• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

J'ai testé les baskets qui musclent les fesses

easytone

Personne n'est passé à côté de ces pubs centrées sur l'arrière train de demoiselles au corps parfait. Elles vantent les mérites des dernières nées de Reebok : les baskets Easytone, qui muscles fesses et cuisses en marchant. Mais au fait, ça marche ?

Dans ma quête du corps parfait (fuselé, avec quelques formes et surtout très tonique), je me suis intéressée à la nouveauté dont tout le monde parle en ce moment : les baskets qui musclent. Soyons claires : le simple fait de les porter ne sculptera pas notre silhouette. Il faut quand même courir ou marcher pour que cela fonctionne.

Première appréhension : le look. Combien de chaussures aux vertus merveilleuses ont fini au fond d'un entrepôt Téléshopping parce que personne n'osait les porter ? Reebok a pris cela en compte et nous propose des baskets plutôt jolies au final. Pas de quoi nous donner envie de les porter au bureau ou à l'anniversaire de Capucine samedi prochain, mais pour une séance de sport, elles sont stylées. Les miennes sont noires et roses et s'accordent parfaitement à mon survêt' noir et mauve. C'est girly, mais pas trop, c'est fun mais pas drôle.

Second questionnement : comment ça marche ? Pour nous muscler, la basket Eastyone crée un léger déséquilibre grâce à une semelle bombée. Elle contient des coussinet d'air qui nous obligeront à contracter nos muscles pour être parfaitement stable. Lorsque j'ai lu cette explication, j'ai cru que j'allais m'écraser au sol dès les premières foulées. Même avec un sens de l'équilibre très relatif, je n'ai à aucun moment frôlé la chute. Le déséquilibre créé par la chaussure ne se ressent pas.

Alors, est-ce que ça marche ? Pour les tester, je suis  allée faire un peu de shopping avec. Au début, on ne remarque rien de particulier. On se sent simplement plus grande. L'épaisseur des coussinets nous fait prendre quelques centimètres, ce qui a bien été pratique pour attraper les chaussures et autres accessoires perchés sur des étagères qui me sont habituellement inaccessibles. Puis au bout d'une vingtaine de minutes, j'ai commencé à vraiment sentir la différence. Oui, ces baskets font bien plus travailler les muscles que des chaussures normales. Je n'ai pas couru, ni effectué aucun mouvement de gym et pourtant, je sentais mes cuisses et mes fesses dans le même état qu'après une courte séance de fitness. Le ressenti n'est pas désagréable et finalement, on a l'impression de marcher dans du sable sec (mais sans le soleil, la crème solaire, le maillot de bain et les beaux sauveteurs).

Les baskets Easytone ne remplaceront jamais une vraie séance de sport, mais elles apportent un vrai plus. Pour les plus sportives, elles leur permettront de corser leur footing. Pour les coureuses du dimanche, elles assureront des exercices plus optimaux et donc plus efficaces. Et pour les non-sportives, elles leurs donneront bonne conscience lorsqu'elles les porteront dans leurs déplacements. Le danger : se dire que la basket travaille à notre place et réduire les durées de marche ou de course. Ou pire, zapper quelques séances sous prétexte que celles que vous faites sont plus efficaces.

Nous avons testé la basket EasyTone Reeinspire de Reebok. 90€. Voir le site.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.