• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Les 10 news sexe de septembre

Des cours de fellation proposés en Russie Le pied, la zone la moins érogène du corps humain Les hommes divorcés auraient tendance à simuler l’orgasme "Meet me virgin", un site de rencontre destiné aux personnes vierges 10

Des cours de fellation en Russie, l’expo d’un vagin géant, une série ciné super hot… Retrouvez toute l’actu chaude de cette rentrée.

LIRE LA SUITE
1 /10

Des cours de fellation proposés en Russie

Des cours de fellation proposés en Russie

La fellation est un art dont beaucoup de femmes voudraient détenir le secret… En Russie, des formations très spécifiques sont proposées aux femmes qui désirent apprendre à faire des fellations. Ces cours se présentent sous forme d’exercices et coûtent l'équivalent de 85 euros.

Afin qu’elles puissent s’entraîner, des sexes en plastique munis d’une ventouse sont mis à disposition des élèves. Les deux professeurs, Natalya et Yaketerina, montrent ensuite à leurs apprenties comment réaliser une fellation dans toutes les positions possibles (lorsque l’homme est assis, couché ou debout), comment masturber son partenaire de cinquante manières différentes, quelles sont les zones du pénis à privilégier… Un cours très complet donc, et qui n’oublie pas l’essentiel : apprendre à bien se protéger.

La formation permet également aux femmes de connaitre leur propre anatomie sexuelle afin de se donner un maximum de plaisir. Car oui, c’est bien connu : impossible d’atteindre le 7ème ciel si on ne connait pas son corps par cœur… Cette fois-ci encore, les exercices se déroulent sur un vagin en plastique et en petits groupes de dix filles.

Si cette initiative étonne aux premiers abords, le phénomène attire de plus en plus de monde, et pas uniquement en Russie. Aux Etats-Unis, les cours de Joll McDevitt et ses célèbres vidéos YouTube ont certainement aidé plus d’une fille à s’entraîner… Reste à savoir si quelqu’un va lancer le concept en France. Des volontaires ?

Des photos de ces cours de fellation sont disponibles ici.

2 /10

Le pied, la zone la moins érogène du corps humain

Le pied, la zone la moins érogène du corps humain

Il y a certains endroits du corps qui, à peine frôlés, nous procurent d’interminables frissons. Une étude britannique a réalisé un classement des principales zones érogènes des hommes et des femmes, grâce à un questionnaire et à la participation de 800 personnes (300 hommes et 500 femmes). Les résultats sont parfois étonnants : au palmarès des zones intensément érotiques, le pied arrive en dernière place, au même titre que le devant du genou. De quoi refroidir les fétichistes des pieds et autre suceurs d’orteils…

Sans surprise, le clitoris et le pénis sont les deux lauréats du classement, et la langue arrive en seconde position. Les femmes déclarent avoir six zones très érogènes, à savoir le clitoris, le vagin, la langue, les lèvres, le haut de la nuque, les seins et les mamelons. Quant aux hommes, ils affirment en avoir trois (et non pas une seule !) : le pénis, la langue et les lèvres. Contrairement aux idées reçues, les testicules, l’intérieur des cuisses et le haut de la nuque sont loin derrière…

L’étude a été réalisée sur des hommes et des femmes de continents et d’âge différents. Globalement, "nous partageons tous les mêmes zones érogènes quel que soit le continent, que l’on soit une femme issue de la classe moyenne assise à un bureau au cœur de Londres ou un homme gay vivant dans un village en Afrique", a déclaré le professeur Turnbull, le principal auteur de l’étude.

3 /10

Les hommes divorcés auraient tendance à simuler l’orgasme

Les hommes divorcés auraient tendance à simuler l’orgasme

La simulation d’orgasme est très souvent reprochée aux femmes, mais qu'en est-il de la gent masculine ? Contrairement à ce qu’on pourrait penser, certains hommes sont eux aussi concernés par le sujet. La preuve : selon une étude menée par le site britannique DatingAdvice.com, les hommes divorcés auraient 67% plus de chances de simuler l’orgasme que les célibataires. Les troubles affectifs liés à la rupture provoqueraient une baisse de la libido, obligeant l’homme à simuler son plaisir…

Les hommes divorcés ne seraient pas prêts à "exprimer une intimité émotionelle", selon la psychologue Wandy Walsh. On est très loin du cliché du célibataire heureux d’avoir retrouvé sa liberté, prêt à sauter sur tout ce qui bouge. Sur le site du Daily Mail, la spécialiste en relation amoureuse Stephanie Manes explique que "l’excitation vient difficilement lorsqu’on est anxieux et pour beaucoup d’hommes, un rencard après une séparation n’a rien d’une partie de plaisir".

