• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Amour : le glossaire des néo-couples

Le couple no strings attached

Si pour vous les mots trouple, PCR et LDR sont des notions qui frisent la science, alors cet article tombe à pic.

Le couple no-string (attached)

Etrangement inspirés des couples de divorcés blasés ou homosexuels non désireux de se reproduire, les adeptes du no-string attached (traduire sans lien) délimitent clairement leur champ d'action à leur relation, uniquement leur relation. Ainsi, les années passent sans qu'aucun bambin ne se fasse, et pas seulement : du compte en banque à l'appartement, c'est chacun pour soi et tout le monde est content.

Le + : En cas de séparation, au moins, on est tranquille, on a juste à récupérer une brosse à dent (quand même) chez son chéri et hop, nous voilà prête à tourner une page de dix ans d'histoire.
Le- : Vous avez dit cynisme ? Et si, justement, dans nos histoires d'amour, les liens et les partages nous soudaient plus que ce qu’on ne le pense ? Cette facilité de rupture pourrait bien s'avérer (trop) tentante, les matins de mauvaise humeur.

Le couple LDR

LDR, c'est l'abréviation du concept anglo-saxon long distance relationship, comprendre "relation longue distance". Entre l'iPad, la 3G, les forfaits illimités dans toute l'Europe et les vols charters, s'aimer à longue distance n'a jamais été si facile. Bref, on est loin mais on se skype, on s'envoie des photos en direct sur Instagram, on partage des émotions sur Twitter et une fois ou deux par mois on se retrouve en chair et en os pour arrêter de faire du cyber-sexe au téléphone.

Le + : Les LDR ont tout pour durer. Comme on se voit peu, on ne se lasse pas et on ne fait pas de sacrifices sur notre propre carrière/études/vie.
Le - : Les LDR ne marchent pas, sachez-le. Au final, c'est même une grande perte de temps. Après des années de LDR, il suffit d'un mois yeux dans les yeux dans le même appartement pour sentir comme la vie à deux n’est pas évidente et comme on se connaît peu, finalement. D'ailleurs, tu manges quoi le matin déjà ?

Le trouple

Le trouple, c'est un mélange de trio et couple. Si anciennement on attribuait plus facilement cette pratique libertine aux homosexuels, désormais les hétéros aussi en ont fait leur pain béni. Ainsi, plutôt que de choisir entre Pierre et Jean, on peut simplement rester avec Jules et Jim, dans la joie et la bonne humeur. Bref, le trouple est un trio assumé, où la jalousie devient un concept antique totalement dépassé.

Le + : On sort du schéma classique du couple en binôme bourgeois et on ouvre toutes les perspectives de sa sexualité.
Le - : Après la difficulté de trouver des partenaires d'accord sur le concept, il faut réussir à vivre une relation en triangle équilibrée. Enfin, crise de jalousie mise à part, la place du milieu du lit se révèle hautement inconfortable.

Le PCR

Le PCR, amère abréviation de plan cul régulier, est le triste révélateur de nos amours 2.0, à l’ère citadine postmoderne. Ainsi, entre deux apéros, trois chat Facebook et quelques visites de profils sur Adopte Un Mec, notre PCR gratte à notre porte pour partager avec nous un semblant d'intimité nocturne. Ici, pas question du complice plateau sushis du dimanche soir, mais bien d'un échange de bons procédés passé minuit, histoire d'avoir une vie sexuelle épanouie dans période de crise amoureuse. Vous avez dit schizo ?

Le + : Il n'y a pas de prises de tête, pas d'attaches, et les soirs de déprime, on ne se sent pas tout à fait seule avec ce doux torse disponible sur lequel s'endormir.
Le - : Les soirs de déprime, quand il est sur répondeur, on se rend bien compte qu'on est seule, que le PCR n'a pas d'avenir et qu'on gâche un peu notre belle jeunesse dans les bras d'un absent.

Le it's complicated

La relation it's complicated, théorisée par l'option couple à multiples choix de Facebook, c'est ce qu'on vit couramment dans les capitales du monde entier et qu'on rêve de répondre à ses parents aux déjeuners du dimanche quand ils nous questionnent sur nos amours. It's complicated, maman, ça veut dire qu'avec mon PCR on est no string, et qu'on n'ose pas le trouple parce que, bien cachés, dans le fond, on a des sentiments. C'est bien pour cela qu'on répond à ses appels alcoolisés à 1h du mat', et qu'on ne le laisse pas poireauter piteusement sur notre pallier… Et ce, depuis au moins trois mois. Ah, l'amour, c'est compliqué !

Le + : On a toujours un truc à décrypter avec les copines. Par exemple, il met environ deux heures à répondre à nos textos mais rapplique dès qu'on l'appelle. Qu'est-ce que ça veut dire ?
Le - : Une relation it's complicated, c'est éreintant à la fin. Parfois, on voudrait arrêter les jeux de séduction trois secondes, et s'endormir amoureuse et paisible sur ses deux oreilles, après un plateau-télé-dvd, un samedi soir. Oui, vous avez bien lu, un samedi soir !

LIRE LA SUITE
Bethsabée Krivoshey
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.