• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Les 10 commandements de la femme infidèle

femme infidele 1

Qui a dit que l'infidélité était typiquement masculine ? Pas nous... La preuve avec de sages conseils pour bien mener sa double vie d'amoureuse.

1. Ta vie tu verrouilleras
Quand on trompe son mec, on se doit d'être au taquet, à la limite de la paranoïa. Même lorsqu'on est une célibattante qui assume plusieurs histoires en même temps, la règle numéro 1, par élégance d'abord, par vivacité ensuite, c'est de ne pas se faire griller. Donc on sort le grand jeu de l'agent secret de l'amour : code pour verrouiller son ordi en veille, code pour verrouiller son iPhone, Facebook constamment déconnecté dès qu'on est absente et non, on ne veut pas que Firefox retienne ce mot de passe... Ainsi,  on ne lésine pas sur un parcours virtuel labyrinthique pour perdre celui qui tente de suivre nos traces luxuriantes. Les plus traîtres ne craindront pas la référence aux débuts d'MSN en 1999 et oseront avoir une seconde adresse mail, spécialement conçue pour les mails de type "Je repense fort à hier soir moi aussi bébé."

L'ultime conseil : Penser aussi à effacer votre historique web, et ne jamais mépriser la puissance de grillage d'un compte Skype mal géré.

2. Les noms tu changeras
Ce n'est pas parce qu'on voit en scred Bastien de 18 à 20h qu'on doit le répertorier à "Bastien" et ainsi piquer un fard dès qu'il appelle après l'heure des caresses. L'idée brillante, c'est de changer tout simplement les noms : Bastien devient Justine, et on peut sans problème s'isoler pour prendre l'appel parce que Justine, notre nouvelle collègue, est une folle semi-dépressive qui nous raconte sa vie après le boulot. Idem pour les documents et photos dans notre ordinateur: plutôt que de tout ranger dans le sous-dossier 'Bastien', dans le dossier "Mecs", on appelle ça "mutuelles" et on n'en parle plus. Parce qu'on en connaît des infidèles en herbe qui se sont fait griller à nommer un document "chat avec Bastien"...

L'ultime conseil : Ne pas pousser les appellations contrôlées trop loin. Rappelez-vous que répertorier Bastien à "maman"  ça le fait pas, et qu'un dossier "banque", ça marche toujours.

3. L'amant tu oublieras
Un premier verre au Floréal, une promenade au parc de Belleville, des pérégrinations vers son appartement, le bar-tabac d'en bas de chez lui... Il y a un moment où il faut dire non au sentimentalisme géographique. On mesure notre capacité à être une femme infidèle au temps qu'on met à tourner la page de nos amours interdites. Pas question de garder des tickets de ciné, et de se lever au milieu de la nuit pour consigner sur un carnet ses textos chauds. Les SMS doivent être rapidement effacés, tout comme les scrupules. Autrement, vous n'êtes pas une infidèles mais bien le pire des cœurs d'artichauts.

L'ultime conseil : On évite les itinéraires souvenirs souvenirs avec notre moitié officielle. Autrement, c'est la gêne.

4. Tes copines tu musèleras
Les hordes de meufs ont la langue pendue. Et personne n'est à l'abri de Justine qui s'exclame : "C'était qui le toyboy que t'as ramené du Bus, la dernière fois ?" à notre apéro dinatoire où tous les Jules sont présents. La seule solution, c'est la guerre froide. D'abord, on musèle les copines par un pacte amical qui met les choses au clair : les vrais liens, c'est entre filles. Les garçons quant à eux viennent et vont.  Enfin, le summum de la stratégie consiste à choper des dossiers brûlants sur ses copines afin de les faire marcher au chantage. Enfin, n'oublions pas que le mieux, c'est toujours de ne pas filer avec le toyboy du Bus devant toute notre clique.

