Argent : l’écart salarial entre les femmes et les hommes ne baisse plus

Une étude publiée le mardi 3 octobre 2017 a révélé que l'écart de salaire entre les hommes et les femmes n'évolue plus depuis les années 2000.

L'égalité salariale, ça n'est pas encore pour tout de suite. Selon une étude menée en France par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), l'écart de salaire moyen entre les femmes et les hommes s'élève à 9,9% pour l'année 2016. Un chiffre qui se maintient depuis l’année 2000. "Cet écart reflète en partie le combat auquel font souvent face les femmes au cours de leur carrière; les écarts se creusent avec l’âge, notamment parce que la maternité a des effets négatifs sur la rémunération et la progression des carrières", précise le rapport. L’OCDE a aussi démontré que les femmes créent moins leur propre entreprise que les hommes (7 % contre 14 %) et ont moins de postes à responsabilités : "Elles représentent moins d’un tiers des cadres de direction", précise le rapport. On sait par ailleurs que 67% des femmes déclarent ne pas avoir négocié leur salaire avant leur prise de poste, contre 51% des hommes, ce qui cause des écarts importants.

Selon l'OCDE, certains pays d’Europe s'en sortent mieux que la France. La Belgique (3%) et l’Italie (5,6%) ont notamment réduit l’écart de salaire. Mais l'Hexagone fait aujourd’hui des efforts. Le 4 octobre 2017 a été lancé le "Tour de France de l’égalité". Cette initiative, dirigée par le premier ministre Edouard Philippe et la secrétaire d’Etat Marlène Schiappa, a pour but de recueillir la parole des femmes et leurs préoccupations concernant des sujets comme l’écart salarial. Des associations travaillent aussi sur ce thème : le 7 novembre dernier, le collectif féministe Les Glorieuses avait appelé les Françaises à quitter leurs postes à 16h34 (heure à laquelle les femmes commencent à travailler "pour rien").