• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

10 techniques pour trouver un mec

10 techniques pour trouver un mec

Marre de faire cavalière seule en cette rentrée ? Glamour.com vous épaule chaudement en vous livrant 10 techniques plus ou moins infaillibles pour choper le bon poisson.

1- La technique de l'homogamie, ou comment je me tape allégrement Richard

L'homogamie, c'est le fait de s'accoupler avec quelqu'un de son milieu social.
S'adresse ici aux jeunes filles de bonnes familles qui sortent avec des cas sociaux, ex-taulards et autres loubards parce que leur plus grand complexe, c'est le 200 m2 de papa à Saint-Germain-des-Prés. Cela suffit de se faire larguer comme une fille des bas quartiers en un SMS sans ponctuation par des pseudo-dealers de haschich ! Il est grand temps de faire la paix avec votre milieu, Anne-Constance, et de vous trouver un mec bien. Non, on ne vous dit pas de retourner aux horribles rallyes de votre enfance (de toute façon, vous êtes trop vieille), mais plutôt d'aller siroter un verre en terrasse Rive Gauche avec votre meilleure copine Lucie, histoire de voir si ça mord.

Avantage : on a plus de temps pour nous, depuis qu'on ne va pas à la prison de Melun trois fois par semaine.
 

 

2- La technique du contraire, ou comment finalement je me tape un nerd

La technique du contraire, c'est dire oui alors qu'on disait d'habitude "non", et vice-versa, dire "non" alors qu'on crève d'envie de dire "oui".
S'adresse aux filles qui n'ont pas peur de l'aspect masochiste de cette technique et qui sont sérieusement déterminées à casser les chaînes de leur terrible karma qui leur fait s'écrier à chaque fin d'histoire : "Mais pourquoi c'est toujours à moi que ça arrive ?" Soyez honnête : quand on y regarde de plus près, admettez que vous sortez toujours avec le même type de beau salaud, peu importe qu'il y ait eu un blond et un brun dans l'équation du love. Alors quand vous voyez un engoncé timide qui vous invite à boire un diabolo-menthe après le boulot, désormais plus question de lui dire "jamais de la vie" en lui écrasant sans faire exprès le bout de sa chaussure, passant devant lui au bras du beau (salaud) du bar. C'est ça la technique du contraire : on dit "oui" pour voir où ça nous mène, cette bonne résolution.

Avantage : c'est fou ce qu'on en apprend sur World of Warcraft le temps d'un diabolo-menthe.

3- La technique des six degrés de séparation, ou comment Ryan Gosling il est à moi

Cette théorie établie par le hongrois Frigyes Karinthy en 1929 affirme que nous sommes qu'à cinq maillons de n'importe qui sur ce globe. S'adresse aux aventurières de l'amour qui en ont assez de se taper les mecs du quartier. Ainsi, depuis que vous savez cette histoire des six degrés de séparation, vous avez enfin un grand choix... Et vous voulez Ryan Gosling. Ex ou pas de Scarlett, nouveau mec ou pas d'Eva Mendès, vous êtes déterminée à le rencontrer : il vous le faut. Depuis, vous n'avez presque plus d'amis à force de demander autour de vous : "Tu connais pas quelqu'un qui connaît quelqu'un qui connaît quelqu'un qui connaît Ryan Gosling ?", oubliant dans votre fièvre inquiète deux bons degrés de séparation.

Avantage : Mise à part le fait que votre attitude folle vous permettra de faire le point sur vos amitiés, de voir qui sont vos vrais amis, il n'y a aucun avantage à cette technique. Merci Frigyes.
 

4- La technique des vieilles casseroles, ou comment je me tape mon ex

Cette thèse culinaire prétend que c'est avec les ex qu'il est bon de s'accoupler de nouveau. S'adresse aux filles nostalgiques qui ont peur de l'avenir et de ses incertitudes et surtout qui sont lasses de résister aux invitations pas très catholiques répétées par leur meilleur ex, justement. S'il peut être vrai que c'est dans les vieilles casseroles qu'on fait les meilleurs soupes, n'oubliez pas le revers de la casserole : ça peut sentir le brûlé, et accrocher. Après, c'est encore plus difficile de faire peau neuve.

Avantage : il y en a à foison : on connaît le spécimen, on se sent à l'aise, on est complices puis le sexe est vite ultra smoothie... Si l'on parvient à oublier pourquoi on s'est séparé, en fait.

5- La technique du chiffre, ou comment je me tape 100 mecs au lieu de 10

La technique du chiffre n'a pas froid aux yeux : s'adressant aux filles qui font fi des qualifications de "salope" ou "nympho", cette technique se base sur la théorie du manque certain d'hommes, des vrais ; à supposer qu'il y en ait qu'un seul sur 10, ce qui est peu, la technique du chiffre consiste à booster ses chances sur des pourcentages plus élevés, pour en obtenir 10 sur cent donc. Ainsi, en pratique, il suffit de sauter sur tout ce qui bouge sans compter jusqu'à ce qu'enfin on tombe sur la perle rare. "Après moi, le déluge !"

