• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

9 choses que vous ignorez sur les règles

regle menstruation

Si nous connaissons toutes les réjouissances des règles, nous ne savons pas toujours ce qui se cache derrière ce phénomène qui bouleverse notre corps et nos émotions. Voici 9 choses que vous ignorez probablement sur vos chères menstruations

Le syndrome prémenstruel reproduit les symptômes de la grossesse

Avant vos règles, vous avez un gros coup de fatigue, envie de pleurer, la nausée, une migraine, des crampes, des douleurs lombaires ou des diarrhées ? C’est normal ! Votre utérus se prépare à une éventuelle grossesse et votre corps produit des hormones, notamment de la progestérone, qui favorisent l’accueil d’un embryon. Leur sécrétion cause de la rétention d’eau, qui se manifeste souvent sous forme de ballonnements. Alors que les symptômes du SMP s’amplifient avec la grossesse, ils s’atténuent avec l’arrivée des règles.

Vous pouvez tomber enceinte pendant vos règles

J’ai mes règles donc je ne peux pas tomber enceinte.“ Détrompez vous ! Si vos règles durent longtemps ou votre cycle menstruel est court, environ 22 jours, il est possible que vous ovuliez avant la fin de vos règles. Dans ce cas, tout rapport sexuel non protégé pendant cette période peut conduire à une grossesse. Sachez que les spermatozoïdes survivent pendant six jours en moyenne dans votre corps.

La douleur peut être vaincue par des plantes

Les règles sont rarement une partie de plaisir. Pour combattre ces maux, il existe des alternatives naturelles aux anti-inflammatoires du type ibuprofène ou du paracétamol, qui s’avèrent très efficaces. Parmi ces remèdes, vous pourrez choisir entre la cannelle, le gingembre frais, l’huile essentielle de basilic (à appliquer sur le ventre), les infusions de menthe poivrée, d’armoise ou de sauge, idéale pour ses vertus anti dépressives et apaisantes !

Les règles peuvent aussi perturber votre sommeil

En plus de tous ces tracas, les règles peuvent aussi perturber vos nuits ! Le reflux hormonal et l’écoulement menstruel affectent  le sommeil de certaines femmes. Armando Hernandez-Rey, docteur en médecine et expert en fertilité en Floride, explique qu’elles peuvent provoquer des insomnies ou diminuer la sensation de repos. 

Disney en a fait un film

En 1946, Disney a sorti un dessin animé éducatif de 10 minutes intitulé The Story Of Menstruation, qui illustre et explique le processus des cycles menstruels.  Si l’on en croit la rumeur, le mot “vagin“ aurait même été employé pour la première fois dans ce film ! On y apprend notamment que les femmes qui ont leurs règles peuvent se livrer à des activités normales, comme se maquiller ou faire le ménage… No comment.

La synchronisation des règles serait un mythe

Si vous avez remarqué que vous avez vos règles en même temps que votre sœur, votre colocataire ou votre conjointe, sachez que personne ne sait vraiment si la synchronisation des règles existe vraiment. Bien que de nombreuses femmes qui vivent ensemble depuis un certain temps aient fréquemment leurs règles en même temps, aucune théorie scientifique n’est parvenue à le démontrer à ce jour. Il pourrait s’agir d’une simple coïncidence.

Always, une marque qui ose

En 2011, Always a été la première marque de serviettes hygiéniques à montrer du sang dans ses campagnes publicitaires. Auparavant, les règles étaient représentées par du liquide bleu. Toutefois, seuls les magazines papier ont diffusé ces pubs, encore trop choquantes pour la télévision. Le tabou des règles a la dent dure…

Les règles sont aussi un combat féministe

Ces dernières années, de nombreuses féministes ont dénoncé ce tabou comme l’artiste canadienne Rupi Kaur, le blog de Jack Parker Passion Menstrues ou le collectif Georgette Sand qui a ouvert le débat sur la taxe rose. Fin 2015, nos parlementaires ont voté une réduction du taux de TVA appliqué aux protections périodiques (5,5%, contre 20% auparavant). Merci.

Vivre sans règles, c’est possible !

Marre de souffrir le martyr tous les mois et de subir la dictature infligée par notre propre corps ? Vous pouvez choisir d’arrêter vos règles. Prise d’une pilule estroprogestative (avec progestatif et œstrogène) en continu, implant, stérilet hormonal, ou progestatif, les produits ne manquent pas. Néanmoins, de nombreux gynécologues rechignent à les prescrire et demeurent convaincus qu’un arrêt des règles est néfaste pour la santé. Mais selon le médecin et écrivain Martin Winckler, il faut combattre cette idée reçue. “Les femmes qui sont enceintes n'ont pas de règles... Et on sait à présent qu'à l'ère préhistorique, les femmes (qui étaient souvent en sous-poids) avaient leurs règles très peu souvent.“

LIRE LA SUITE
Éloïse Bouton
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.