• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Les 10 news sexe du mois de juin

Apple se met au sexe Des culottes spéciales règles 30 ans, toujours puceaux au Japon Le compte Instagram “look at this pussy“ 10

Des poupées sexuelles parlantes, un sex calculator de votre nombre d’amants ou des marsupiaux “sex-addicts“ : toutes les infos sexe du mois de juin 2015 sont là.

LIRE LA SUITE
1 /10

Apple se met au sexe

Apple se met au sexe

Une grande nouvelle pour Apple : lundi 8 juin, lors de la traditionnelle présentation d’Apple à la “Worldwide Developers Conference“ de l’entreprise, si le PDG Tim Cook s’est laissé aller à quelques blagues grivoises - chose rare - la vraie nouveauté est dans les fonctionnalités de la prochaine version d’IOS 9. Par exemple, le nouveau système d’exploitation de l’iPhone aura un suivi des menstruations dans l’application Healthkit (qui n’existait pas auparavant et que la moitié de l’humanité pouvait pallier par des applications spécialisées) et chose plus incroyable encore, IOS 9 inclura également un outil de suivi de son... activité sexuelle. Timidement nommée "santé reproductive“, cette nouvelle version permettra donc de suivre de près la date, heure, fréquence des rapports sexuels, utilisation ou non d’un préservatif…), la qualité du mucus cervical, le résultat des tests d’ovulation, la température basale corporelle. Une petit pas pour notre romantisme, certes, mais un grand pas pour Apple.

2 /10

Des culottes spéciales règles

Des culottes spéciales règles

Vous n’en rêviez pas, mais Thinx l’a quand même fait : des culottes pour les règles, spécialement conçues pour pouvoir contenir vos flux. Imaginées à New York et fabriquées au Sri Lanka, les culottes Thix ont l’air de culottes basiques mais se déclinent en 3 versions : flux léger, flux moyen et flux abondant, toutes lavables en machine. L’idée est donc de les garder toute la journée, et les créatrices sont formelles : non, ce n’est pas comme porter des couches et non, on n’a pas l’impression d’être assise dans notre sang, grâce à leur ultra absorption. Oserez-vous les essayer et dire adieu aux tampons, serviettes, et autres cups ?

3 /10

30 ans, toujours puceaux au Japon

30 ans, toujours puceaux au Japon

La crise des rapports humains au Japon a bien fini par s’illustrer jusque sous la couette. Chose rare dans une démocratie, beaucoup d’hommes trentenaires avouent être toujours vierges. “Je n’ai jamais eu de petite amie. Jamais. Ce n’est pas que ça ne m’intéresse pas. J’aime les femmes. Mais je suis incapable d’y arriver“ explique Takashi Sakaï, 41 ans, à l’AFP (sous un nom d’emprunt).  Ainsi, un quart des hommes trentenaires du Soleil-Levant seraient toujours puceaux, d’après une étude très sérieuse réalisée par l’Institut national de recherche sur la population. La faute à qui ? D’abord, encore et toujours, à la crise économique : “beaucoup d’hommes japonais semblent avoir perdu leur confiance sexuelle avec l’émasculation économique (…) Ces vingt dernières années, la situation a été très difficile, très compétitive, pour eux“, explique Yoko Itamoto, spécialiste du marché matrimonial au Japon. Et Takashi Sakaï de sagement ajouter : “de toute façon, on ne meurt pas d’être puceau.“ Aïe.

4 /10

Le compte Instagram “look at this pussy“

Le compte Instagram “look at this pussy“

Voici un compte Instagram qui détourne habilement les règles d’utilisations de l’appli, très stricte en matière de sexualité. Créé par deux jeunes femmes qui se disent “militantes anti-honte“, Look at this pussy, comme son nom l’indique (et qui pourrait se traduire par regarde cette chatte), met en ligne des photos qui suggèrent des sexes féminins. Des vagins dans les replis d’un t-shirt, l’écorce d’un arbre ou encore des fruits… Décalé et plein d’humour, c’est le compte à suivre de la semaine !

5 /10

#WomenDeserve, quand les Américaines réclament leur viagra

#WomenDeserve, quand les Américaines réclament leur viagra

La mise sur le marché tardive du viagra féminin est toujours sujet à controverses, plusieurs études ayant montré la crainte des scientifiques de créer des “nymphomanes“. Pourtant, avec la campagne Twitter #WomenDeserve (les femmes méritent), les Américaines réclament une bonne fois pour toute la vente du viagra féminin, la Flibanserin, retardée pour des raisons sanitaires, car tous les effets secondaires n’auraient pas été écartés. Mais des associations de femmes prétendent qu’il s’agit d’une pure et simple discrimination, la Flibanserin n’étant pas plus à risque que tout autre médicament agissant sur le système nerveux central qui sont prescrits et vendus sur le marché, comme la Benadryle ou la Claritine. Depuis, elles se lâchent donc sur Twitter et détournent même des publicités pour le viagra masculin, qui a quelques 26 versions disponibles en pharmacie. Les femmes en réclament un seul… La guerre de la libido est déclarée !

