• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Les infos sexe du mois de juillet

Funland, l Le canoë-vagin de Megumi Igarashi Le TaTa Top, la sensation plage de l’été L’amour aux temps de l’ADN 9

Une appli pour muscler ses muscles pelviens, le canoë-vagin de l’artiste japonaise Megumi Igarashi ou encore un kit de test ADN pour tester sa relation amoureuse… Toute l’actu sexe du mois de juillet est là.

LIRE LA SUITE
1 /9

Funland, l'expo sexe de l'été

Funland, l

Pour celles qui ont la chance d’être de passage à New York cet été, foncez voir l’exposition Funland du duo d'artistes londoniens Bompas & Parr, inspirée par les grivoiseries des anciennes fêtes foraines britanniques ou françaises. Le texte de présentation de l'exposition, qui n'hésite pas à promettre "une production d'endorphines, comparables à celles libérées après un orgasme" aux visiteurs, réussit son pari : entre un château gonflable où l'on saute au milieu d'énormes seins, "la Montagne à tripoter" - un mur d'escalade où les prises sont des pénis, ou encore le "Derby des préliminaires" - où l'on lance des balles pour faire avancer un pénis de bronze vers une ligne d'arrivée, c’est une expérience ludique improbable de jeux coquins pour adultes plutôt marrante. Bref, Funland porte bien son nom, alors avis à celles qui n’ont pas froid aux yeux : c’est au Museum of Sex de New York, et plus de 10 000 curieux les ont déjà devancés depuis son ouverture, le 26 juin dernier.

--> http://www.museumofsex.com/

2 /9

Le canoë-vagin de Megumi Igarashi

Le canoë-vagin de Megumi Igarashi

L’artiste japonaise Megumi Igarashi a osé une étrange création, à partir d’une imprimante 3D. Connue sous le nom de Rokude Nashiko, l’artiste a créé grâce au financement participatif, un canoë dessiné… d’après le modèle de sa vulve, le Mkboat. L’artiste, qui n’en est pas à son premier essai et qui a déjà utilisé des moulages de son sexe pour d’autres œuvres, s’explique ainsi sur son blog : "Je ne savais pas à quoi ressemblait un vagin (...). Je pensais que ce serait assez marrant de décorer un moulage de mon vagin pour en faire un diorama, mais j’ai été très surprise de la façon dont les gens ont réagi en voyant mon travail (…) La chatte, le vagin, est un vrai tabou dans la société japonaise. Alors que le pénis au contraire est utilisé dans des illustrations, et fait partie de la culture pop (…). Le vagin est considéré comme obscène parce qu’il est caché en permanence, alors que c’est juste une partie du corps féminin. Je voulais rendre le vagin plus normal et plus pop. C’est comme ça que j’en suis venu à faire un abat-jour vagin, une voiture-vagin télécommandée, un pendentif vagin, un étui de smartphone en vagin, etc." Pourtant, les lois japonaises sur l’obscénité, qui empêchent la diffusion de tout contenu "indécent", ne permettront pas à Igarashi de voguer le long des côtes japonaises : arrêtée lundi à Tokyo pour avoir envoyé par mail à 30 généreux contributeurs des données permettant de reproduire son vagin en 3D, l'artiste a été longuement interrogée. Le Guardian précise: "Si l'art d'Igarashi se place sur la tonalité joueuse et effrontée, sa situation est sérieuse au regard de la loi japonaise: si elle est condamnée, elle pourrait écoper de deux ans de prison ou d'une amende allant jusqu'à 2.5 millions de yen", soit environ 18.000 euros.
Le Japon est parmi les pays les plus riches celui qui connaît les plus grandes inégalités entre les sexes, toujours très ancrées dans la société : 51,6% des Japonais considèrent que les épouses devraient rester à la maison plutôt que de travailler. Une ironie pour ce pays qui, jusqu'en juin dernier, était le seul du G7 où détenir des images pédopornographiques était légal - le Japon n'ayant fait que céder à la pression internationale en pénalisant enfin la possession de ce type d'images, comme le rappelle Slate.