L’étude révèle aussi que sur les 1080 participants, 25% admettent avoir déjà simulé l’orgasme, quel que soit leur situation amoureuse. Une tendance qui touche deux fois plus les 25-34 ans que les 18-24 ans, et qui semble se développer avec l’âge. A bon entendeur…

4 /10

"Meet me virgin", un site de rencontre destiné aux personnes vierges

"Meet me virgin", un site de rencontre destiné aux personnes vierges

Après Meetic, Gleeden et Adopte un mec, la sphère Internet accueille un nouveau site de rencontre : Meet me virgin, un site destiné aux personnes n’ayant encore jamais eu de relations sexuelles. Se définissant davantage comme un "réseau social", ce site a été lancé récemment aux Etats-Unis  et a déjà été traduit en anglais et espagnol.

L’objectif de Meet me virgin est de permettre aux personnes encore vierges de rentrer en contact, dialoguer, et plus si affinités. Cependant, le site n’interdit pas l’accès aux personnes ayant déjà eu des relations sexuelles. La seule contrainte : il faut avoir plus de 18 ans.

Le site a fait un carton aux Etats-Unis, où beaucoup de personnes prônent l’abstinence sexuelle. Un programme spécifique, "abstinence-only", est même enseigné aux jeunes Américains à l’école pour les encourager à rester vierges jusqu’au mariage. Dans le monde, 4% d’hommes et 5% de femmes âgés entre 18 et 69 ans n’ont jamais fait l’amour, et 16% de filles débutent leur vie sexuelle à partir de 24 ans.

5 /10

Une polonaise se lance le défi de coucher avec 100 000 hommes

Une polonaise se lance le défi de coucher avec 100 000 hommes

Un "marathon du sexe". C’est comme ça que la Polonaise Ania Lisewska nomme le défi qu’elle s’est lancée. Pour rentrer dans le Livre des Records, la jeune femme, âgée de 20 ans, a décidé de coucher avec au moins 100 000 hommes.

"J'aime le sexe, j'aime m'amuser et j'aime les hommes. Mais en Pologne, le sexe est un sujet tabou", explique la jeune femme sur sa page Facebook. Pour se faciliter la tâche et trouver ses prétendants plus rapidement, la jeune Polonaise a créé un site Internet sur lequel n’importe quel homme intéressé peut s’inscrire : "Si vous souhaitez participer à mon marathon du sexe et savoir où je me trouve chaque weekend, inscrivez-vous. Vous serez mis au courant de l'endroit où je me trouve et recevrez mon numéro de téléphone". Inconsciente, vous avez dit ?

6 /10

"Masters of sex" : la série qui va vous faire voir le sexe autrement

"Masters of sex" : la série qui va vous faire voir le sexe autrement

Entre les séries et le sexe, c’est une grande histoire d’amour : il n’y a qu’à se remémorer les penchants pervers du Docteur Troy dans Nip/Tuck, les expériences délirantes de Samantha Jones dans Sex and the city, les scènes hot de Game of thrones… Et maintenant, il y a Masters of sex, la nouvelle série américaine de la chaîne Showtime.

L’histoire s’inspire de la vie du docteur Masters (incarné par Michael Sheen) et de Virgina Johnson (Lizzy Capla, déjà repérée dans Lolita malgré moi et True blood), experts en comportements sexuels dans les années 60 à 90. Alors que Virgina Johnson vit une folle passion avec son amant Ethan Haas et qu’elle semble avoir tout compris au fonctionnement des relations sexuelles, le docteur Masters s’ennuie au lit avec sa femme et s’intéresse à la psychologie sexuelle des hommes. La série est adaptée de la biographie que l’auteur Thomas Maier leur a consacrée.

Showtime, à qui l’on doit déjà les séries à succès Dexter et Homeland, pourrait nous livrer un nouveau programme de qualité. Au-delà du sujet très racoleur (le sexe attire les spectateurs, c’est bien connu), Masters of sex semble être particulièrement bien filmé, et ses dialogues pertinents. Le premier épisode sera diffusé le 29 septembre prochain sur Showtime.

7 /10

Deux amis sortent ensemble pendant 40 jours et racontent leur expérience sur un blog

Deux amis sortent ensemble pendant 40 jours et racontent leur expérience sur un blog

Vous êtes-vous déjà imaginé sortir et coucher avec un ami de longue date ? Jessica Walsh et Timothy Goodman, graphistes de 30 ans, ont tenté l’expérience et la racontent sur leur site Internet 40 days of dating. Célibataires, enchaînant les coups d’un soir et les déceptions amoureuses, les deux amis se sont lancés le défi de sortir ensemble pendant 40 jours à compter du 20 mars 2013. Le "couple" devait respecter seulement six règles :

" Un : nous nous verrons tous les jours pendant quarante jours. Deux : nous aurons au moins trois rencards par semaine. Trois : nous verrons un psychologue de couple une fois par semaine. Quatre : nous irons en voyage ensemble un week-end. Cinq : nous remplirons quotidiennement un questionnaire et documenterons tout. Six : nous n'aurons pas d’autres rencards, ni de rapports sexuels, et nous ne brancherons personne d'autre." De quoi nous rappeler certaines répliques du film Sexe entre amis avec Justin Timberlake et Mila Kunis

