• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Les 10 news sexe de l'été #2

Skyball, la montgolfière couillue Les Anglais, l Se créer une fausse petite amie Les sextoys Avengers 10

Entre pacu le poisson mangeur de testicules et une selle de vélo qui fait vibro, les news sexe de l'été n'ont pas finit de vous surprendre !

LIRE LA SUITE
1 /10

Skyball, la montgolfière couillue

Skyball, la montgolfière couillue

Le comédien irlandais Chris O’Dowd (Good Morning England) s'est associé à la Male Cancer Awareness Campaign (MCAC) pour collecter des fonds afin de créer “The World’s Largest Flying Scrotum” soit le plus grand scrotum volant du monde, c'est-à-dire une montgolfière aux formes de testicules. Si cela risque d'en offenser certains, MCAC explique qu'au moins, cet objet volant "sera impossible à ignorer" et la campagne de sensibilisation quant au cancer des testicules sera ainsi réussie, avec l'espoir que le tabou qui entoure ce cancer tombera une bonne fois pour toute à la vue de cette montgolfière plus qu'osée. En effet, il y a 98% de chance de survivre à ce cancer si on le dépiste à temps. Surnommée "Skyball", la montgolfière portera de façon très visible le message "check your balls", que l'on pourrait maladroitement traduire en français par "surveille tes bourses", et compte voler pendant une année dans le ciel du Royaume-Uni.

--> Pour faire un don, rendez-vous sur le site Indiegogo.

Découvrez la vidéo qui présente donc l'insolite projet de cette campagne de sensibilisation au cancer des testicules :

2 /10

Les Anglais, l'alcool et le sexe

Les Anglais, l

Voici une étude qui jette un froid : un couple sur 10 au Royaume-Uni n'a pas fait l'amour sobre ces six derniers mois. Le sondage, mené par le site de pharmacie UKMedix.com, a demandé à 1811 adultes consommateurs d'alcool et en couple leurs habitudes sexuelles. A la question "Quand avez-vous pour la dernière fois fait l'amour avec votre partenaire sans être sous l'influence de l'alcool ?", 11% ont donc affirmé… il y a plus de six mois ! Et 66% ont expliqué qu'ils n'étaient pas d'humeur s'ils étaient sobres, tandis que seulement 52% ont affirmé avoir eu des relations sexuelles avec leur partenaire sans l'influence de l'alcool le mois passé. Enfin, 61% d'entre eux ont expliqué que l'alcool les rendait plus sûrs d'eux, tandis que 40% pensaient néanmoins que l'alcool les rendait moins bons au lit. Alcooliques, mais réalistes ?
 

3 /10

Se créer une fausse petite amie

Se créer une fausse petite amie

Sans doute chauffé par les nombreuses photos de couples heureux sous le soleil qui pullulent pendant les vacances d'été sur Instagram, le photographe japonais Keisuke Jinushi a trouvé le truc idéal : se faire une fausse petite amie. Loin des scénarios compliqués, il suffit juste, pour un rendu social crédible, de feinter l'objectif de notre smartphone. Et pour cela, Jinushi a imaginé le kit pratique et facile de la fausse petite amie, composé d'un peu de fond de teint, d'un accessoire girly pour les mains ou le poignet et d'un peu de vernis à ongles… Démonstration en images !

Et le résultat est bluffant, si on oublie les coulisses quelque peu embarrassantes…

4 /10

Les sextoys Avengers

Les sextoys Avengers

Sur son blog, le graphiste-geek Balazs Sarmai a imaginé une gamme de sextoy 100% pour geekettes : ces 6 sextoys Avengers, "6 pieces of pleasure". Avec des noms de super héros - Captain America le vibro en silicone, Iron Man le vibro double moteur, Thor le stimulateur électrique, Hawkeye le vibromasseur du point G, Black Widow  le discret stimulateur clitoridien et Hulk le dildo en silicone massif, les fans de Marvel ont de quoi faire. Hélas, ce sont des créations virtuelles pour l'instant, impossible à trouver sur le commerce. Sinon, à quand le sextoy Superman, qui traverse l'appartement en volant pour arriver jusqu'au lit ?