3 /9

Le TaTa Top, la sensation plage de l’été

Le TaTa Top, la sensation plage de l’été

Envie de faire sa sirène sur la plage, ou de simplement faire la nique aux réseaux sociaux, toujours friands de censure sur les (seins) nus ? Voici le TaTa Top ! Sensation de l’été, ce haut de bikini avec tétons visibles (un seul coloris pour l’épiderme disponible pour l'instant, mais la marque affirme encore "se développer" et même penser à des modèles "tétons percés") permet de jouer sur l’illusion en trompe-l’œil, et surtout, de faire rire les gens, l’un des principaux objectifs des créatrices Robyn et Michelle Lytle. En plus de questionner notre rapport sur le "genre" (pourquoi les tétons des femmes, contrairement à ceux des hommes, dérangent tant ? #FreeTheNipple !), ces dernières, qui bûchent aussi sur le bas du bikini, reversent, sur les 28 dollars que coûte le haut, 5 dollars à une fondation qui lutte contre le cancer du sein. Une bonne raison d’oser le TaTa Top cet été !

--> http://www.thetatatop.com

4 /9

L’amour aux temps de l’ADN

L’amour aux temps de l’ADN

Depuis l’avènement des smartphones, la technologie semble au centre de nos relations amoureuses, mais l’entreprise canadienne Instant Chemistry est en train de passer au niveau supérieur, proposant de tester la compatibilité amoureuse en réalisant… des tests ADN. "Une façon abordable pour tester l’alchimie et la compatibilité d’un couple bien avant un engagement qui change la vie" ; en effet, l’entreprise d’Ontario propose donc pour 214 dollars un " ultime" test de compatibilité, tel un devin scientifique prédisant l’avenir de votre relation, en se basant sur deux études comme l’explique le Dr. Sara Seabrooke, responsable à Instant Chemistry's : "Grâce à une analyse scientifique intensive, les chercheurs ont trouvé que les relations de longues durées satisfaisantes tenaient à deux facteurs : - votre ADN et vos traits de personnalités – et comment ces derniers "matchent" avec ceux de votre partenaire." L’entreprise propose donc une analyse en trois étapes, avec d’abord deux kits de test : le Relationship Satisfaction Test, soit le test qui détermine le degré de satisfaction que vous apportera la relation, élaboré en partenariat avec des chercheurs de l'Université de Californie Berkley, qui analysent comment votre cerveau et celui de votre partenaire gère la sérotonine, et ainsi comment vous gérez respectivement les émotions. Puis, le Long-Term Chemistry Test, soit l’analyse de l’alchimie pour le long terme,  qui voit dans votre ADN et celui de votre partenaire s’il y a des gênes complémentaires. Enfin, on procède à un test psychologique final pour identifier les traits de personnalité de chacun et ce qu’ils signifient en termes de stabilité et de bonheur dans la relation. "Avec les tests biologiques, Instant Chemistry est capable de déterminer la compatibilité sous-jacente des partenaires et reconnaît ce qui va aider la relation à durer et grandir", prétend l’entreprise sur son site. Flippant, non ? Comme quoi, un coup d’un soir qui dure 20 ans deviendrait, d’un coup, une belle démonstration de résistance aux cyborgs du love.

5 /9

K-goal, l'appareil pour muscler son vagin

K-goal, l

Pour muscler son périnée, notamment après un enfant, si en France on a la Sécurité Sociale, aux États-Unis est enfin arrivé le "K-goal" qui malgré son nom sportif un peu technique, est en fait un petit instrument de musculation intime connecté, qui se présente comme la bonne alternative à la kinésithérapie ciblée. K-goal, dont le prototype a été lancé par la compagnie de sextoys Minna Life, est donc un ovale en silicone flexible (plutôt grand d'ailleurs - à insérer dans le vagin) qui permet de muscler son plancher pelvien en faisant des flexions internes. En plus, comme l’explique la vidéo de présentation K-goal sur KickStarter pour lever des fonds (qui a plus que doublé son objectif financier, annonçant un futur carton), l’appareil est connecté à une application iPhone qui compte le nombre de contractions, suit les progrès selon les séances et précise si les bons muscles sont utilisés, coachant virtuellement la femme en cet instant qui peut être… d’une profonde solitude. Merci.

