Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Les 10 vérités des comédies romantiques

comédie romantique

C’est un fait, notre vie ressemble rarement à une production hollywoodienne. Mais il faut bien constater que les pires comédies romantiques ont quelquefois raison : la preuve en 10 vérités très clichés.

1- On ne se marie pas avec son fiancé de longue date
Sur le papier, c'est l'homme parfait : ça fait 5 ans qu'il traîne aux réunions de famille, il connaît par coeur le tiramisu de Maman et les disques préférés de Papa. Néanmoins, au fond on ne se l'avoue pas, mais c'est pas le bon. Il nous ennuie. Avec lui, on a 16 ans pour la vie et il ne tilte même plus sur nos nuisettes de lycéenne : il est grand temps de sombrer dans les bras du héros de notre vie, le vrai, pas le prince mais le loup, celui qu'on ne soupçonne même pas lorsqu'on lui rentre dedans sans faire exprès chez l'épicier. Lui au moins, il sera capable de nous dire en face que les nuisettes Hello Kitty, c'est plus possible.

2- Les mariages, c'est chouette
Dans les comédies romantiques, les mariages sont souvent les moments-clefs de l'intrigue : qu'on craigne que la mariée se marie avec le mauvais gars ou encore qu'on apprécie enfin l'achèvement d'une longue relation chien-chat par les liens du mariage, dès qu'on aperçoit les coupes de champagne et canapés salés, on est toutes émoustillées. Bref, le mariage, c'est le jour J dans la vraie vie, et dans les films aussi. La preuve : c'est souvent le moment choisi pour ressortir les vieux dossiers qui sommeillaient derrière les fagots depuis 20 ans. Attention, ragots !

3- On ne connait jamais assez qui l'on épouse
Même au bout de 25 ans de mariage, qui peut être assuré de tout savoir sur sa moitié ? L'autre est un mystère profond qu'on ne saisit jamais réellement. Et ça, Hollywood le montre à sa façon, quand la jolie jeune fille s'apprête à épouser son abruti de petit ami qui se tape sa sœur depuis 6 mois.

4- Faire les magasins, c'est trop bien
Oui, comme dans les films, on aime trop faire du shopping. Ne nous manque plus que la chanson ultra encourageante, le bon public, et le passage à la caisse coupé au montage.

5- Notre meilleure amie a tous les droits
Se pointer sans prévenir à notre boulot, faire le pont entre celui qu'on aime mais qu'on n'ose pas aborder, nous dire nos 4 vérités à un moment-clef... La meilleure amie est toujours là, pour nous soutenir quoiqu'il arrive. Attention à bien  faire comme dans Pretty Woman, et ne pas la laisser sur le trottoir au bout du compte.

6- L'amitié homme-femme, c'est tendu
On nous rabâche ça depuis le collège quand on allait dormir chez Jean-Rock à 16 ans et qu'on jurait à maman que c'était juste un ami. Pauvre Jean-Rock, c'est bien parce qu'il avait des boutons et des bagues aux dents... Parce que 10 ans après, quand on l'a revu en soirée, évidemment que ça aurait pu déraper. S'il était pas accompagné de sa brune. Bref, l'amitié homme-femme, ça finit toujours au lit. Qu'on se le dise.

7- In vino veritas
Oui, Hollywood affectionne les sentences latines. La preuve : c'est souvent quand les héros sont raides saouls, en pleine fête, au milieu de nulle part, qu'ils se rendent compte d'un coup de leurs véritables sentiments. Un peu comme nous après 5 mojitos quoi.

8- Les opposés s'attirent et qui se ressemble s'assemble
Vous l'ignorez peut-être encore, mais ces deux maximes vont de paires : en général les opposés ne sont pas si opposés que cela, et dans leurs extrêmes ils se ressemblent. Ainsi, comme dit Mamie, les opposés s'attirent et qui se ressemble s'assemble, et on voit cette équation irréductible dans les comédies romantiques. On passe donc souvent la moitié du temps à se prendre la tête, pour mieux s'aimer l'autre moitié. C'est l'amour vache.

9- On se sépare pour un rien
Dans The Break-Up, la véritable dispute commence quand même pour une histoire de citrons... Pas crédible ? Plutôt très en fait.  Car quand on s'y penche de plus près, nos ruptures se sont souvent déclenchées sur des prétextes foireux qui n'étaient que le haut de l'iceberg du couple à la dérive : une soirée alcoolisée qui a mal tourné, un plat qu'il n'a pas voulu nous faire goûter au restaurant... Il en faut peu pour criser sur une frite ou se balancer l'ultime goutte d'eau débordante à la figure. (En vrai, ne crachez pas hein.)

10- L'amour, ça rend heureux
La fille perdue-cheveux gras du début du film, avec ses tops parme et ses baskets des années 90 sort enfin de sa carapace au contact de l'anti-prince charmant qui rame à la séduire tout au long du film. Oui, peu à peu elle rayonne de bonheur, elle est plus jolie (orgasmes obligent) et se lâche. Lavée et maquillée, elle est enfin prête à changer ses rapports houleux avec son boss ou sa famille, et envisage sérieusement de prendre les rênes de sa vie. Bref, elle pue le bonheur à plein nez, depuis qu'elle a rencontré Brian. Ca ne vous rappelle pas quelqu'un, par hasard ?

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.