Avantage : à force de chiffrer, on a vraiment plus de chance de rencontrer enfin quelqu'un qui nous plaise et nous étonne vraiment. Après, il faut voir si ce chouette garçon a vraiment envie de rester avec la fille qui s'est tapé toute la région.

6- La technique de l'endogamie, ou comment mon ami d'enfance il est pas mal

Si l'homogamie, c'est sortir avec quelqu'un qui provient de son même milieu, l'endogamie est elle moins discriminante socialement parlant, puisqu'elle consiste à s'accoupler avec quelqu'un de sa tribu. Ici, comprendre : de son milieu, pas seulement social, mais géographique, professionnel, etc. S'adresse aux filles qui ne savent plus trop ce qu'elles veulent, et sont décidées à enfin prendre la vie comme elle vient. En gros, il s'agit de s'amouracher de ses amis d'amis, collègues, et autres habitués du même rade du coin, sur un air de bon vieil adage : "Les amis de mes amis sont mes amis", et plus si affinité.

Avantage : on est sûre de pas tomber sur un psychopathe en série, oui, mais ça fait toujours bizarre au début de sortir avec Jean-Luc, le meilleur pote de notre frère qui nous connaît depuis qu'on a 16 ans.

7- La technique de la meuf maquée, ou comment je mens pour pécho

Technique qui consiste clairement à mentir. S'adresse aux filles sans scrupule au bord de la crise de nerf. Car c'est bien connu : dès qu'on est maquée, les mecs accourent en meute pour nous faire regretter notre célibat récemment perdu. La technique de la meuf maquée consiste à reproduire seule les effets du couple sur notre organisme : bonne mine, rose aux joues, sourire gratuit et modjo au top... On ne va pas vous faire un dessin, mais il va falloir sérieusement s'appliquer, tant dans l'épanouissement que dans le mensonge :"Je peux pas, je suis maquée", faut-il dire d'un air désespéré et mutin.

Avantage : on est très désirée et sollicitée... Jusqu'à ce que notre masque vertueux s'effondre : après, on passe pour la mytho psycho de service, malheureusement.
 

 

8- La technique du musée, ou comment je veux me taper un mec cultivé

Consiste à s'intéresser à l'Art, de préférence seule, tard les soirs de semaine ou le week-end. S'adresse aux filles les plus romantiques et superstitieuses sur les bords, qui pensent que Cézanne porte plus de chance à un début d'histoire d'amour qu'une vodka-redbull. Ainsi, il suffit de s'extasier devant des chefs-d'œuvre, surtout des nus, éviter les classiques trop attendus, et patienter qu'un jeune hardi étudiant en Histoire de l'Art ou artiste en mal d'inspiration saute sur l'occasion et tombe dans votre piège sentimentalo-arty.

Avantage : au moins, c'est suffisamment éclairé, on sait avec qui l'on rentre, même s'il s'avère que c'est le gardien.

9- La technique de la touriste, ou comment je veux un amour de vacances

Consiste à aller voir ailleurs s'il y est. S'adresse aux nanas qui en ont marre de rester là, sans rien faire, et ont diablement envie de changer d'air. Ainsi, hors-saison, justement parce que toutes les bimbos sont rentrées et perdent progressivement leur bronzage, la technique de la touriste se montre très efficace : au CoCo Club de Bali, y'a tellement plus personne qu'on ne pourra que vous ouvrir grand, très grand, les bras. Idem pour Biarritz, et tous les villages d'été et toutes les plages du monde : on pleure les citadines envolées. Si en plus vous vous appelez Aline, Alexandra ou encore L'Aziza, cette technique a été pensée pour vous, vraiment.

Avantage : vous êtes seule sur le coup, là, un 13 septembre au bout du monde. Mais soyez prévenue : ceux qui restent ne sont pas forcément... de premier choix.

10- La technique de mamie, ou comment je suis belle, je me tais et j'attends

Consiste à ne surtout pas s'en faire, sans oublier néanmoins de faire quelques efforts : sourire, être jolie, coiffée, propre sur soi et avoir une conversation agréable. S'adresse aux filles qui en ont assez de chercher un mec, surtout qu'elles ont tout essayé, et qui désormais ont décidé que c'est LUI qui allait venir les chercher. Alors les voici plus tranquilles intérieurement, certes, mais un chouia crispées sous leur maquillage impeccable et leur sourire à toute épreuve. La technique de mamie nécessite des sacrifices : contre le jean, la jupe crayon, et après les sneakers, les hauts talons. Bref, on est une femme sereine, oui, mais une femme sereine ET belle. "La tranquillité intérieure trouve sa raison à l'extérieur", qu'elle nous rabâche mamie.

Avantage : c'est fini la chasse acharnée, les musées tous les soirs et les gros mythos pour se taper Jean-Luc, puisqu'on est bien sans mec. Jusqu'à ce qu'on s'aperçoive qu'on n'a pas de mec, certes, mais vu comme on est sapée, là, c'est tout comme.

LIRE LA SUITE
Bethsabée Krivoshey
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.