6 /9

La coupe du monde du sexe par LELO

La coupe du monde du sexe par LELO

LELO, la marque de suédoise de produits intimes s’est amusée, bien que le Mondial de football soit terminé, à faire sa propre coupe du monde, mais celle du sexe cette fois, mettant les mêmes pays en compétition dans son étude globale annuelle. Basée sur un sondage effectué auprès de  35 000 personnes de 21 à 55 ans (sympa pour les seniors…) à travers 30 pays différents, cette étude révèle les habitudes sexuelles à travers le monde. Alors, qui est champion du monde ? Si 55% des interrogés ont eu entre 1 et 8 partenaires au lit, c’est la Suisse (26%) suivie de près par la Grèce (25%) et le Brésil (24%) qui a le plus scoré, leurs habitants affirmant avoir eu 20 partenaires, ou plus, au cours de leur vie. En ce qui concerne les sextoys, c’est le Royaume-Uni qui est champion, avec 94% des interrogés déclarant avoir ou avoir utilisé un sextoy. La France, elle, est championne du monde… de la tromperie, avec 75% des sondés qui affirment avoir déjà trompé leur partenaire ; enfin, le Royaume-Uni et la Grèce reviennent dans le classement étant les deux pays les plus satisfaits de leur vie sexuelle, avec 24% d’habitants se déclarant "totalement heureux", contre le Chili, satisfait à 13% seulement.

Plus d'infos et de données ici --> http://www.lelo.com/theblog/lelo-world-cup-sex/

7 /9

Du sexting précoce

Du sexting précoce

Entre le sexting et sexer, quelle différence ? C’est ce que des chercheurs américains de l’Université de Caroline du Sud ont cherché à déterminer, après que la revue médicale Pediatrics affirmait que dans l’un de ses articles que de plus en plus de jeunes ados pratiquaient le sexting (envoi d‘images ou de messages à caractère érotique). Mais cela créé-t-il une sexualité "prématurée" ? Les chercheurs ont ainsi étudié les pratiques sexuelles et l'usage du sexting de 1285 jeunes âgés en moyenne de 12 ans, participant à une grande enquête sur les comportements sexuels (CDC and Prevention's Youth Risk Behavior Survey). Si 20% des jeunes ont déjà reçu un sexto et 5 % d'entre eux en ont déjà envoyé un, il s’avère que les jeunes qui envoient plus de 100 textos par jour sont 2 fois plus susceptibles d'avoir reçu un sexto (bon, logique) et près de 4,5 fois plus susceptibles d'en avoir adressé un (idem). Or, la sexualité dépasse le cadre du SMS ou du MMS, puisqu’au final, un ado qui a reçu un sexto est 6 fois plus susceptible d'avoir eu des relations sexuelles, tandis que celui envoie une image coquine 4 fois plus. "Les conclusions de cette études sont importantes, car elles prouvent qu'il existe un lien entre grande utilisation du téléphone, le sexting et les pratiques sexuelles à risques, sans protection, forcée et avec plusieurs partenaires" explique Eric Rice, co-auteur des recherches. On y repensera à deux fois avant de prendre l'abonnement "MMS illimités", ou pas ?

8 /9

Fantastic Capote et Wonder Capote, à la rescousse des jeunes

Fantastic Capote et Wonder Capote, à la rescousse des jeunes

On vous parlait précédemment de problèmes que peut engendrer une sexualité trop précoce chez les plus jeunes. Le site sur la sexualité Onsexprime, antenne de l’Institut national de prévention et d'éducation pour la santé, a donc décidé de faire activement campagne, vidéo YouTube à l’appuie, pour le port de la capote en toutes circonstances, avec Fantastic Capote (pour ces messieurs) et Wonder Capote (pour nous les femmes).On hésite sur le sérieux de la campagne mais côté hilarité, cette vidéo un peu gênante a franchement réussi son buzz, avec plus de 800 000 vues en deux semaines ! Sur le même thème, l'Inpes a lancé deux modes d'emplois interactifs pour expliquer quand et comment on utilise un préservatif, et confirme ainsi sa volonté de "donner aux jeunes les moyens de devenir les propres acteurs de leur santé, sans moraliser et en établissant une relation de confiance", selon Thahn Le Luong, directrice générale de l'Inpes. Bien.

9 /9

Le retour de "Masters of Sex"

Le retour de "Masters of Sex"

Avis à celles qui suivent cette série chaude, qui fait monter encore un peu les températures de l’été, puisque la saison 2 de Masters of Sex revient ! Enfin en ligne depuis le 13 juillet dernier et visible France sur OCS City depuis le 14, "Masters" pour les intimes continue de nous apprendre l’insolite histoire de la sexologie et son émergence dans l’Amérique des années 50, avec la sensuelle Lizzie Caplan en tête de file. Science, amour, trahison, et sexualité, c’est le cocktail télé du mois de juillet !

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.