• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

5 conseils pour vraiment kiffer son jus vert

5 conseils pour vraiment kiffer son jus vert

Les jus verts sont bourrés de vitamines, ils donnent bonne conscience et parfois même ont bon goût. Cinq choses à savoir pour profiter vraiment de leurs bienfaits

Elle a beau semer ses hashtags partout, la religion du green n’en est qu’à ses débuts. Car les études n’en finissent pas de découvrir aux légumes verts de nouvelles qualités. Diminution des risques cardiovasculaires, amélioration de la vision, prévention de certains types de cancers et même protection contre le déclin cognitif… C’est simple : tout le monde aurait à gagner à en consommer plus. A ce petit jeu-là, les jus verts sont rois. Surtout s’ils sont préparés et consommés dans les règles de l’art.

1/ C’est mieux si on ajoute une dose de gras 

De nombreux nutriments contenus dans les légumes verts (notamment les vitamines A, D, E, K et les caroténoïdes) sont liposolubles, c’est-à-dire que l’organisme les assimile mieux s’ils sont consommés avec une source de gras. Dans l’idéal, il faudrait donc inclure dans ses jus des graines de chia, de chanvre ou de lin (riches en acides gras), de l’avocat ou de l’huile de coco.

2/ Le kale n'est pas la panacée

Il a beau avoir le vent en poupe, il y a mieux. Une étude des aliments selon leur richesse nutritive l’a classé, avec ses 49 % de couverture des besoins quotidiens pour 100 grammes, bien derrière le cresson (100 %) et les épinards (86 %). Ce qui ne veut pas dire qu’il faut le bouder, juste que c’est bien de diversifier.

3/ Le moins de fruits, le mieux

Même s’ils sont préparés sans sucre ajouté, beaucoup de jus verts en contiennent quand même trop : jusqu’à 30 grammes parfois, à cause des fruits, notamment l’ananas et la pomme, abondamment utilisés pour donner un goût plus agréable. Une bonne règle à suivre : s’en tenir à 1 fruit pour 4 légumes.

4/ Un smoothie c'est encore mieux

Autre réserve concernant les jus : les fibres que contiennent naturellement les fruits et légumes sont éliminées lors de la préparation. C’est dommage car elles facilitent la digestion, luttent contre le cholestérol et ralentissent l’absorption des sucres dans le sang. Alors que dans un smoothie, elles sont conservées (et on peut aussi plus facilement ajouter un peu de bon gras).

5/ L'idéal est de le boire cul sec

Avec l’oxydation, les jus et smoothies perdent une grande partie de leurs nutriments et de leurs enzymes quand ils sont exposés à l’air et à la lumière. Essayer, donc, de les consommer au plus vite (dans les 15 minutes) à partir du moment où ils ont été préparés. Et sinon, veiller à les conserver au frigo dans un récipient opaque.

LIRE LA SUITE
Alice Elia et Romane Emerson
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.