• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Cheveux : il faut que ça bouge !

La coiffure dans le vent Shampooing booster Un soin fluidité Un coiffage façon "cheveux au vent" 5

Au-delà de la coupe et de la couleur, ce dont on a envie, c’est de cheveux libres, souples, avec du mouvement. Soins adaptés et astuces coiffage?: tout pour gagner en fluidité.

LIRE LA SUITE
1 /5

La coiffure dans le vent

La coiffure dans le vent

"Du charme, de la spontanéité, rien de trop coiffé ou figé…". Ce sont les consignes du coiffeur Bob Recine à son équipe en backstage ce printemps à New York. "Il faut garder du mouvement et des accidents. C’est ça qui donne une allure pleine de confiance en soi, totalement au-delà des tendances", poursuit le hairstylist. "L’important, c’est qu’on sente la vie. Pour la silhouette comme pour le moral, quand les cheveux bougent bien, ça donne de l’énergie", complète Delphine Courteille, dont le salon (Studio 34, Delphinecourteille.com) voit passer les plus jolies têtes de Paris. Exit, donc, les effets casque, les coiffures trop travaillées et les matières abîmées par les couleurs et lissages. Avoir du mouvement dans les cheveux, c’est tout un art, qui se pratique du shampooing au coiffage. Voici la technique au cas par cas.

2 /5

Shampooing booster

Shampooing booster

Le mouvement se travaille dès le lavage. Le défi ? Gainer les cheveux fins sans les alourdir, lisser ceux qui frisottent sans les aplatir et twister les raides sans les faire cartonner.

Notre ordonnance.  L’option safe pour la majorité des cheveux : un shampooing neutre, dont la formule simplissime préserve la fluidité de la fibre. Sur cheveux ternes, choisir plutôt un shampooing légèrement exfoliant, pour lisser la surface et redonner du ressort. S’ils sont très fins ou plats, privilégier un shampooing volume aux ingrédients repulpants. Et s’ils sont plombés par la pollution ou les coiffants, faire précéder d’un gommage capillaire qui éliminera les impuretés.
Shopping
Shampooing Hydra-Illuminant, Dessange, 4,30 €.
Soin Gommage Rénovateur Chronologiste, Kérastase, 33 €.
Stunning Volume Shampooing, Tigi, 23,95 €.

3 /5

Un soin fluidité

Un soin fluidité

Après le shampooing, dans l’idéal, mieux vaut se passer d’après-shampooing. A moins d’avoir les cheveux très secs, épais, électriques ou qui frisottent, auquel cas on choisit un conditioner léger. Mais le produit clé pour doper immédiatement la fluidité, c’est le sérum sans rinçage. Il gaine la fibre et lui apporte un glissant de surface qui favorise le mouvement. Deux ingrédients au choix à repérer dans la formule.

La kératine, qui comble les micro-brèches et homogénéise la fibre. Idéale sur cheveux frisés ou très abîmés. (GKhair chez les coiffeurs). Les silicones, qui apportent à tous les types de cheveux une fluidité incomparable. "S’ils sont de bonne qualité, solubles à l’eau, non occlusifs, et qu’on les applique à la juste dose, il serait dommage de s’en priver", argumente Antonio Corral Calero, Global Creative Director Moroccanoil. "Regardez la liste des ingrédients : si les silicones arrivent en première position (repérer les noms en “…methicones”), mieux vaut s’abstenir", conseille le coiffeur David Lucas du salon 5 étoiles David Lucas en Aparté (Davidlucas.fr). Sinon ? Il faut tester. Si les cheveux sont plombés ou graissent dès le lendemain, mauvaise pioche.
Shopping
Traitement Moroccanoil, Moroccanoil, 45 €.
Anti-Frizz Primer Forever Smooth Frizz Ease, John Frieda, 12,90 €.

 

4 /5

Un coiffage façon "cheveux au vent"

Un coiffage façon "cheveux au vent"

Ensuite, "tout se joue au séchage", prévient Delphine Courteille. L’idée ? Mimer un "convertible Brushing", un coiffage style "balade en décapotable" (dixit le coiffeur Bob Recine), avec des petites mèches qui volent et des twists naturels. Pour ça, pas de brushing traditionnel (trop lisse, trop long à réaliser), on utilise avec parcimonie les produits coiffants (qui ont tendance à figer) et on manie avec précaution sèche-cheveux et fer à friser, qui sophistiquent trop. "L’idéal, c’est de laisser sécher à l’air libre", recommande Delphine Courteille. Pourquoi ? Parce que c’est comme ça que les cheveux prennent naturellement du mouvement.

En fonction de sa nature, on adapte la technique :
- Si on a les cheveux épais ou très volumineux, on met sur le crâne un filet (du type avec lequel on fait les chignons) pour limiter le volume sur haut de la tête et on laisse sécher les longueurs.
- S’ils sont très fins ou pauvres, on applique un soupçon de spray ou poudre épaississante aux racines, qu’on sèche la tête en bas, et on laisse sécher les longueurs naturellement.
- S’ils sont très raides et/ou très lourds, on commence par éliminer un maximum d’eau avec une serviette en microfibres ultra-absorbante, puis on les laisse sécher dans une serviette éponge en turban pour qu’ils prennent de faux plis.

Pour celles qui préfèrent quand même les sécher, David Lucas donne la parade. Commencer par appliquer un peu de mousse volume, avec peu ou pas d’alcool pour ne pas assécher la fibre (idéale, la Candy Cream d’Allynea sur Betrousse.com). Puis, limiter l’effet aplatissant du sèche-cheveux en le munissant d’un diffuseur, dans lequel on met les cheveux, mèche après mèche, pour les sécher sans les toucher. "Comme ça, pas de ventilation et la chaleur donne peu à peu un bel aspect froissé", explique le coiffeur. Et si, en les laissant sécher à l’air libre, les cheveux ont trop tendance à frisotter, "on utilise par touches, quand ils sont secs, un fer à friser, non pas pour les boucler, mais pour contrôler les frisottis et lisser la surface des cheveux", conseille David Lucas.
Shopping :
Poudre Texturisante Sea Salt Beach Look Styliste Ultîme, Schwarzkopf, 5,50 €.
Mousse Volume Builder, Matrix, 12,40 €.
Gel Mousse Haute Tenue Stay High 18, Redken, 25 €.
BB Thickening Dryspun Finish, Bumble and bumble, 35,50 €.

 

5 /5

Pour des ondulations version red carpet

Pour des ondulations version red carpet

Le flavy (ou flat wavy), c’est le wavy de Gisele Bundchen. Celui qui donne de la souplesse aux longueurs sans volume aux racines. Antonio Corral Calero, Global Creative Director chez Moroccanoil, donne le mode d’emploi.

Commencer par appliquer un peu de mousse volume sur cheveux essorés. Sécher les cheveux à chaleur moyenne jusqu’à ce qu’ils soient secs à 50 %. Enrouler mèche par mèche autour d’une brosse ronde et brusher en diagonale vers l’arrière, en s’arrêtant à quelques centimètres des pointes. Terminer en twistant quelques mèches à mi-longueur avec un fer à friser, pour créer des irrégularités.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.