5 /10

Le poisson pacu, prédateur castrateur

Le poisson pacu, prédateur castrateur

Le poisson pacu est en ce moment au cœur de l'actualité en Scandinavie, et a de quoi faire trembler les hommes ! Incroyable mais vrai, le pacu terrorise les côtes suédoises, et plus particulièrement les baigneurs de sexe masculin. En effet le pacu, poisson de la famille des piranhas qui peut atteindre 25kg et 90 cm de long, a été aperçu pour la première fois en Europe après qu'un pêcheur ait attrapé un pacu long de 21cm, alors que ce dernier est initialement originaire de l'Amazone. Si habituellement le pacu se nourrit de végétation aquatique, le pacu est aussi célèbre pour s'attaquer aux parties intimes des hommes. Henrik Carl, un expert danois, interviewé par le journal The Local, raconte : ''Le pacu n'est normalement pas dangereux pour l'homme mais une morsure grave peut vite arriver. Il y a eu des incidents dans plusieurs pays comme la Papouasie-Nouvelle-Guinée où certains hommes ont eu leurs testicules mordus''. Deux pêcheurs ont ainsi succombé aux hémorragies provoquées par des morsures du pacu castrateur en 2011. Toujours d'après l'expert Carl, les pacus s'attaquent aux testicules parce qu'ils "ont faim" (logique) et que l'étroitesse de leurs bouches fait des testicules humains une ''cible naturelle'" pour ces poissons qui "mangent normalement des noix, fruits et des petits poissons.(…) Ce n'est pas normal d'avoir ses testicules arrachés, bien entendu, mais cela peut vite arriver, surtout en ce moment, en Suède". L'inquiétude est vive dans le pays et les autorités préconisent le port impératif du maillot de bain !

6 /10

Le vélo vibrant

Le vélo vibrant

La selle Happy Ride porte bien son nom ! Voici donc une nouveauté venue du Royaume-Uni, qui donnera une toute autre saveur aux balades cyclistes du dimanche. Happy Ride, c'est donc une housse de selle adaptable qui comporte une doublure matelassée abritant un puissant vibrateur. Munie d'une télécommande qui se range dans une pochette à l’arrière de la selle, on peut régler l’intensité des vibrations, qui proviennent du milieu du siège. Enfin, l'utile s'est joint à l'agréable ! Pour se procurer la selle, il suffit de se rendre sur ce site et de débourser 28 livres, soit 32,66 € environ.

 

7 /10

Faire l'amour augmente l'espérance de vie

Faire l

Les couples qui ont des rapports sexuels trois fois par semaine gagnent entre quatre et sept ans par rapport à ceux qui ont une sexualité moins active ! C'est la conclusion d'une étude écossaise menée par le Dr David Weeks, chef honoraire du département de psychologie du Royal Edinburgh Hospital, lors de la conférence annuelle consacrée à la psychologie des personnes âgées de la British Psychological Society, organisée à Colchester (Essex) au début du mois de juillet. Ainsi, auprès de 3.500 volontaires, David Weeks s’est intéressé à établir la synthèse de tous les bénéfices d'une sexualité active. Et le nombre de ces bénéfices est extravagant : aérobie, impact positif sur les fonctions cardiovasculaires ainsi que sur la réactivité du système immunitaire et l'aide au maintien du poids, l'élimination des toxines par la transpiration avec accélération du renouvellement des tissus cutanés, sans oublier la régulation des troubles de l’humeur (grâce à l’hormone sexuelle ocytocine, la réduction du stress grâce aux endorphines… Le Dr Weeks résume ainsi sa recherche : "La satisfaction sexuelle contribue à la qualité de la vie, et ce de manière au moins aussi importante que l'engagement spirituel ou religieux ; des attitudes plus positives à l'égard du sexe chez les personnes âgées devraient être vigoureusement encouragées.(…) Quand les gens envisagent leur vieillissement, ils le font fréquemment à l’aide de stéréotypes négatifs liés à l'âge. Un tel état d’esprit suscite des sentiments irrationnels et a pour conséquences de rendre les relations sexuelles moins agréables pour les deux partenaires." C'est le bon conseil de l'été à donner à Mamie, décidément !

