Hair Therapy : je change tout le temps de couleur de cheveux, help !

Vous avez tellement fait de colorations que vous avez du mal à vous souvenir de votre couleur de cheveux naturels ? Voici nos conseils pour étancher votre soif de changement sans flinguer vos cheveux.

Tout le temps envie de changer de couleur de cheveux ? "Ça me prend à peu près tous les trois mois, nous explique Léona, 21 ans. Depuis mon adolescence, j’ai eu du brun, du blond platine, du rouge, du violet et du roux. A force, mes cheveux sont massacrés. Mais c’est comme si j’avais toujours besoin de me sentir différente et de me faire remarquer."

C’est grave, Docteur ?
Normal de se chercher, surtout quand on entre dans l’âge adulte. Ça passe souvent par le refus de suivre les codes. En général, le "retour dans le rang" se fait lors du premier job, mais pas toujours.

Comment ça se soigne

Et si vous étanchiez votre soif de changement en misant sur des colorations flashy dont les pigments restent en surface ? Chez le coiffeur, on peut faire une coloration éphémère à base de pigments directs qui tient trois à quinze shampooings (#ColorfulHair by L’Oréal Professionnel, 7 tons déclinables en 28 nuances, à partir de 40 €). Chez soi, on peut utiliser un spray colorant qui s’élimine en un à trois shampooings. Et si vraiment les colos successives ont fait de gros dégâts, pensez à la nouvelle génération d’extensions (colorées ou non) qui se fixent par ultrasons et durent jusqu’à trois mois. Ça peut sauver la mise quand la crinière est vraiment trop mitée. Ultrasonic 5000 de Great Lengths, env. 400 € pour 50 à 70 mèches chez Delphine Courteille.