• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

12 bonnes raisons d’être célibataire pendant les fêtes

Amour : 12 bonnes raisons d’être célibataire pendant les fêtes

Vous pensez sincèrement que Noël est la période de l’année la plus déprimante quand on est célibataire ? Vous avez tort : voici 12 preuves qu’être célib’ pendant les fêtes, c’est franchement cool.

1. Pas de prise de tête pour savoir où passer Noël

Ok, ça semble être un problème de bourgeois, mais sachez que pendant que vous organisez qui achète quoi pour le grand festin du 24 décembre, des milliers de couples en France s’entre-déchirent pour savoir chez qui l’on passe les fêtes cette année, “et que l’année dernière c’était chez tes parents et que c’était l’enfer, et que j’en peux plus des remarques déplacées de ta mère, et qu’ils auraient pu prévenir plus tôt, au prix des billets il n’est pas question de faire en plus des cadeaux.“ Vous, tranquillement, n’avez qu’à penser aux RTT à poser sans prise de tête. Chanceuse.

2. Vous pouvez faire des cadeaux DIY sans gêne

Bon, pas un collier de nouilles, mais enfin ça fait des années que vous voulez faire une aquarelle et l’offrir à votre sœur, et franchement ça met moins la pression quand il n’y a que votre cercle familial proche qui connaît vos prétentions à être une artiste, et pas seulement du dimanche. Vos parents trouvent que vous avez un incroyable talent, il n’est pas question de les décevoir.

 3. Vous pouvez chiller tranquillement en famille

Mine de rien, c’est la période idéale pour rester entre soi, au chaud, pendant qu’il neige, et se faire des tisanes à partir de 15h au coin du feu. Personne pour halluciner sur vos rites tribaux étranges (les chants de Noël rappés intergénérationnels) ou vous juger sur le fait que vous passez vos journées en vieux collants de ski.

4. Vous pouvez manger comme une truie

Et faire sauter le bouton de votre jean dès l’entrée (foie gras, foie gras, et fois gras, ah, et saumon fumé et orgie de blinis) sans culpabiliser ni vous dire que vous allez être trop lourde et ballonnée pour décemment faire l’amour. Faire quoi ? Votre seule perspective honnête, là, c’est mettre ce fameux legging de ski puis aider (un peu) à faire la vaisselle, et c’est pas plus mal.

5. Et mater tous les films de Noël sans devoir faire un shi-fu-mi pour décider lequel

Même pas de débat entre Love Actually, le Journal de Bridget Jones, L’étrange Noël de monsieur Jack et Maman j’ai raté l’avion. Vous allez tous les regarder, la larme à l’œil et le paquet de mouchoirs à portée de main. Et en une seule journée, même, seule sous la couette en mangeant les restes de la veille. (Encore du foie gras, hum.) Elle est pas belle, la vie de célibataire ? Si.

6. Vous pouvez faire la punk (et attirer la tendresse de la famille)

Franchement, entre tous ces couples de cousins guindés qui font les malins avec leurs marrons glacés, il y a quelque chose de délectable à être cette roue libre de la famille qui vient accompagnée de ses névroses (allez, et une bouteille de champagne pour être sympa) et qui n’a d’autres responsabilités que celles de se lover dans les bras de grand-maman pour se plaindre un peu. Même que c’est à vous qu’on file des chèques à Noël, comme quand vous aviez 15 ans, et que c’est plus cool que le lot de serviette de bains de cousin Machin. Et toc.

7. Vous êtes le boute-en-train du réveillon

Tandis que tout le monde est prêt à aller se coucher alors que le petit Jésus n’est théoriquement même pas né, c’est vous qui sortez les verres à shot, les liqueurs, le lecteur MP3, le tarot, la belotte, les secrets de famille voire le Monopoly, pour mettre un peu d’ambiance à ce dîner agonisant. Ils vous en seront éternellement reconnaissant. Et personne ne jugera votre gueule de bois, ni votre sortie du lit à 15h. Maman a l’habitude, elle.

8. Vous faites de la peine à vos amis, qui vous prennent enfin en main

Oh, que c’est triste d’être seule pour les fêtes... Oh, que c’est bon d’être invitée à tous les dîners, parce que tout le monde a un pote/cousin/frangin seul qu’il faut bien distraire un peu et accompagner pour un nombre pair autour de la table. Coucou c’est vous, la diva de l’entre-soi, la copine cool et célibataire qui va pimenter la raclette !

9. Pas de mec pour vous voir en bonhomme Michelin sur les pistes

Ni voir que vous portez la même combinaison de génération en génération, qui date de 1982 et qui vous donne un swag qu’il est formellement interdit d’immortaliser sur l’écran d’un iPhone. Et un bonnet chouré à votre petite sœur pour l’occasion, en forme de chat-lapin.

10. Vous avez la fête du Nouvel An pour pécho

Et créer par là même un moment historique dans votre prochaine potentielle histoire d’amour : tous les premiers de l’an seront l’occasion de fêter cette première fois où, ivres, vous vous êtes embrassés et non pas vomis dessus. Comme c’est romantique !

11. Vous faites ce que vous voulez le 1er janvier

Un marathon de dîners, de gobage d’huîtres et quatre fêtes plus tard, vous comprenez l’avantage non négligeable de faire cavalière seule et de se faire inviter un peu partout. Une copine célibataire est un énorme avantage à l’heure de squatter une fête, ne l’oublions pas, surtout quand vote bande de pote est à 85% masculine. Vous êtes le joker de la soirée, c’est absolument agréable.

12. Vous avez toute l’année pour repartir du bon pied

Ouep : il vous reste au moins 364 jours pour trouver l’amour. Qui dit mieux ?

LIRE LA SUITE
Bethsabée Krivoshey
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.