• Fashion Week Glamour

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
Inboard

Bien faire la fête avec son mec, mode d'emploi

couple fete

Alors que de nombreux couples avouent s'amuser davantage séparés qu'ensemble quand vient la nuit, on a envie de s'ériger et de crier tout haut que faire la fête, à deux, c'est mieux. Parfois. Surtout si l'on suit le guide !

- Checker la géopolitique de la fête
Parce que certains couples n'apprécient pas les amis de l'un ou de l'autre (ta copine est stupide, ton pote est débile), il est recommandé, avant toute chose, de localiser géopolitiquement la soirée en question. Si c'est chez le lourdaud ou l'écervelée, on sait bien que vous allez finir par vous taper sur le système, lui faisant des concours de shots de vodka-téquila entre mecs et vous à vous émerveiller mille ans sur les tenues de toutes vos copines. Si l'enfer, c'est les autres, ménagez donc votre environnement et préférez une fête chez des amis communs, ou un lieu neutre qu'on apprécie ensemble… Ou encore plus drôle : une fête à laquelle on débarque sans connaître grand-monde. Au moins, dès le début, on se serre les coudes.

Phrase type : "Hé, y'a Louis qui fait une fête samedi, on y va ?" "-Louis, ton pote déprimant, là ?"
-"Mais non, le Louis de ma copine Maud, tu sais, celui avec qui t'avais parlé longtemps."

- Pratiquer la parité et l'intégration
Les personnalités sociables se fichent bien de savoir si ce sont les amis de l'un, ou de l'autre. Ceci dit, s'amuser avec son mec alors qu'on est la seule fille parmi une équipe de rugbymen, c'est tendu. La parité est donc souvent bienvenue, comme ça votre chéri ne sera pas le seul tendre à tenter de vous enlacer gentiment tout en gardant la face. Et, tant qu'on y est, n'oublions pas la base, qui permet à une fête de bien commencer : de bonnes présentations. Parce qu'être présentée à la bombasse blonde Cynthia une heure après et de façon brève et floue, c'est mal partir pour la fête…

Phrase type :"Hé salut Cynthia, ça roule ? Tu connais ma copine Lydie ?"

- Débuter les festivités en même temps
C'est bien connu : vivre d'intenses moments d'amour et de complicité avec un mec déjà saoul depuis quelques heures, ce n'est vraiment pas évident. Pour être fair play, quand on sort en couple, on essaie de commencer en même temps l'abus de boisson (les retardataires de l'apéro pourront s'envoyer des shots vite-fait pour rattraper le train en marche…), histoire d'être dans la même vibration nocturne. En revanche, pour garder le bon esprit, il faut savoir qu'on n'est pas obligés de rentrer au même moment… Oui, insister pour rentrer, c'est être purement rabat-joie. Pas bon esprit fête donc.

Phrase type : "Envoies deux mojitos Pedro, deux !"

- Respecter la règle dite "du demi"
Qui dit alcool en couple, dit embrouilles. Si vous ne voyez pas de quoi on parle, vous avez soit de la chance, soit un mec parfait, ou alors vous n'avez juste jamais bu une goutte. L'alcool désinhibe, oui, mais pas que : pour certains, ça encourage la jalousie, les idées floues, la paranoïa, etc. Alors que l'ambiance se corse et qu'on se dévisage mutuellement de nos yeux décidément vitreux, la discussion peut déraper à tout moment, et on finit par s'insulter de tous les noms sans trop se rappeler pourquoi, finalement. Afin d'éviter ces écarts irraisonnés et les scandales gratuits, on applique la règle du demi : pas d'embrouilles possibles après un verre de bière. Oui, c'est peu un verre, mais point trop n'en faut pour perturber nos sens et transformer toute fille de la soirée en rivale potentielle… Ou tout loser qui vadrouille en beau gosse.

Phrase type :"Mais héééé, d'où tu te permets de dire à tout le monde que mon appartement est mal rangé ? D'où ?! Hein ? Hein !"
- "Commence pas à m'embrouiller, t'as pas le droit, t'as bu un demi et même plus, on en reparle demain."

- S'aimer et le montrer
Il faut l'avouer, en soirée, on est soit le couple beau, soit le couple blasé qui regarde le couple beau s'aimer en toute liberté. Cela ne signifie pas qu'il faut vous manger les bouches jusqu'à plus faim, mais plutôt qu'il faut profiter de votre complicité et de ce moment partagé pour danser ensemble, se cacher dans les coins, rire, bref, retrouver les élans naïfs de votre adolescence. Défi, jeux idiots, cache-cache mystère pour aller découvrir les chambres condamnées de l'appartement, tous les prétextes sont bons pour faire vibrer votre flamme et booster vos délires à deux. Car attention, qui dit manque de complicité dit début de prise de tête…

Phrase type :"Mais ils ont pris des cours de salsa, ou quoi ?"

- Savoir se perdre
Évidemment, on ne va pas rester coller comme des siamois toute la nuit… Allez savoir ce qu'il fabrique alors que vous êtes enfermée dans les toilettes avec votre meilleure amie, à faire pipi entre deux fous rires. Sans parano, et droite dans nos talons, on s'autorise donc allégrement des déambulations autres en attendant le grand moment : celui où, enivrés, on se croise, se toise, se sourit, se perd encore emportés par la foule qui s'élance et qui danse, pour mieux se retrouver entre deux mains baladeuses et trois baisers. Avec toujours une gentille attention, un ça va et t'as un truc à boire?, on garde un lien qui nous rappelle qu'on est seuls contre tous, mais ensemble aussi. Surtout. Oui, c’est romantique mais attendez, un couple, ça s'entretient !

Phrase type : -"Ah, te voilà ! Hum, salut toi..."

- S'éclipser comme des Anglais
C'est bien le truc qui, à partir de 3 heures du matin, se pardonne facilement. D'ailleurs, ça fait jeunes tourtereaux tous frais (surtout si ça fait mille ans que vous sortez ensemble…), de disparaître sans prévenir personne, comme si on ne voulait pas se faire griller à rentrer ensemble. Bref, on s'éclipse, pompettes ou pire, pour une nouvelle grande aventure : le trajet du retour. Chat dans les escaliers, répertoire de chansons françaises assumé à tue-tête sur les pavés, bécots dans le taxi et autres situations typiques de la vie nocturne, une chose est sûre : ce soir, c'est votre soir !

Phrase type : "Mais ils sont où Ludo et Leïla ? Ils sont partis sérieux ?"

LIRE LA SUITE
Bethsabée Krivoshey
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.