• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Quand Facebook nous rend anti-sexe

Photos dossiers Les statuts zen Mère fille Le post de trop 6

On a beau trier sur le volet nos profil pictures, il y a d'autres choses qui peuvent décrédibiliser notre sex-appeal en un clic.

LIRE LA SUITE
1 /6

Photos dossiers

Photos dossiers

En ce qui concerne les dossiers honteux, Internet est une mine d'or. Autant c'est sympa de retrouver certains potes, de se souvenir de certaines fêtes, autant c'est carrément insupportable de retomber sur ces photos taguées qui datent de la période du lycée.  Ok on assume notre passé mais notre mec  n'est pas obligé de tout savoir sur notre période pou-pouffe à  l'âge ingrat, ou nerd à monosourcil.

2 /6

Les statuts zen

Les statuts zen

A priori si l'on se sent bien, on n'a pas forcément besoin de le crier au monde entier. Quelques soient les moyens employés pour parvenir à notre bonheur , on évite d'afficher un statut de femme épanouie qui s'est enfin trouvée. On évite donc les : "Heureuse." , "Merci Krisnamurti.", ou encore des citations du genre" Le bonheur n'est pas le fruit de la paix, le bonheur c'est la paix même", on passerait juste pour une fan d'ésotérisme qui passe sa vie dans les rayons développement personnel de chez Gibert.

3 /6

Mère fille

Mère fille

Certaines personnes diront qu'avoir sa mère sur Facebook c'est déjà trop, mais on n'est pas forcément de cet avis là. Afficher une complicité avec sa mère et avoir dépasser le stade conflictuel peut paraître assez cool, à condition de garder des distances évidemment . Pour ça, on demande à sa mère de ne pas nous appeler par des petits noms ridicules et surtout de commenter nos statuts avec grande modération. Avoir comme seuls commentaires ceux de sa mère, c'est la faire passer pour notre meilleure amie, et ça, ça a vraiment un côté désespéré.

4 /6

Le post de trop

Le post de trop

On ne peut malheureusement pas contrôler tout ses potes, mais il ne faut avoir aucune culpabilité à retirer les commentaires intrusifs qui en disent trop sur nos états d'âmes, ou pires nos changements d'humeur hormonaux. Même si on adore la personne qui nous poste ce message sur notre mur , on supprime toujours les petits mots du genre : " j'espère que tu vas mieux, courage !". Personne ne mérite de nous faire passer pour une dépressive.

5 /6

La famille imaginaire

La famille imaginaire

Dans l'onglet "famille" on ne s'invente pas de faux liens de parentés. Notre meilleur pote gay n'est pas notre fils, notre chat non plus. Quand on  est une célibataire sans enfant on l'assume et on ne s'en crée pas des faux. Les enfants imaginaires c'est encore plus flippant que les amis imaginaires, et puis les hommes ne sont quand même pas tous obligés de savoir que l'on est une névrosée qui veut des enfants vite. Très vite.

6 /6

Photos de chats

Photos de chats

On évite de poster des photos de son chat chaque semaine. Si les lolcats sont à la mode, les femmes qui vivent seules avec leur chat continuent de passer pour des vieilles filles en mal d'amour et de repousser les mecs. Un cliché injuste ? Oui, et en même temps comme on n'a pas envie de finir avec une boule de poils on laisse matou à sa place.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.