• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Demander à quelqu’un de maigrir aurait l’effet inverse

Demander à quelqu’un de maigrir aurait l’effet inverse

D’après les résultats d’une récente étude, les commentaires de nos proches auraient semblerait-il plus d’impact sur notre poids que ce que l’on veut bien penser… On vous explique tout.

Gare à celle ou celui qui osera vous dire qu’il faudrait quand même perdre quelques kilos pour être au top ! Dans une enquête publiée dans le numéro de Juin du magazine Allure, la journaliste Lois B. Morris a prouvé qu’en réalité, demander à quelqu’un de perdre du poids aurait l’effet inverse.

Menée sur environ 187 femmes, cette étude examine et analyse les comportements de l’entourage propre à chacune des sondées quant à leur poids. En découlent alors trois profils types : les proches qui "acceptent" et jugent que le corps de leur ami(e) est très bien, ceux qui lui mettent la pression pour qu’elle perde quelques kilos et enfin ceux qui pensent que le poids n’est pas important.

Résultats des courses ? Les femmes avec le plus de pression de la part de leur entourage prendraient plus de poids ! A contrario, celles avec des messages d’encouragement de la part de leurs proches seraient plus susceptibles de maigrir. Désormais, on saura quel argument dégainer à cette amie – qu’on adore certes – mais qui ne peut s'empêcher de commenter tous nos encas amplement mérités.

LIRE LA SUITE
Myriam Benachour
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.