• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Les 5 news sexe du mois de décembre

Les 5 news sexe du mois de décembre

La sexualité féminine qui prend le pouvoir en 2017, du sexe pour améliorer la mémoire et l’impact de la pilule sur la libido, voici les 5 news sexe du mois de décembre.

#1 L’orgasme dans tous ses états

Encore une preuve de la variété et de la complexité de l’orgasme féminin. Une nouvelle étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Concordia à Montréal vient nous confirmer que les femmes éprouveraient une jouissance plus importante, plus profonde et plus variée que les hommes.  Ainsi, les scientifiques se sont intéressés aux sources d’excitation chez les femmes et ont identifié quatre zones orgasmiques sur leur corps : le clitoris, l’intérieur du vagin près de la zone G, le col de l’utérus et d’autres parties non-génitales, comme la poitrine.  Mesdames, vous avez l’embarras du choix !

#2 Un tournant dans la sexualité féminine en 2017

Des exercices pour muscler le périnée, des soins cutanés pour la vulve et des stimulateurs du point G, tels sont les pronostics annoncés par JWT Intelligence pour l’année 2017. En effet, dans son dernier rapport, l’agence de prédiction de tendances met en lumière la démocratisation de la sexualité féminine. “La quatrième vague féministe encourage les femmes à parler de leur vagin, de leurs règles, de leur santé, de leur sexualité, de masturbation et de bien-être, comme jamais auparavant“, a indiqué Lucie Greene, directrice internationale du groupe. Une évolution que l’on devrait retrouver sur le marché.

#3 L’impact de la pilule sur la libido

Vous prenez une pilule contenant un fort taux de  progestérone ? Sans le savoir, vous êtes en train de booster votre libido. Une enquête menée auprès de 400 femmes norvégiennes âgées de 18 à 30 ans conclut que ces contraceptifs influent sensiblement sur le désir. Au cours d’un cycle “naturel“, la phase où la progestérone est la plus importante est d’ailleurs considérée comme une période de “sexualité étendue“. Toutefois, les chercheurs rappellent que la fréquence des rapports sexuels et la hausse de libido chez ces femmes dépend également de leur degré d’engagement dans leur relation.  

Crédit : Getty

#4 Du sexe pour améliorer la mémoire

Il existerait un lien direct entre la sexualité et la croissance de certains tissus de l’hippocampe, cette zone du cerveau qui contrôle les émotions, la mémoire et le système nerveux. Des chercheurs de l’Université de McGill au Canada ont interrogé 78 femmes hétérosexuelles de moins de 30 ans sur leur mémoire, leur activité sexuelle et leur méthode de contraception. Résultat, le sexe favoriserait le développement de la mémoire car il s’apparente à une forme d’exercice physique et cérébral qui aide à soigner la dépression et soulage du stress.

#5 A la recherche de l’homme féminin

Il semblerait que le fantasme du macho viril soit bel et bien révolu. Sur le site américain Reddit, près de 800 femmes ont nommé les qualités qu’elles recherchaient chez un homme et on retrouve en tête le fait d’être connecté à sa part féminine. Les intéressées désignent aussi une forme de confiance “discrète“, et l’intelligence comme principaux atouts de séduction. Par ailleurs, de nombreux hommes ont répondu qu’ils aimeraient davantage pouvoir exprimer leur féminité publiquement mais ne s’en sentaient pas autorisés par la société. 

LIRE LA SUITE
Eloïse Bouton
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.