• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Faut-il succomber à la coloration rose ?

Cara Delevingne avec les cheveux roses Pour : il n Pour : le rose, c Pour : c 6

Cette année, la coloration rose signe son grand retour. Si dernièrement, les people et le monde de la mode semblaient tournés vers des teintures grises ou mauves, le rose bonbon voir pastel assure un come-back réussi. Une seule question se pose maintenant : va-t-on également sauter le pas ?

LIRE LA SUITE
1 /6

Cara Delevingne avec les cheveux roses

Cara Delevingne avec les cheveux roses

Au festival Osheaga de Montréal, Cara Delevingne a sauté le pas ! Mais on se doute que ceci n'est que passager pour le top.

2 /6

Pour : il n'y a rien de plus féminin

Pour : il n

Pour mettre en avant le côté androgyne de sa collection, la maison Gucci a contrasté les silhouettes ultra masculines avec des coiffures griffées de mèches roses. Même si cela peut paraître un peu kitsch et désuet, le rose est pourtant la couleur la plus écovatrice de féminité, sans pour autant tomber dans le cliché de la fille girly.
Certes, c'est la couleur de Barbie, mais c'est aussi le tons choisi par l'association Osez le féminisme. Alors si vous voulez assumer des looks basiques tout en restant ultra féminine, ou juste pimper n'importe quelle tenue sobre, une crinière rose peut s'avèrer indispensable.
 

3 /6

Pour : le rose, c'est audacieux

Pour : le rose, c

On veut bien l'admettre, le rose reste une couleur audacieuse et il faut du cran pour se jetter à l'eau. Avec le rose, on sort des normes culturelles et on devient une source d'inspiration pour toutes celles qui nous arrêtent dans la rue pour nous dire : "J'ai toujours voulu le faire". C'est aussi un bon moyen d'entamer une conversation, l'admiration est toujours bien reçue. Et puis si personne ne vous remarque au quotidien, c'est le moyen idéal d'inverser la vapeur. Le sujet de conversation dans le quartier, ce sera vous. La preuve, c'est aussi pour cela que les stars comme Nicole Richie (qui est passée aux cheveux rose mi-mars 2015), le font.

4 /6

Pour : c'est pile dans la tendance régressive du moment

Pour : c

Vous l'avez remarqué ? Tous les éléments qui nous rappellent notre enfance ou plus globalement un univers kawaï ultra colorés sont ultra tendance. Jamais les licornes n'ont autant eu la côtes, les Bisounours sont de retour, les princesses Disney sont les nouvelles bêtes de mode à copier. Du coup, avec une coloration rose, on entre de plein pied dans cette tendance de retour à l'enfance en se faisant une coupe manga qui nous évoquera nos matinées entières passées devant le Club Dorothée. Sans parler du fait que le printemps débarque et que les couleurs pastel s'y prêtent à la perfection.
Et celle qui a compris cette tendance, c'est le top Fernanda Ly, choisie pour être l'égérie de la campagne Louis Vuitton cette saison.

5 /6

Pour : le rose, c'est le nouveau blond

Pour : le rose, c

Si vous ne jurez que par le blond comme January Jones, le rose peut sublimer et dynamiser votre couleur fétiche. Et oui parce que le rose, c'est rock et rebelle. Avec une base de blond, vous obtiendrez le compromis parfait entre innocence et insoumission. On opte alors pour des mèches, des contours ou des reflets roses avec un maquillage léger et style boyish pour un sans faute.
Mais ce n'est pas tout : une étude a prouvé que le rose adoucit les mœurs, un peu comme la musique. Dans un centre de détention pour mineurs en Californie, les enfants violents étaient placés dans une salle couleur bubble gum. Résultat ? Les jeunes se sont détendus, ont arrêté de crier et de frapper, pour finir par s'endomrir en moins de dix minutes ! Le rose rendrait donc doux comme un agneau. De quoi devenir l'anti-stress de vos collègues rien qu'avec une coloration !

 

 

6 /6

Contre : le rose vieillit mal et abîme les cheveux

Contre : le rose vieillit mal et abîme les cheveux

Ce n'est un secret pour personne : les colorations pastels nécessitent des décolorations dès que l'on n'est pas blonde très clair. Il faut donc décolorer, parfois jusqu'à 3 fois selon votre couleur de cheveux de base, pour ensuite recolorer les cheveux avec du rose.
Au bout de deux semaines, les racines apparaissent, les cheveux sont archi-secs... Bref, la chose vieillit très mal et fait beaucoup de mal à vos cheveux. Vous devrez faire des masques régulièrement pour éviter que vos longueurs ne cassent au moindre brossage.
Si vous tenez absolument au rose sans les mauvais côtés, faites comme Audrina Patridge et optez simplement pour quelques mèches roses. Cela limitera les dégâts.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.