• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Conseils : comment être enfin contente de ses cheveux ?

En route pour la hair therapy Si vous avez les cheveux fins et raides Si vous avez les cheveux épais et raides Si vous avez les cheveux souples 6

Les études le prouvent, la très grande majorité d’entre nous n’aime pas les siens. Pire?: avoir la sensation d’être mal coiffée diminuerait sensiblement la confiance en soi. La solution?: apprendre une fois pour toutes à gérer son capital capillaire. Bons réflexes, produits ad hoc et habitudes à bannir, voici nos ordonnances au cas par cas.

LIRE LA SUITE
1 /6

En route pour la hair therapy

En route pour la hair therapy

Seules 7 % des femmes seraient contentes de leurs cheveux (Etude Dove USA, 2011). Concrètement, la plupart d’entre nous aurait la sensation d’être mal coiffée au moins trois jours par semaine (soit… 20 ans de leur vie), ce qui, à chaque fois, les mettrait de mauvaise humeur pour plus de quatre heures. Sans compter les dommages sur la self-estime : pour 49 % d’entre nous, être mal coiffée affecterait la confiance en soi et les performances (Etude Travelodge, 2013). Navrant ? Oui, mais pas irrémédiable, pour peu qu’on apprenne enfin comment manier son type de cheveux. Voici la bonne routine à adopter.

2 /6

Si vous avez les cheveux fins et raides

Si vous avez les cheveux fins et raides

C’est le profil le plus répandu en Europe. A la clé, un manque de volume qui peut donner mauvaise mine.
Le défi : réussir à gainer le cheveu sans l’alourdir.

La bonne routine

Choisir un shampooing volumisant, en alternant, comme le conseille la hairstylist Delphine Courteille (Delphinecourteille.com), avec une formule plus neutre pour ne pas, à long terme, mettre les cheveux en surrégime. Essorer avec une serviette en microfibre ultra-absorbante (comme celles qui sont vendues dans les enseignes de sport) pour ôter un maximum d’eau et raccourcir le temps de séchage, qui abîme et électrise la fibre. Pour démêler, miser sur un spray démêlant sans rinçage, plus léger qu’un après-shampooing. Enfin, appliquer une noix de mousse volume (pas plus) en commençant par les racines. Puis, " munie d’un sèche-cheveux, et d’une brosse “araignée” (aux picots souples et espacés), décoller les racines, chauffer deux secondes et laisser refroidir. Ne pas sécher les longueurs, pour qu’elles prennent un mouvement naturel", explique Delphine Courteille. Le lendemain (et jusqu’au shampooing suivant) : vaporiser du shampooing sec en racines pour redonner un coup de frais.

Les interdits

Les cires et tout type de produit contenant des silicones lourds. En cas de frisottis, lisser plutôt les zones concernées avec une brosse ronde lors du séchage.

Le bonus

Faire des couleurs. "Ça gaine la cuticule, donc ça apporte une sensation d’épaisseur", explique le coiffeur David Mallet (David-mallett.com).

Le shopping

Shampoing N°2 Le Volume, David Mallett, 35 €
Zeste Démêlant aux extraits de pamplemousse et de jasmin, Le Petit Marseillais, 4,30 €
Mousse Volume Builder, Matrix, 14,30 €.

 

3 /6

Si vous avez les cheveux épais et raides

Si vous avez les cheveux épais et raides

Même s’ils autorisent une large palette de styles, ils demandent du temps et ont tendance à faire "casque". Le recours : hydrater au maximum.

La bonne routine

Choisir une formule nourrissante mais qui lave bien (il faut que la fibre crisse au rinçage). Après l’après-shampooing (ou, une fois par semaine, un masque) sur les longueurs et pointes, essorer à la serviette, démêler et appliquer, si les cheveux sont longs, une noisette de soin nourrissant sans rinçage pour réparer les pointes abîmées et les protéger. Enfin, avec un sèche-cheveux haute puissance et une grosse brosse ronde, procéder au coiffage. L’objectif : dompter la masse. Pour ça, on adopte la gestuelle livrée par Delphine Courteille : lisser les racines en passant la brosse par-dessus (et non par en dessous, ce qui les décollerait trop), puis, à 5 centimètres de la racine, reprendre la mèche, par en dessous cette fois, pour mieux la domestiquer. Le lendemain (et jusqu’au shampooing suivant) : remettre du soin nourrissant sur les longueurs et, si nécessaire, redonner un coup de sèche-cheveux avec une brosse ronde, ou passer
des plaques lissantes.

Les interdits

Le séchage tête en bas.

Le bonus

Après le Brushing, mettre un foulard en soie (anti-électricité statique) sur le dessus de la tête, nouer sur la nuque et garder le temps de se maquiller.

Le shopping

Shampooing Miracle Moist, Aussie, 7 €.
Soin Démêlant Oxygen et Hydration, Dove, 4,20 €.
Crème de Jour Carthame, René Furterer, 11,90 €.

 

4 /6

Si vous avez les cheveux souples

Si vous avez les cheveux souples

Ni raides ni bouclés, ils ne font que ce qu’ils veulent. Surtout des frisottis. Mais, avec le bon mode d’emploi, il n’est pas difficile de leur donner un joli look wavy.