Sur leur site qui leur sert de journal de bord, le couple raconte chaque jour son aventure, avec ses ressentis, ses moments de doute, ses coups de cœur… Car au fur et à mesure que le temps passe et que les publications défilent, on perçoit un rapprochement mutuel entre les deux amis. Les bases de leur amitié leur ont-elles permis de construire une relation solide ? Sont-ils tombés amoureux, malgré eux ? Réponse dans le dernier billet…

8 /10

Le "revenge porn", ou la nouvelle vengeance des exs rancuniers

Le "revenge porn", ou la nouvelle vengeance des exs rancuniers

Vous lui avez vendu du rêve, vous avez profité de sa gentillesse, vous avez fini par le lâcher… Et aujourd’hui, il vous en veut à mort. Voici le schéma basique de l’ex rancunier, qui va peut-être prochainement se venger de vous. Comment ? En pratiquant le "revenge porn", qui revient à publier sur des sites spécialisés des photos ou vidéos de vous réalisées dans des situations compromettantes, dans l’intimité d’une chambre à coucher. Une revanche efficace pour celui qui a de la rancœur, humiliante pour celle qui est la victime.

Aux Etats-Unis, la mode du "revenge porn" a été lancée par le site IsAnyoneUp et son fondateur Hunter Moore, avec plus de 300 000 visites par jour. Si ce site a depuis été fermé, les plateformes ne cessent de se multiplier. Face à une telle effervescence, l’état californien souhaite agir le plus vite possible : le sénateur Anthony Cannella a déposé une proposition de loi pour stopper la diffusion de ces clichés qui portent atteinte à la réputation des victimes. Cette loi interdit également la diffusion des photos sur le web même si l’ex-compagnon est consentant, et prévoit une peine de 6 mois de prison ainsi qu’une amende de 1000 dollars (750 euros).

La France n’est pas en reste. Un site de "revenge porn" intitulé Jemevenge.com a été créé. D’après la CNIL (Commission National de l'Informatique et des Libertés), il est possible de porter plainte pour atteinte à la vie privée, même si le délai d’attente est particulièrement long (deux mois d’attente environ). En 2012, plus de 1000 plaintes de ce type ont été recensées.

9 /10

Un tableau d’Obama et Poutine nus saisi par la police russe

Un tableau d’Obama et Poutine nus saisi par la police russe

L’art a cette faculté d’exprimer des choses qu’on n’ose imaginer. Alors que Saint-Pétersbourg a accueilli au début du mois le sommet du G20 (pour tenter de régler les conflits syriens), une toile exposée au Musée de l’érotisme a été saisie par la police russe. Le tableau (qui est en réalité une copie de celui de l’artiste Vera Donskaya-Khilko), intitulée "Wrestling" ("Lutte"), représentait les présidents russe Vladimir Poutine et américain Barack Obama, nus et pourvus de sexes colorés massifs. Le musée a été fermé sur le champ et l’auteur de l’exposition, Pavel Altounine, a fui la Russie et a demandé l’asile politique en France.

Selon Alexandre Donskoï, le fondateur du musée, la police aurait été alertée par le député local Vitali Milonov. Ce dernier est notamment connu pour avoir élaboré une loi controversée, punissant la "propagande" sexuelle devant mineur, récemment promulguée par Vladimir Poutine.

Un autre établissement fondé à Saint-Pétersbourg par Alexandre Donskoï, le Musée du pouvoir, a également été contraint de fermer ses portes la semaine dernière. Plusieurs toiles avaient été confisquées par la police, dont celle représentant Vladimir Poutine et son premier ministre Dmitri Medvedev en lingerie féminine.

10 /10

Walk-in Vagina : prière d’enlever vos chaussures avant d’entrer dans le vagin

Walk-in Vagina : prière d’enlever vos chaussures avant d’entrer dans le vagin

"Vous n'entendez pas souvent des hommes parler de leurs parties intimes avec dégoût. Les femmes éprouvent parfois de la honte, et ça en dit très long sur la façon dont on nous a appris à penser notre corps." Pour dénoncer la culture patriarcale de son pays, l’artiste sud-africaine Reshma Chhiba a créé un vagin géant, intitulé Walk-in Vagina.

Cette œuvre, qui se présente sous la forme d’un tunnel de 12 mètres de long, est entreposée dans une ancienne prison pour femmes. Winnie Madikizela-Mandela, ancienne icône anti-apartheid et épouse de Nelson Mandela, y avait été emprisonnée pendant un an en 1969. Avant de pénétrer dans ce vagin hurlant en forme de tunnel, les visiteurs sont invités à enlever leurs chaussures, afin de "respecter cet espace divin et sacré".

L’objectif de Reshma Chhiba ? Protester contre les violences sexuelles. Dans le sud de l’Afrique, une femme sur trois est violée au cours de sa vie. Si l’artiste de 24 ans n’a pas créé cette œuvre dans une optique controversée, elle est pourtant loin de faire l’unanimité. Selon une agent chargée de la sécurité du lieu, cette œuvre serait "trop pornographique" et irait "trop loin".

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.