8 /10

L'orgasme, mot compte triple

L

Une récente étude américaine révèle que l'orgasme serait meilleur pour le cerveau que... les mots croisés ! Selon le professeur Barry Komisaruk de la Rutgers University, dans le New Jersey, l’orgasme permet de faire travailler "toutes les régions du cerveau" alors que les mots croisés - ou le Sudoku - ne font travailler "que quelques zones" seulement. C'est en effet en demandant à des femmes volontaires d’atteindre l’orgasme alors que leur cerveau était filmé par IRM que le professeur a pu constater la zone de l'orgasme. Le professeur Barry Komisaruk, 72 ans, qui travaille depuis les années 60 sur l'orgasme féminin, affirme aussi que la sensation procurée par l’orgasme permettrait aussi "de bloquer la douleur", de soulager les dépressions, l’anxiété et les addictions. Alors, à quand les cures de plaisirs remboursées par la Sécu ? Pas pour tout de suite hélas, car Komisaruk précise cependant : "On ne sait pratiquement rien sur le plaisir, il est important de comprendre comment le cerveau le produit", avant de pouvoir utiliser son pouvoir pour guérir nos petits tracas quotidiens.

9 /10

Mexique : une maison de retraite pour anciennes prostituées

Mexique : une maison de retraite pour anciennes prostituées

Mardi 27 août, la chaîne Arte rediffuse un documentaire qui nous plonge dans Mexico, à la casa Xochiquetzal. La casa Xochiquetzal sert de maison de retraite depuis dix ans à une vingtaine de vieilles prostituées, et est gracieusement mise à disposition par la mairie de Mexico. Grâce à cette maison, la vingtaine de travailleuses du sexe de plus de 60 ans ont trouvé refuge et ainsi ne vivent pas leurs vieux jours à la rue. Faisant de l'artisanat ou encore de la cuisine qu'elles vendent localement dans un lieu que fréquentent les autres prostitué(e)s du quartier, les anciennes travailleuses du sexe trouvent à la casa Xochiquetzal un peu de sérénité, de paix et de repos.

Mexique : l'amour à la retraite, diffusé sur Arte mardi 27 août à 11h50.

10 /10

Le risque cardiaque augmenterait en fonction de la taille des testicules

Le risque cardiaque augmenterait en fonction de la taille des testicules

Avoir de gros testicules augmenterait le risque de maladies cardiaques. C'est en effet ce qu'ont constaté des chercheurs italiens de l’Université de Florence, qui ont suivi 2.800 hommes volontaires pendant sept ans. Dans le Journal of Sexual Medicine, les chercheurs précisent : "Bien qu'il soit généralement admis que la taille des testicules puisse prédire la capacité reproductive, notre étude montre que ce paramètre peut aussi donner des indications sur l'état de santé général et les risques cardiaques"; les hommes concernés ont donc un faible taux de testostérone et leur pression artérielle est plus haute que la moyenne. Ils sont, par ailleurs, prédisposés à l'obésité, au tabagisme et à la consommation d'alcool. Et ce serait ce faible taux de testostérone qui conduirait l'organisme à augmenter la production de l'hormone qui développe les testicules, pour compenser. Cependant l'étude fait débat dans la communauté scientifique. Andrew Kramer, urologue à l'Université du Maryland, déclare : "Je doute que ce soit vrai. Je ne vois pas de relation pertinente", tandis que d'autres accusent le fait que l'étude n'a suivi spécifiquement que des hommes souffrant de troubles sexuels, ce qui constitue un échantillon peu représentatif de l'ensemble de la population masculine. Ouf, on se détend du caleçon les garçons !

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.