• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Sport : j’ai testé Mihabodytec (et ça marche)

J’ai testé Mihabodytec (et ça marche)

Obtenir les résultats d'une séance de sport de quatre heures en seulement vingt minutes ? Telle est la promesse de Mihabodytec. Myriam, journaliste et testeuse cheveronnée chez Glamour.fr s'est initiée à ce concept innovant d’électrostimulation. Verdict ?

Mihabodytec, c'est quoi ?
Derrière ce nom barbare, se cache la nouvelle méthode d'électrostimulation dont tout le monde parle en ce moment directement venue d'Allemagne. Oubliez votre vieille ceinture à électrodes censée donner du tonus à nos abdominaux alors que vous êtes affalées sur le canapé – en se goinfrant de Schokobons. Mihabodytec n'a clairement rien à voir avec cela. Pour preuve : une session de vingt minutes correspondrait à quatre heures de sport en salle. Miss Espagne en serait accro. Et vu son corps, je me sens immédiatement très motivée.

Le concept Mihabodytec propose l’électrostimulation pour tout le corps avec un gilet truffé d’électrodes aux endroits stratégiques comme les dorsaux, les pectoraux ou encore les abdominaux, ainsi que des bandes d’électrodes sur les bras, les cuisses et les fessiers. Ici, la stimulation arrive alors que le muscle est déjà mobilisé par le mouvement que l’on fait avec quelques exercices pas bien compliqués, guidés et encadrés par un coach sportif formé par Mihabodytec.

Pour voir les résultats, je booke une série de dix séances, à hauteur de deux par semaine.

Le concept est simple : pendant vingt minutes, je suis à lettre les mouvements de mon avatar qui me propose de contracter mon muscle par le biais de flexions, extensions ou d'exercices de gainage, et ce pendant la stimulation des éléctrodes de 4 secondes. Il est possible de réguler l'intensité de l'éléctrostimulation en fonction de mes envies. Pour celles qui souhaitent avoir des abdos en béton mais sans dessiner leurs bras, c'est évidemment possible. Avec ce procédé, on peut facilement cibler la zone à travailler.

Ma première séance
J'arrive au centre Slimtec Concept, rue de Tocqueville dans le 17eme pour commencer Mihabodytec. Emilie, ma coach perso, me prend en main et me demande d'enfiler la combinaison : tee-shirt noir et legging noir. Mais attention ! Les sous-vêtements sont aussi à retirer pour permettre l'optimisation de l'électrostimulation. Une fois en tenue, j'enfile le gilet et les bandes d'électrodes qu'Emilie prend soin d'humidifier pour booster les sensations. Ni une, ni deux, c'est l'heure du test !
J’ai la chance d’avoir la plus merveilleuse des coach qui n’a pas tenté de me broyer les os – au début. Emilie augmente et réajuste l’intensité des électrodes en fonction de mes sensibilités : "le but, ce n’est pas d’avoir mal mais de ressentir que ton muscle se contracte et travaille au maximum de ses capacités." Ouf, parce que souffrir pour être belle a quand même ses limites.

Air fanfaron au début, j'ai très vite été à bout de souffle. Les stimulations étaient intenses et j'avais du mal à rester concentrée à la fois sur les exercices à exécuter et les contractions de mes muscles. Heureusement, Emilie était là pour m'encourager et m'accompagner dans ce que je croyais être les dernières heures de ma vie. Au final, je termine ma séance et je me rends compte que les sensations sont les mêmes qu'après une séance de sport classique : je suis détendue, euphorique, et l'idée d'allumer une cigarette me donne la nausée. Emile me conseille de boire beaucoup d'eau et m'informe que comme après le sport en salle, les courbatures ne vont pas tarder à se manifester. Elle avait raison.

###TWITTER###10 séances pour devenir une bombe
Les séances passent à une vitesse folle, on a peine commencé que c’est déjà fini, mais, croyez-en mon faciès et ma couleur rouge écarlate, l’intensité est de rigueur. Les exercices de contraction du muscle sont simples et je me rends compte rapidement que le gainage d’une jambe à l’autre ou que les flexions d’un bras à l’autre m’apportent des sensations extrêmement différentes. "C’est parce que les muscles ne sont pas aussi renforcés d’une jambe à l’autre, d’un bras à l’autre. Mihabodytec permet de rééquilibrer cette disproportion musculaire."  C’est alors que j’ai compris que ma jambe droite était pour ainsi dire, optionnelle, et que mon bras gauche ne m’aiderait jamais à ouvrir un pot de confiture. Au fil des séances, je commence à m’habituer aux stimulations, plutôt virulentes au début, et parviens à terminer les sessions Mihabodytec sans être au bord du gouffre. Côté alimentation, pas de restriction précise. Evidemment, j’ai évité le menu Golden du McDo pendant un mois et demi pour optimiser les résultats du Mihabodytec.

Les résultats
Après quatre séances, je me sens plus à l’aise dans mes vêtements. Je me tiens plus droite aussi et je me sens plus tonique et dynamique. Mais c’est surtout mes fessiers qui en ont pris un coup, au sens propre. Si les courbatures rythmaient mes journées, m’empêchant même de me lever pour reprendre un dessert, j’avoue avoir été bluffée par cette petite cambrure qui s’était fait visiblement la malle toutes ces années. On est encore loin du popotin de Pippa Middleton mais on peut définitivement distancer Victoria Beckham maintenant. En bref, je me sentais mieux dans mes baskets et forcément, j’ai eu envie de continuer afin de maximiser les résultats. Alors j’ai repris la course.

A la fin de ces dix séances, Emilie me donne le verdict scientifique après avoir pris mes mensurations. Résultat ? J’ai perdu 3 cm de tour de taille et 2 cm de tour de hanches. En ce qui concerne mes cuisses, j’ai perdu 1,5 cm pour au final loger dans mon jeans "corps de bombe" précieusement conservé dans mon armoire en attendant que ma silhouette veuille bien refaire la taille dont je rêve. Il est certain que de constater ces résultats m’a donné envie de continuer, mais le bémol reste de toute évidence le coût du Mihabodytec. Une séance coûte 45€ en centre alors que les 10 séances reviennent à 350€ en tout, soit 35€ la séance. Mais si vous avez le budget requis pour le Mihabodytec, n’hésitez pas et foncez vous sculpter des courbes de rêve.


Ce que j'ai aimé :
- Arriver les mains dans les poches avec seulement une paire de baskets. Pas de sac encombrant pour Mihabodytech, tout est déjà fourni sur place, chouette.
- Ma coach a aussi joué un rôle important dans mon appréciation du Mihabodytec. Je me sentais moins seule dans l'effort et même capable de pouvoir dépasser mes limites.
- Les résultats aussi rapides qu'efficaces m'ont également permis de rependre le sport. C'est en fait l'effet boule de neige de positivité.

Ce que je n'ai pas aimé :
- Les stimulations du début étaient particulièrement désagréables. Sur une peau pas très tonifiée, les sensations sont déplaisantes et bizarres à certains endroits - les pectoraux par exemple.

Pour plus d’infos : miha-bodytec.com

LIRE LA SUITE
Myriam Benachour
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.