• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Fille perdue, cheveux gras

Cheveux gras

Vous avez un jour sur deux l'impression qu'on a versé un bol d’huile sur votre tête ? Courage, les cheveux gras ne sont pas une fatalité . Voici quelques astuces simples pour leur permettre de retrouver un peu de légèreté et d’éclat.

Les cheveux gras sont dus à une hypersécrétion de sébum par les glandes sébacées du cuir chevelu. Le problème débute en général à l’adolescence et se poursuit toute la vie (patience, ça s’améliore souvent à la ménopause..).

Pourquoi moi ? Premier point, on déculpabilise : le phénomène est d’abord héréditaire. Certaines d’entre nous sont programmées génétiquement pour avoir des cheveux gras. Il y a ensuite des causes hormonales. Quand on a en plus des règles irrégulières, un excès de pilosité ou un surpoids, mieux vaut consulter car cela peut traduire un dérèglement hormonal. Enfin, le stress, la pollution, une alimentation trop riche en graisse ou des shampoings inadaptés peuvent aggraver le problème.

Les solutions : Quand on a des cheveux gras, il faut les laver souvent pour débarrasser le cuir chevelu de l’excès de sébum qui les étouffe. On peut même les laver tous les jours, à condition d’utiliser des shampoings ultra-doux ou à usage quotidien. Les shampoings antipelliculaires, irritants, sont à éviter. Les « spécial cheveux gras » permettent de réguler la séborrhée et sont intéressants à utiliser de temps en temps, en alternance avec un produit à usage quotidien. Les shampoings pour bébés en revanche, sont à réserver… aux bébés.

Un masque à l’argile permet une fois par semaine d’absorber l’excès de sébum (si les cheveux sont secs aux pointes, attention à ne l’appliquer que sur les racines). Autre méthode assez efficace : les comprimés de sels de zinc en cure de 3 à 6 mois.

Enfin, tordons le cou à deux idées reçues :
-Le fait d’utiliser un shampoing « spécial cheveux gras » donne des cheveux de plus en plus gras : archi faux.
-On abîme moins son cuir chevelu si on fait un shampoing tous les 3 ou 4 jours : au contraire, les substances grasses et les hormones qui se déposent autour des racines créent des irritations qui risquent d’aggraver la chute des cheveux si on ne les lave pas souvent.

Avoir une contraception adaptée
Les pilules contenant de l’acétate de cyprotérone (Diane 35) ou de la drospirénone (Jasmine ou Jasminelle) permettent souvent d’améliorer le problème. A l’inverse, certains contraceptifs peuvent avoir un effet négatif sur le cuir chevelu : c’est le cas des pilules comportant un progestatif androgénique ou des progestatifs purs.

On évite :
-
La chaleur excessive : eau trop chaude ou séchoir trop près du cuir chevelu.
-Les brossages répétés qui étalent le sébum sur les cheveux : on brossera plutôt les extrémités.
-Les massages vigoureux du cuir chevelu pendant le lavage : préférer un massage doux avant le shampoing.

Merci au Dr Pascal Reygagne, dermatologue spécialiste du cuir chevelu.

LIRE LA SUITE
Charlotte Delloye
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.