• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Le sexe à la plage : pour ou contre ?

Le sexe à la plage : pour ou contre ?

Ah faire l’amour à la plage, l’un des plus grands fantasmes de tous les temps ! Bien que le mythe demeure intact dans la culture populaire, l’expérience peut parfois s’avérer décevante, voire franchement déplaisante. On a étudié le pour et le contre pour vous aider à faire du sexe à la plage un moment agréable.

Le fantasme suprême : pour

Faire l’amour dans le sable, sous les étoiles, ou dans une crique déserte sous un soleil de plomb serait le summum du romantisme. D’après une étude canadienne parue dans le Journal of Sexual Medicine en 2014, 84% des femmes et 78% des hommes en rêvent. Comme tous les autres lieux publics, la plage émoustille par son côté risqué mais aussi par son cadre idyllique. '' Il fallait escalader jusqu'à une église et passer de l'autre côté d'une petite falaise en marchant entre les pierres '', raconte Marie. '' Après la baignade, nous nous sommes mis sous des arbres. A l'abri du soleil et des regards, il m’a caressée longuement puis a léché ma peau salée jusqu'à mon sexe'', a-t-elle ajouté

L’interdit du lieu public : contre

Trouver une étendue de sable retirée en plein moins d’août peut relever du vrai parcours du combattant. Si vous peinez à dénicher un recoin caché, attendez au moins la tombée de la nuit. Cela vous évitera d’être surpris par des touristes et de finir vos vacances avec une plainte pour exhibition sexuelle, passible, en France, d’un an d’emprisonnement et de 15000 euros d’amende. De toute façon, se faire observer à son insu pendant l’acte sexuel n’est pas forcément agréable, comme en atteste Elsa. "Une fois en Italie, alors qu’on faisait l’amour sur un transat, on s’est fait épier par un groupe d’adolescents qui nous a jetés du sable dessus ! La prochaine fois, je choisirai une plage adéquate", poursuit-elle. 

Une tenue légère : pour

Contrairement aux autres lieux publics ou urbains, la plage présente un avantage vestimentaire. En général, vous disposez déjà de la tenue adéquate pour un rapport sexuel express. Robes longues, courtes, jupes, paréos ou serviettes sont les options à privilégier pour un déshabillage/rhabillage sans encombre… Alors pourquoi se priver ? '' C'était au Maroc, à Legzira , se souvient Rim. La plage était déserte alors on en a profité pour se baigner nus, puis on a fait l'amour avec mon copain de l'époque, très doucement. C'était si agréable et lent qu'on n'a pas vu le temps passer. ''

 
© Getty images

La mer : contre

La plage est bondée, mais vous ne vous découragez pas. Vous attrapez votre chéri et partez nager loin, là où vous avez encore pied et on ne distingue plus que vos silhouettes. Mauvais idée : faire l’amour dans la mer est beaucoup moins agréable que le mythe le laisse entendre. La mer n’est pas lubrifiante, bien au contraire. Si vous parvenez à éviter l’infection liée à la présence de micro-organismes dans l’eau, vous risquez un dessèchement ou une irritation vaginale. '' J’ai eu peu de sensation et une sécheresse vaginale due à l'eau salée. Rien ne vaut un bon lit ! '', explique Karine. Aussi, la mer reste un élément incontrôlable. Vérifiez les horaires des marées et ne vous aventurez pas dans des endroits trop risqués. Rim a ainsi failli se faire piéger par les flots. '' La marée était montée et l'accès pour repartir était bloqué par de grosses vagues. On a essayé de nager mais les vagues nous ont projetés contre les rochers. Heureusement, un pêcheur nous a aidés. ''

La position du missionnaire : contre

L’inventivité est un autre bénéfice du sexe à la plage. En effet, l’environnement vous pousse à redoubler d’imagination pour choisir des positions confortables et discrètes. Bannissez le missionnaire, qui augmentera le risque d’insertion de sable dans des endroits intimes, et préférez plutôt la cuillère, la levrette ou l’andromaque.

Du sable partout : contre

Le sable est votre pire ennemi. Sachez-le. Si vous êtes partie bronzer sans serviette ou paréo, vous allez vite déchanter. Dans le feu de l’action, ça gratte, ça brûle la peau et ça se faufile partout ! Karine déconseille de s’exposer à ces désagréments : '' Après de tendres étreintes et un combat pour mettre la capote, le sable s'est rapidement mêlé à l'affaire, et les voyeurs aussi, mais l'excitation était telle que cinq minutes nous ont suffi. J'en garde un bon souvenir mais jamais je ne recommanderai la plage pour ça ! ''

LIRE LA SUITE
Éloïse Bouton
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.