6 /10

Des poupées sexuelles parlantes

Des poupées sexuelles parlantes

Touch me, touche me, touch me…“ Après avoir créé des poupées en silicone ultra réalistes pour les besoins de leurs clients, la marque RealDolls passe à l’étape supérieure en incorporant de l’intelligence artificielle à ses produits ultra réalistes. Désormais, les poupées sexuelles pourront parler en faisant l’amour, encourageant le “partenaire“ en parlant de leurs “désirs“, ou autre. Vouloir créer l’illusion que la poupée puisse parfaitement communiquer (et pas “bêtement“ avec son propriétaire) est le but ultime pour façonner une relation encore plus intime. Plus qu’une poupée, c’est donc une femme virtuelle qui sera vendue. A mi-chemin entre Wikipedia et une actrice porno, les nouvelles poupées seront, selon son créateur, capables d’avoir une vraie conversation, de répondre à des questions que Siri évite habilement, et ainsi de prendre part à des relations émotionnelles, “comme de l’amour“. Les poupées RealDolls coûtent déjà quelques 5000 dollars… A combien sera la petite-amie du futur, 100% siliconée ?

7 /10

Le sex calculator, pour savoir si on est dans la moyenne

Le sex calculator, pour savoir si on est dans la moyenne

Slate Us a créé un sex calculator qui nous dévoile la dure vérité, à savoir si le nombre de partenaires sexuels qu’on a eu nous met dans la moyenne, ou largement au-dessus, ou en-dessous. Se basant sur les résultats de la fameuse étude General Social Survey (menée de 2006 à 2014), s’appuyant sur les réponses de 13 000 personnes, le test est très simple : il suffit d’indiquer son sexe, son âge, et le nombre de partenaires que vous avez eu. Promis, ça restera secret.

8 /10

The Lovely, l’anneau sexuel connecté

The Lovely, l’anneau sexuel connecté

L’ère est au Fitbit, ces bracelets connectés qui nous indiquent si l’on dort bien, marche assez et mange correctement. Mais The Lovely passe à l’étape supérieure en inventant le premier Fitbit pour pénis (ou sextoy, ou poignet) en silicone qui, en plus de vibrer pour booster le plaisir, est connecté pour vous tenir au courant de votre performance, partant du principe que le sexe est bon pour la santé alors autant surveiller votre vie sexuelle. Via Lovely app (disponible sur Android et IOS), The Lovely permet de retracer votre historique sous la couette (ah, mardi a été plus mou que dimanche…) tout en proposant des positions pour changer et garder le rythme, le tout pour 129 dollars en pré-commande. Encore à l’état de projet sur Indigogo, The Lovely a besoin de vous et de votre argent pour voir le jour, prévu en juin 2016.

9 /10

Verona, pour l’amour entre Israéliens et Palestiniens

Verona, pour l’amour entre Israéliens et Palestiniens

Après Palestinder, qui se voulait comme une expérience, le jeune Matthew Nolan, inspiré de l’histoire d’amour entre un Palestinien et une Israélienne installés à New-York, a décidé de lancer l’application Verona (du nom de la ville de Roméo et Juliette) pour inciter les peuples à faire la paix via l’amour et la rencontre. Avec comme crédo la paix mondiale, un clic à la fois, l’application Verona s’utilise aussi simplement que Tinder, avec quelques photos et une connexion via Facebook et une précision phare : si l’on est Palestinien, ou Israélien. Loin de faire le buzz, l’application n’a que 50 utilisateurs pour l’instant, mais déjà 5 étoiles sur Google Play. Une belle initiative pour faire l’amour, et pas la guerre.

10 /10

Les antechinus, ces marsupiaux “sex-addicts“

Les antechinus, ces marsupiaux “sex-addicts“

Les antechinus, des marsupiaux australiens, ont d’étranges habitudes sexuelles qui nuisent sérieusement à la pérennité de leur propre espèce. N’ayant qu’une seule période d’accouplement annuelle qui dure deux semaines, les mâles décident d’en profiter un maximum : ne s’alimentant plus, ayant des rapports qui peuvent durer 14h d’affilée, ils en ressortent épuisés, perdant parfois de leur fourrure et, gorgés de testostérone, ils stressent faisant effondrer leur système immunitaire. “Les antechinus vont avoir des hémorragies internes, ils ont des ulcères, leur fourrure tombe par plaques, parfois ils titubent, aveugles, et essaient encore de s'accoupler“ a affirmé le Dr Andrew Baker à la ABC, télévision publique australienne. Que faire pour les aider ? Des groupes écologiques font pression auprès du gouvernement pour que ces espèces soient inscrites au registre des espèces en danger.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.