Actuellement en kiosque !

GL cover mag Juin/Juillet 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Les news sexe du mois d’avril

Les news sexe du mois d’avril

Du plaisir bonus, des nouveaux sex-toys, du nouveau sur le front pilule, et un petit point règles au travail, voici les 4 infos sexe qu’il ne fallait pas louper ce mois-ci.

#1 Efficacité 48h

À moins d’un éventuel fiasco, votre dernière partie de jambes en l’air vous a plutôt mise de bonne humeur. La bonne nouvelle c’est que le sentiment d’euphorie post-coïtale peut durer jusqu’à 48h. C’est en tous cas ce que révèle une étude de l’Université d’État de Floride qui a examiné le journal du sexe de 214 couples de jeunes mariés (on crie à la discrimination des seniors). Si le climax de leur satisfaction était sans surprise juste après le rapport, on observe que le bien être sexuel et relationnel est également plus fort le jour suivant le rapport que les jours de disette.

#2 La pilule : l’arme anti cancer ?

Entre les effets secondaires, les supposés risques de dépression et autres possibilités de se retrouver avec un troisième téton, on ne sait plus vraiment où donner de la tête avec la pilule. Heureusement, voici des nouvelles plus réjouissantes. Des chercheurs de l’université d’Aberdeen, en Écosse, ont montré que les femmes qui ont “pris la pilule contraceptives pendant leurs années reproductives sont moins à même de développer un cancer des intestins, de l’endomètre ou des ovaires par rapport aux femmes qui n’ont jamais pris la pilule. Et ce même trente ans après qu’elles aient arrêté de la prendre résume The Guardian.

#3 Swiper son sex-toy

Passée la phase “j’achète ou j’achète pas“, encore faut-il savoir quoi acheter. Jack Rabbit, œuf vibrant et autres vibros épi de maïs (true story), on peut facilement céder à la panique. Dernier né de l’ère du swipe : Sextoii, une application qui, sur le modèle de Tinder, vous permet de choisir entre plus de 250 références de sex-toy et accessoires. Du canard trop mignon au kit d’initiation au sexe SM, on peut créer une liste de favoris et commander directement avec une livraison “discrète“. On vous conseille quand même de désactiver les notifications…

#4 “Je peux pas j’ai congé menstruel“

C’est en tous cas ce qu’étudie l’Italie. Un projet de loi autorisant les femmes, attestation médicale à l’appui, à prendre trois jours de congés payés en cas de dysménorrhée (règles douloureuses) a été déposé début avril par quatre élues du Parti démocrate. Et il fait débat. Certains mouvements féministes redoutent qu’une telle loi finisse par pénaliser les femmes, déjà discriminées par rapport aux hommes (imaginez le “et vous vos règles ça se passe comment ?“ à l’entretien d’embauche) et qu’elle accentue les clichés selon lesquels les femmes seraient moins performantes que les hommes au travail. Affaire à suivre, donc.


LIRE LA SUITE
Elia Manuzio
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.