• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Les faux-amis du sexe

Les mecs qui prennent leur temps Le miroir Lieux insolites Les très beaux gosses 12

Vous croyiez qu’un bon dîner aux chandelles avec un beau mec câlin c’était une nuit torride assurée ? Vous aviez tort.

LIRE LA SUITE
1 /12

Les mecs qui prennent leur temps

Les mecs qui prennent leur temps

Alors oui, c’est sûr que c’est chouette un garçon qui ne va pas direct trifouiller dans notre culotte pour voir ce qui s’y passe. Mais soyons honnêtes, si au bout de 20 minutes de préliminaires le désir est bien monté, deux heures plus tard on a déjà fait 3 fois la liste des courses dans notre tête.

2 /12

Le miroir

Le miroir

La version oldschool de la sextape qui consiste à se mater prendre son pied peut exciter les plus narcissiques d'entres nous... jusqu'au moment où l'on se rend compte qu'au lieu de nous mater nous, notre mec se mate jouer les acteurs porno. Glaçant.

3 /12

Lieux insolites

Lieux insolites

On se plaint souvent de moins faire l'amour, ou pire de ne le faire plus que dans le lit, en attendant qu'une chose: qu'on nous prenne sauvagement contre un mur. Si c'est torride dans 9 Semaines et Demi , dans la pratique c'est un petit peu plus laborieux : moquette qui brûle les genoux, porté improbable, sable dans les yeux... finalement le lit, c'était pas si mal.

4 /12

Les très beaux gosses

Les très beaux gosses

Quand on repère une bombe on a naïvement tendance à penser que ça sera un bon coup. On a tort, le beau peut aussi se reposer sur ses acquis, ou pire, se regarder faire. Et puis soyons honnête, quand on est nus tous les deux, on aime bien être la plus belle.

5 /12

La chantilly partout

La chantilly partout

On nous l’a vendu et revendu : le sexe coquin, à un moment, ça doit se concrétiser par un petit jeu gourmand à base de chantilly, Nutella ou tout autre délice sucré à étaler sensuellement sur les parties de notre partenaire. Sauf que désolée, mais nous, la chantilly, ça nous évoque davantage une gaufre chez le marchand ambulant avec papa-maman qu’un moment hot avec notre amoureux. Non seulement, c’est moins bon et on ne peut pas croquer, mais en plus c’est déstabilisant.

6 /12

Les mecs qui adorent faire des cunnilungus

Les mecs qui adorent faire des cunnilungus

Un mec qui a envie de faire plaisir et qui aime le corps de son amoureuse c'est super. Mais celui qui est accro à la pratique et qui nous prend pour un burger, on ne valide pas. Rien de pire que de se sentir aspirée par une ventouse humide, qui nous gobe à pleine bouche. Si le mec a la dalle, qu'il dîne avant : il n'y a aucune raison pour que l'on soit l'objet de son gueuleton.

7 /12

Les massages préliminaires

Les massages préliminaires

Une technique qu'on utilise parfois en espérant rallumer le désir de l'autre. Lumières tamisées, petite musique d'ambiance et huile de massage, on se lance dans des grands gestes qui nous paraissent super sensuels, jusqu'à ce qu'on entende celui qu'on chevauche ronronner, puis carrément ronfler. Soyons claires, un massage ça relaxe, ça n'excite pas.

8 /12

La petite cuite à deux

La petite cuite à deux

C’est sûr, rien de plus cosy qu'une bonne bouteille de vin rouge à boire à deux. Sauf que si l'excitation monte au fur et à mesure des verres pris, l'étourdissement aussi. Après quelques heures la petite ivresse s'est transformée en énorme coup de barre : au mieux on finit seule avec nos les lèvres violettes, au pire on s'effondre de sommeil pendant que lui, sur nous, n'arrive pas à finir. Classe.

9 /12

La langue partout

La langue partout

Quand il s'agit de préliminaires, les langues se libèrent. Si le bisou humide peut être excitant, la langue baladeuse, elle, a ses limites. En gros le message est clair: si on n’arrête pas de répéter " arrête ça chatouille", c'est une façon polie de dire : "Retire cette grosse langue de mon oreille, merci".

10 /12

Le dîner romantique

Le dîner romantique

Se faire un dîner à deux et discuter des heures autour d'un bon plat, on adore. Il faut bien l'avouer, on aime la bonne bouffe et les filles qui chipotent pour une salade on trouve ça pathétique. Du coup, nous, en femme spontanée et bien dans ses pompes on y va franchement. Seulement, le temps passant, on se rend compte qu’on a déjà du mal à porter notre propre poids. Au moment du fondant au chocolat, l'idée d’un corps à corps fougueux est carrément devenue insupportable. Il n'y a plus que la bougie pour nous rappeler qu'à la base c'était un dîner romantique.

11 /12

Le plan à trois

Le plan à trois

Ah, la vieille technique de l’invité dans notre lit…. Malin pour pimenter une relation un peu empâtée ou juste pour s’éclater un soir avec deux inconnus. A condition de ne pas oublier une très vieille leçon, apprise à l’école primaire quand cette peste de Stéphanie B. est venue briser notre amitié à la vie à la mort avec Amélie T. : 3, ça fait toujours 2 + 1. Et nous, on a pas forcément envie d’être le + 1, en fait.

12 /12

La sodomie

La sodomie

Oui on est ouvertes d'esprit. Non on ne juge pas ce genre de pratique, seulement il faut être honnête, il y a un moment où notre seule obsession n'est même plus d'y arriver, de ne pas avoir mal, ou de prendre du plaisir, mais seulement d'être propre. Quand nos angoisses d'hygiène prennent le dessus sur le sexe, c'est foutu.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.