• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Le vrai/faux du porno

Sexe : le vrai/faux du porno

Décrié pour son objectivation du corps des femmes, le porno inculque souvent de fausses idées sur la sexualité. Pourtant, les femmes en regardent et ne le disent pas toujours. Mais que leur apporte donc cette consommation coquine et taboue ? Existe-t-il des films “différents“, qui accordent de l’importance à la jouissance féminine ? On démêle le vrai du faux pour vous aider à définir vos envies.

Eh oui, les films X n’intéressent pas que les messieurs ! 10% des femmes regarderaient du porno tous les jours, 30 % toutes les semaines, 30 % plusieurs fois par mois, et 20 % quelques fois dans l'année*. Tout comme eux, les consommatrices féminines s’y intéressent avant tout pour s’exciter sexuellement.  “Ça m'apporte une jouissance rapide et efficace“, confie Marie-Lou, 35 ans. Si les premières expériences de visionnage pornographique se révèlent souvent subies et/ou traumatiques (ado avec des copains alors qu’on n’a rien demandé et qu’on trouve ça dégueu), avec l’âge, les envies et les désirs se précisent. “Il y a évidemment quelque chose de libérateur dans le fait de regarder ces films, qui me permet de mieux vivre ma propre sexualité“, explique Julie, 29 ans. Mais le X n’a pas une fonction masturbatoire pour tout le monde, et peut aussi s’avérer instructif ou intellectuellement stimulant. “Pour moi le porn c'est plutôt de l'inspiration“, raconte Anna, 29 ans. “Un kiff érotique, un défouloir, mais dans la tête. Ça alimente mon imaginaire érotique pour plus tard en quelque sorte.“

Regarder du porno quand on est une femme reste tabou : vrai

Les femmes qui consomment du porno se retrouvent face à certaines contradictions amplifiées par la crainte d’être jugées ou de s’exposer au slut-shaming. “Elles ont peur de passer pour des filles faciles parce que l'image associée à une sexualité féminine libérée est toujours assez négative“, résume Julie. Pour sa part, Anna parvient néanmoins à aborder le sujet avec certaines amies : “Avec l'une d'elle j'en parle assez régulièrement, on partage nos petites découvertes ! Avec quelques autres, j'en parle aussi de temps en temps, mais elles sont beaucoup moins à l'aise avec la question.“ Marie, quant à elle, se réjouit de pouvoir en discuter librement avec ses copines : “On en parle sans tabous, presque de façon crue, à base de ‘je le sucerais bien !’

Crédit : Getty

Les femmes regardent du porno avec leur mec : vrai et faux

Alors que certaines s’adonnent au visionnage coquin en duo, 50% des spectatrices préfèrent découvrir des vidéos en solitaire**. “Je n’ai pas forcément envie de partager mon jardin secret avec mon mec, mais si le sujet se présente, on en parle et on compare nos découvertes“, raconte Marie, 37 ans. Pour Anna, cette indépendance est cruciale. “Je n'en n'ai jamais regardé avec quelqu'un et ne compte absolument pas le faire. Ça fait partie de ma sexualité à moi. Mon copain regarde aussi son porno de son côté et ça nous va très bien comme ça.“ Marie-Lou, quant à elle, a dû renoncer au combo porno couple par divergences de goûts. “On en regardait ensemble au début, mais nous n’aimons pas les mêmes vidéos.“

Les femmes raffolent de porno lesbien : vrai

La démocratisation d’internet a facilité la consommation d’un porno choisi en fonction des fantasmes de chacune. Alors que le géant YouPorn rencontre un franc succès, ses utilisatrices ont appris à y rechercher des genres bien précis : porno soft et lesbien semblent faire l’unanimité. C’est le cas de Marie et trois de ses amies vingtenaires et trentenaires. “Au début, j'allais plutôt vers des pornos vraiment hardcore, mais aujourd'hui je cherche des vidéos qui sont plus douces, où la femme est ‘respectée’. C'est-à-dire avec de vrai cunnilingus, bien faits. D'ailleurs, je remarque que j’en trouve plus dans le porno lesbien. Il y a aussi des vidéos autour du massage, je trouve ça pas mal“. Julie a elle aussi défini ses préférences avec le temps. “Quelques plateformes américaines proposent des trailers gratuits, sinon j’aime beaucoup ce que fait Lucie Blush, mais il faut s’abonner. »

Le porno peut être respectueux des femmes : vrai

Il est désormais possible d’être sélective et de trouver du porno adapté à chacune. Beautiful Agony, Erika Lust, Bright Desire, Indie Porn Revolution, Sarah de Vicomte, Four Chambers, les sites et les approches féministes ont émergé au cours de ces dernières années, proposant des films où le corps et le désir des femmes restent centraux.
De son côté, Anna accorde surtout de l’importance à la performance des protagonistes. “Je regarde aussi bien de l’hétéro, du lesbien, (pas du lesbien fait par des hétéros, du vrai lesbien) que du gay. Ce ne sont pas tant les pratiques qui orientent mes choix que la tension sexuelle et les différents acteurs.“

Le porno est toujours respectueux des femmes : faux

Si le porno séduit une partie des femmes, (18% en consomment régulièrement ou de temps en temps**), elles ne sont pas dupes pour autant. En effet, le X reste majoritairement un milieu masculin “bourrin“, qui glorifie une image souvent désastreuse des femmes, de leur désir et de leur plaisir. Julie s’est ainsi détournée du porno mainstream, fatiguée de voir “des corps qui se ressemblent beaucoup, des pratiques qui ne représentent pas sa vision de la sexualité et des stéréotypes de genre.“ “Les pornos ne se focalisent que sur l’unique jouissance masculine. Ça me dérange, surtout quand ça finit systématiquement par une éjaculation faciale… “, déplore Marie-Lou. Anna partage le même avis et regrette le très grand déséquilibre entre ‘choses nazes’ et ‘choses délicieuses’. Pour s'y intéresser quand on est une nana, il faut braver un certains nombres d'obstacles “.

*Etude réalisée en octobre 2015 par le magazine américain Marie Claire
** Infographie réalisée par Pornhub en décembre 2014 et Golden Moustache en mai 2015

LIRE LA SUITE
Éloïse Bouton
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.