendra le mieux et surtout ne pas se faire violence. Si avaler 3 jus et boire 1 litre de bouillon par jour vous semble impossible, optez pour une cure plus riche.

Voici celles qu'on vous recommande :
###Twitter###- Réaliser ses jus et soupes détox soi-même avec ses robots pendant 5 jours. On ne se limite pas au niveau des quantités, mais on essaie de se concentrer sur les fruits et légumes. C'est aussi l'occasion de manger des légumes que l'on n'a plus l'habitude de consommer : blettes, panais... On se concentre principalement sur les aliments connus pour drainer et détoxer : citron, gingembre, artichaut... Pour des idées de recettes, on se documente sur le livre Mes petites recettes magiques détox d'Anne Dufour et Catherine Dupin aux éditions Leduq, collection Quotidien Malin ou Recettes Détox de Carla Bardi aux éditions Larousse.

- Faire sa détox avec Détox Delight. Il s'agit d'un site internet spécialisé dans la détox qui vous livre tous les deux jours les jus et soupes nécessaires à la détox. Certes, elle est un peu chère, mais tout est prévu clé en main. Et surtout, les jus et les soupes sont tout simplement délicieux. On a envie de leur piquer leurs recettes, même une fois la détox terminée. Il existe plusieurs formules : Juicy Delight, avec 5 jus de fruits par jour, Juice & Soup Delight, avec 4 jus et une soupe pour le soir, Juice & Dinner, avec 4 jus et un repas solide détox pour le soir... Autant d'options à choisir en fonction de ses besoins et de ses goûts.
Renseignements et commande sur le site www.detox-delight.fr

- Faire une retraite détox. C'est la version la plus rude mais qui a l'avantage d'offrir un accompagnement et un encadrement total. Pas besoin d'opter forcément pour une retraite "roots". Il existe des thalassos et autres hôtels de luxe qui proposent aussi des séjours détox, sans avoir à se retrouver à faire de la randonnée en pleine cambrousse sous les ordres de Gilou, le pro du bouillon de légumes sans saveur. Cette formule a ses adeptes, mais on préférera sûrement une cure plus douce. Quelques adresses : la clinique Sha Wellness à Alicante en Espagne où vous pourrez croiser Naomi Campbell tout en profitant d'un régime Wellness 100% macrobiotique avec tisane et thé vert à volonté, la clinique Buchinger Wilhelmi à Überlingen en Allemagne, connue pour ses jeûnes thérapeutiques drastiques qui soigne stress, fatigue, cholestérol, etc. ou plus près de chez nous, on peut opter pour une cure Détox Bio de 6 jours à la Thalasso Alliance Pornic Resort Hotel Thallasso & Spa en Bretagne avec, en plus de la cuisine détox, 2 séances de massage drainants.

Magali a testé la cure Detox Delight. Alors, c'était comment ?
"J'ai testé la cure Détox Delight, avec la formule Juice & Double Soup pendant cinq jours. Ma première constatation a été l'absence de faim. En fait, on n'a pas vraiment le temps d'avoir faim puisque l'on passe le plus clair de son temps à boire ses jus, ses soupes ou les beauty shots à prendre 30 minutes avant de consommer un jus. Si la faim n'a pas été un souci, le manque de mastication un peu plus. J'avoue, j'ai craqué pour des galettes de riz le troisième jour car mâcher me manquait terriblement.

Pour suivre la cure, je n'ai pas vraiment eu de problème. Je n'étais pas plus fatiguée que d'habitude, j'ai même fait une heure de marche deux fois pendant la cure et je n'étais pas à plat. Les soupes et les jus sont extrêmement bons au goût, ce qui rend leur consommation vraiment très agréable.

###Twitter###Côté résultat, j'ai senti à la fin de la cure que j'avais moins envie de sucreries et de choses grasses. J'allais plus naturellement vers les fruits et les légumes. Les choses saines me faisaient plus envie. Je n'ai pas vraiment perdu ni pris de poids pendant ou quelques jour après la cure. Je suis restée plutôt stable de ce côté-là et c'est tant mieux puisque je ne le faisais pas pour maigrir.

J'ai noté une différence assez nette au niveau de ma digestion qui était beaucoup plus agréable par la suite. On se sent plus légère et à l'aise dans son corps. Tout le contraire d'un après-repas de fête. Au niveau de la peau, j'ai trouvé mon teint moins brouillé et plus éclatant (merci aux vitamines que j'ai absorbé en grand nombre pendant ma cure).   

Au final, je pense que cette cure est une très bonne première étape pour celles qui veulent reprendre une alimentation saine et se débarrasser des toxines laissées par les excès. Cela peut aussi être un bon premier pas avant de commencer un régime amincissant histoire de faire un pallier entre l'alimentation normale et les restrictions.

Le seul point négatif à mon sens, c'est le prix. Plus de 300 € pour 5 jours, c'est très cher. Mais les résultats sont là, les plats délicieux et leur livraison pile en temps et en heure.
Je le referai mais peut-être en faisant les recettes moi-même avec un mixeur... Si un jour j'investis dans cet appareil."

Renseignements et commande sur www.detox-delight.fr

LIRE LA SUITE
Magali Bertin
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.