• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

10 types de sexe qu’on pratique quand on est célibataire

10 types de sexe qu’on pratique quand on est célibataire

Ce n’est pas parce qu’on est célibataire qu’on fait ceinture niveau sexualité. En revanche, quand on n’est pas en couple, le sexe peut être sensiblement différent. Démonstration en dix cas que vous connaissez forcément.

1 Le sexe foireux

C’est l’un des aléas du célibat : parfois on fait l’amour, et le sexe est de piètre qualité. Mauvais coup, alchimie inexistante, grand moment de solitude alors que l’on est justement à deux et performance semi-sportive franchement pas nécessaire… Le mauvais sexe s’oublie au plus vite, avec une bonne rasade de café noir et la culpabilité laissée au placard. Merci.

2 Le sexe de l’été

Ah, c’est peut-être le meilleur sexe que l’on puisse faire quand on est célibataire… Soit, on est coincée en ville, et tandis que tout le monde est parti en vacances, on se trouve un amant de fortune qui partagera notre lit et les promenades intimistes sur boulevards désertés et caniculaires. Soit, c’est lors de notre séjour en Australie / Bretagne / Italie que l’on rencontre Jim / Erwan / Paolo et que l’on s’offre l’un de nos meilleurs souvenirs de vacances, à savoir le flirt poussé de l’été. Qui s’oublie un fois passé le périph’ au retour, hélas.

3 Le sexe ivre

Non, on n’est pas fière, mais c’est la (triste) vérité : qui dit célibat dit sorties, qui dit sorties dit mojitos, qui dit mojitos dit risque de se retrouver au lit avec un mec légèrement nase, qui avait l’air vachement plus mignon quand on avait 2 grammes d’alcool dans le sang. Parfois, pourtant, une belle rencontre se fait et la surprise est bonne à l’aube. Souvent, en revanche, c’est le contraire qui se produit et on n’a qu’une envie au petit matin : fuir, loin.

4 Le sexfriend

Il est toujours là pour nous, surtout le dimanche soir quand notre célibat nous pèse, pour une soirée sushis avec plus en toute affinité. Le sexfriend est drôle, sympa, aimant et nous fait bien l’amour. Mais attention : pas question de s’attacher, peu de relations commencent vers la fin. Puis si c’est le cas, on le saura bien vite. En attendant, tenons-nous en à des rendez-vous sushis une à deux fois par mois, et pas plus de six mois. (Oui, on dirait une ordonnance de médecin, mais ce n’est pas grave.)

5 Le sexe sans lendemain

On s’est rencontrés, appréciés, subjugués, séduits, suivis jusqu’au lit. La nuit fut longue et passionnée, ponctuée de gestes fougueux et de rires… Pourtant, il ne rappellera pas. Ou on ne rappellera pas. Il n’y a pas de pourquoi et pas de comment, la seconde moitié du XXIème siècle a vu l’avènement de nuits sans lendemain, et sans raison, qui restent des pépites dans la mémoire. Ne commençons pas à nous prendre la tête sur les raisons, c’est comme ça et puis c’est tout.

6 Le sexe de la honte

Aussi appelé le sexe par pitié. Ce mec, on n’en voulait pas, il nous draguait comme un cocker affamé puis, la fête et l’insistance aidant, il nous a ramenée chez lui. Si de son point de vue, c’est de l’ordre du miracle, pour nous, c’est la honte. On le savait dès le départ que ça ne serait pas glorieux et qu’on n’avait pas tant envie de lui. Mais ces choses là arrivent, dans la longue route qui mène du célibat à l’amour

7 Le sexe impromptu

On n’est pas épilée, pas bien sapée, même pas maquillée et alors qu’on se traîne rejoindre des amis, la soirée prend une tournure beaucoup plus chouette et romantique que prévu. Paf ! On rencontre quelqu’un qui nous plait sans crier gare et on rentre avec lui pour l’une des meilleures nuits de notre vie, surtout au moment où l’on s’y attendait le moins. Ça vous rappelle quelque chose ? Oui, le "moment où l’on s’y attend le moins" est souvent synonyme de grand début d’histoire

8 Le sexe "c’est une mauvaise idée"

Que ce soit avec un ex, l’ex d’une copine, le meilleur pote, le copain du grand frère, l’ami de la frangine : il y a des moments où faire l’amour, selon le casting, est une bien mauvaise idée. Mais la célibataire est hardie et vit à cent à l’heure, sans crainte du lendemain. Pourtant, c’est bien demain, une fois le pic de libido redescendu, qu’on se rendra compte de notre action et qu’il faudra assumer que ce n’était vraiment pas une bonne idée. Aïe.

9 Le sexe absurde

Avec ce mec, on n’a rien en commun. On est tellement différent sur le papier qu’on est incapable de trouver un raison logique au fait de l’avoir embrassé et de s’être retrouvée chez lui mais voilà : c’est arrivé, on est dans son lit et tout à coup, le truc a collé. On oubliera ses santiags, sa chemisette d’informaticien des années 80 ou son monocycle, ou encore le fait qu’il ne parle que le suédois et pas un mot d’anglais. Voilà, c’était bien, c’était beau et c’était aussi complètement absurde : #çanapasdesens.

10 Le meilleur sexe de notre vie

Ça arrive sans crier gare et ça dépasse les lois de l’entendement : ce mec, on le connait très peu, les sentiments sont encore flous mais à l’horizontal, ça donne un cocktail de peaux absolument parfait. Ç’en est déprimant tellement c’est bon, fort, et pourtant, cela n’a aucune signification. À force de jouir comme on n’avait jamais joui, on se dit qu’il y a forcément quelque chose derrière, des sentiments forts, de l’amour ? Hélas, souvent le meilleur sexe de votre vie n’a d’autre signification que d’être bon, et de vous apprendre la différence entre de l’excellente luxure, et de l’amour.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.