La bonne routine

Pour les faire basculer du côté ondulé, Pauline, du salon Bobby Pins (Bobbypinsparis.com) recommande de choisir un shampooing hydratant et un après-shampooing pour cheveux fins et bouclés, qui aidera à définir le mouvement sans alourdir. Après le lavage, "appliquer une crème pour cheveux bouclés qui apporte du ressort et former, mèche à mèche, avec l’index, des torsades, avant de sécher avec un sèche-cheveux muni d’un diffuseur (sinon le souffle, trop fort, risque de raidir les cheveux)", conseille Pauline. Alternative rapide : faire son shampooing le soir pour pouvoir, comme le suggère le coiffeur David Lucas (Davidlucas.fr), se coucher les longueurs humides (quitte à pré-sécher les racines). Le lendemain (et jusqu’au shampooing suivant) : éviter de trop se passer la main dans les cheveux, ça abîme les ondulations et ça fait mousser. "Pour redonner du mouvement, vaporiser un peu d’eau ou une formule aqueuse douce pour cheveux bouclés, voire un spray type surf pour plus de volume", explique David Lucas. Et ne pas hésiter ensuite à appliquer un nuage de laque pour fixer le mouvement et empêcher les frisottis.

Les interdits

Les produits anti-frizz qui lissent trop la fibre et la brosse qui, au quotidien, tue les ondulations et favorise les frisottis.

Le bonus

Les masques à la kératine, qui nourrissent sans aplatir.

Le shopping

Crème Curl & Wavy, Massato, 18,50 €.
Spray Algues et Fleurs, Leonor Greyl, 26,50 €.
Laque Elnett Brillance Lumière Huile Précieuse, L’Oréal Paris, 8,90 €.

 

5 /6

Si vous avez les cheveux bouclés

Si vous avez les cheveux bouclés

Ils peuvent manquer de volume en racine et devenir crêpus quand ils sont très secs et abîmés.

La bonne routine

Après un shampooing pour cheveux bouclés, appliquer un conditioner très hydratant pour soigner la fibre, en s’abstenant de toucher aux racines. Une fois par semaine, enduire la veille les longueurs d’huile, laisser pauser toute la nuit pour nourrir en profondeur, puis laver. Essorer en tamponnant avec la serviette (et non en frottant). Puis démêler, "non pas au peigne (qui plaque les cheveux contre le crâne), mais idéalement aux doigts, en massant et en décollant bien les racines", recommande David Mallet. Appliquer un peu de mousse volume sur les racines et, sur les crinières les plus wild, utiliser un sérum nourrissant sur les longueurs et pointes. Enfin, laisser sécher à l’air libre. Le lendemain (et jusqu’au shampooing suivant) : surtout ne pas brosser, ni peigner. Mais réveiller, si nécessaire, au spray bouclant, les zones qui auraient perdu du ressort.

Les interdits

Les coiffants alcoolisés qui assèchent trop le cheveu, les shampooings trop siliconés qui asphyxient les racines et l’usage quotidien de la brosse.

Le bonus 

Quand les boucles sont trop défaites, éviter de re-laver systématiquement, mais re-mouiller les cheveux pour leur donner du ressort.

Le shopping

Shampooing Bain Oléo-Curl, Kérastase, 21,50 €.
Spray Sweetheart Curls Hollywood Waves, L’Oréal Pro, 19,60 €.
Huile Merveilleuse Ultra Doux, Garnier, 8 €.

 

6 /6

Si vous avez les cheveux très frisées et/ou crépus

Si vous avez les cheveux très frisées et/ou crépus

C’est le profil le plus exigeant. La solution : sur-nourrir, mais pas n’importe comment.

La bonne routine

Harold James, coiffeur expert Dark & Lovely, conseille avant tout de choisir une huile adaptée : c’est-à-dire nourrissante, mais pas trop lourde, comme l’huile de coco ou d’amla. Pour l’appliquer, on sépare la chevelure en quatre parties et on applique mèche à mèche, en évitant le cuir chevelu. On laisse pauser le plus longtemps possible. Puis, on lave avec un produit doux hydratant. Le conseil de Harold James : espacer les shampooings proprement dits en adoptant, une fois sur deux, un produit de "co-wash" (dont la formule, plus douce, est inspirée de celle des après-shampooings). Essorer en tamponnant avec une serviette en microfibre, puis démêler avec, dans l’idéal, une brosse Felicia Leatherwood (Felicialeatherwood.com), favorite des cheveux ethniques pour ses picots en lignes droites qui détendent les boucles sans les casser. Puis, appliquer un lait nourrissant sans rinçage. Pour finir, réappliquer une goutte d’huile sur chaque partie de la chevelure divisée en quatre en commençant par les pointes. Laisser sécher naturellement. Le lendemain (et jusqu’au shampooing suivant) : apporter un nouveau bonus de nutrition en réappliquant du lait sans rinçage et quatre gouttes d’huile.

Les interdits

Les mousses, qui ouvrent les écailles, le sèche-cheveux et les beurres de karité purs, trop gras, qui aplatissent sans nourrir.

Le bonus

Pour obtenir des boucles faciles à coiffer, torsader la chevelure mouillée et divisée en quatre parties, enrouler pour former des macarons et fixer sur le crâne avant d’aller se coucher. Le matin, il suffit de défaire les macarons.

Le shopping

Cleansing Cream Conditioner True Textures, Mizani, 22 €.
Huile des 7 Légendes Amla Legend, Dark & Lovely, 6,30 €.
Crème de Soin Ultra-Nourrissante, Dop, 3,60 €.

 

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.