• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

6 bonnes raisons de faire du Tai-chi

Tai

On a toutes déjà vu ces groupes de personnes dans un parc refaire les films de Bruce Lee au ralenti, étirant leurs membres dans tous les sens à grand renfort de respiration bruyante. Pas sexy ? Pas si sûr….

Ca nous évite une séance chez le psy
Art martial chinois, le tai chi chuan est aussi appelé la méditation en mouvement et est un vrai baume pour nos maux quotidiens. On surmonte le ridicule pour les 2 ou 3 premières leçons, et puis à la quatrième c’est l’extase : non seulement on retient les enchaînements mais on les effectue avec grâce et légèreté. C’est là que ça commence à être gratifiant… et enfin intéressant.



 

Ca nous sculpte un corps de rêve
L’idée est de reproduire des mouvements qui simulent un combat extrêmement lentement, et de déplacer son poids d’un pied à l’autre en douceur. Conséquence, et pas des moindres, on se muscle, oui, mais tout en souplesse et presque sans s’en rendre compte. Aucune chance de se transformer en un sosie de Van Damme au féminin : on s’affine, on s’étire, on se raffermit, et c’est déjà beaucoup.





 

Ca nous rend gracieuse
On tient sa tête droite -comme attachée à un fil- car l’énergie ne circule pas si on casse le cou. Le Tai-chi-chuan, ou comment gagner un port de tête de reine en quelques semaines.









 

Ca maintient en forme
La respiration est un élément essentiel à la bonne pratique du Tai-chi. L’oxygène apporte l’énergie, entre par le nez, descend dans le ventre, traverse le bassin, remonte le long de la colonne, envahit la tête et sort par la bouche. Au quotidien, une meilleure digestion, moins de migraines et un sommeil réparateur. De quoi se réveiller tous les matins avec un teint de rose.

 

 

 

Ca ne se sent pas dans le porte-monnaie
Dernier bon point pour le Tai-chi, le prix. Les maîtres des associations de Tai-chi ayant pour objectifs de faire découvrir cet art martial et de partager leurs connaissances au plus grand nombre, la cotisation annuelle est souvent moins élevée qu’un déjeuner au resto chinois.



 

En bref
En petite apologie de la lenteur, pratiquer le Tai-chi, c’est aussi se réserver une heure par jour, par semaine, dans une bulle de calme et de concentration. Un bon moyen d’oublier les agressions quotidiennes, de domestiquer le Ying et le Yang qui sommeillent en nous, et de protéger notre aura des attaques extérieures.  Sans compter que c’est aussi plus chic de dire qu’on fait du Thai-chi que de la gym suédoise, non ?





 

Ca détend mieux qu’une heure au spa
Si le bas du corps est ancré dans le sol, en revanche, le haut est léger et détendu. On ne se rend pas compte à quel point on a les muscles contractés tant qu’on n’essaie pas de les détendre ! Dos arrondi, bras et épaules relâchés, on devient vite addict à cette gestion de la décontraction qui représente un formidable bouclier anti-stress.



 

LIRE LA SUITE
Kristel Michoux
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.