L'ultime conseil : Rester floue quand à sa relation avec son officiel. En mode on et off. Ainsi, quand vous roulez des pelles en public à un bel inconnu, personne ne dramatise et tous diront "Je crois que c'est compliqué avec son mec, en ce moment."  

5. Discrète tu seras
Evidemment, ça règle le problème évoqué ci-dessus : si dans le film les Infidèles, le personnage de Gilles Lellouche préconise que la meilleure façon de pas se faire gauler, c'est d'être fidèle, nous ajoutons là une variante toute féminine : la discrétion. La vraie. S'embrasser dans les recoins les plus sombres, jouer du SMS pour filer à l'anglaise, ne pas se tenir par la main dans des quartiers fréquentés, bref, pas question de ridiculiser le mec qu'on aime (mais qu'on trompe quand même).

L'ultime conseil : On mise à fond sur la salle de ciné, pour des câlins assurés en toute discrétion.

6. En voyage tu profiteras
C'est quand même de loin le meilleur plan, le tourisme sexuel version moderne, c'est-à-dire avec des voyageurs ou des locaux (majeurs et gratuits) qui comme nous n'ont rien d'autre à perdre que leur culotte. Ainsi, amour, gloire et vacances pour des soirées pina colada d'amour, de New-York à Bombay en passant par Tourcoing, Lisbonne et Jérusalem. Bah quoi ? Qu'importe la destination, pourvu qu'on ait l'ivresse.

L'ultime conseil : Assumer à fond et prendre en compte la mappemonde de la taille des pénis. De quoi nous éviter la Malaisie et nous faire aller en Colombie, si si.

7. Des capotes tu mettras
Oui, c'est l'instant conseil lourd de maman mais n'empêche, c'est bien vrai : une infidèle qui se respecte a toujours des capotes sur elle. Et pour les petits amis attitrés qui ont des soupçons sur cette constante dans l'accessoire fétiche, l'infidèle n'hésitera pas à se faire passer pour une militante AIDES. "C'est pas pour moi, mais pour les copines. Je dépanne."

L'ultime conseil : On évite la méga boite de Durex dans le sac, ça fait fille qui a très/trop faim, on mise sur un minimum syndical. Ce qui permet d'avoir encore une drôle d'histoire sur comment on a zoné une demi-heure à trois heures du matin en plein centre de Metz à la recherche d'un distributeur  de préservatifs en marche.

8. Une culotte tu auras (de rechange)
Il y a des jours où notre attitude de femme infidèle ne nous laisse pas en paix avec notre conscience. Ainsi, quitte à se sentir mal, autant que ce soit dans une culotte propre. C'est pas Mamie qui le déclare, mais si elle avait été libertine, ce genre d'adage, elle aurait pu. Ceci étant dit, si l'on habite avec son mec, pas question de changer de culotte, vous l'aurez bien compris, ça fait trop louche.

L'ultime conseil : Avoir une brosse à dents dans son sac, c'est pas mal non plus...

9. Un alibi tu trouveras
En général et surtout dans les plans galère, l'union fait la force. Ainsi, il est toujours bon que notre meilleur pote Gab, ou notre copine Caro, soient à 1000% de notre côté quoiqu'on fasse, prêts à jurer qu'hier, on mangeait des Curly chez eux jusqu'à 2 heures du matin. Par contre, éviter de mêler votre mère à tout cela... Diable, un peu de décence.

L'ultime conseil : Penser à un nom de code. Genre : "Parapluie hier soir jusqu'à 3 du mat', rien de spé sauf des Curly."

10. Loyale tu seras
Précision de dernière minute : il y a une nette différence entre se taper d'autres mecs, et se taper le meilleur pote ou le père de notre mec. Cette subtile nuance est primordiale, puisque c'est ce qui différencie une femme infidèle d'une nympho... ou encore d'une première dame de France.

L'ultime conseil : Faire confiance à son parcours sentimental. Au mieux (ou pire), on finira peut-être première dame de France... Qui sait ?

LIRE LA SUITE
Bethsabée Krivoshey
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.