• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

10 signes que vous êtes une femme amoureuse

10 signes que vous êtes femme amoureuse

Vous êtes amoureuse ? Vous pensez être différente des autres ? Voici 10 signes qui ne trompent pas, et qui prouvent que si l’amour est universel, l’état amoureux a ses clichés lui aussi.

1. Une femme amoureuse est attentionnée

Vous regardiez avec amusement, cynisme, voire dégoût ces femmes affairées à préparer à dîner à leur cher et tendre, pensant rêveuse au recul du féminisme auquel vous assistez chez votre amie Julie, et pourtant ! Depuis que vous êtes avec Raoul, vous voilà à votre tour à faire les marchés et cuisiner de la pintade - il aime tant ça. Les moins cuisinières, une fois que Cupidon s’empare d’elles, s’expriment à travers des mots doux sur le frigo, sous l’oreiller et autres surprises diverses histoire de faire briller les yeux de l’amant aimé. Car si certains le disent avec des fleurs, la femme amoureuse, elle, l'exprime avec des petits cadeaux et de tendres attentions. C’est d’ailleurs à cela qu’on la reconnaît : toujours prête à dégainer un Kinder de sa poche, ou presque.
Mais : Si vous n’avez pas de temps en temps des fleurs ou un colis ASOS et qu’il passe sur la vaisselle… C’est fini d’être la bonne poire de service à la générosité forcenée. La riposte est imminente.

2. Une femme amoureuse se sent faible

Vous pensiez avoir une solide éducation, des principes, et un tas d’idées construites que vous avez élaborées avec les années et l’expérience, et pourtant : il suffit que votre amoureux tarde à répondre à un texto pour que sombriez lentement mais sûrement dans l’hystérie, encore pire que s’il y avait une alerte à l'Ebola dans votre rame de métro. Papillons dans le ventre, bulldozer dans le cœur et haut risque de pétage de plomb, l’amour vous rend toute chose, et surtout toute fébrile. Votre imagination s’exacerbe à imaginer le pire, et quand hier vous snobiez nonchalamment les angoisses des communs des mortels après avoir lu les Grecs anciens, aujourd’hui vous scrutez avidement son retour en craignant pour sa vie dès qu’il a 15 minutes de retard (c’est qu’il se déplace en scooter). Pire que sa mère, pas tout à fait son épouse, vous êtes dans cet entre-deux insupportable où vous sentez que la dépendance vous guette. Mais t’étais où hier soir ?
Mais : un jour, vous lui poserez un lapin pour lui montrer c’est qui le chef. â?¨

3. Une femme amoureuse retourne sa veste

Il est loin le temps où vous ricaniez des vacanciers Quechua et juriez vos grands dieux que les vendredis soirs, c’est entre copines ou niet. Depuis que Jojo est dans votre vie, le vendredi soir c’est dans-ses-bras-Koh-Lanta, et vous avez fait une descente chez GoSport pour vous mettre à la randonnée (il vous a promis des panoramas aussi canons que ses pectoraux). Tout comme vous pensiez qu’un crédit pour acheter un appart’, c’était un truc pour vieux à pantoufles, vous avez néanmoins fini par signer pour 20 ans, après une négociation serrée pour le nouveau papier peint. Heureusement que vous n’êtes pas allergique aux chats d’ailleurs, car si vous trouviez avant que ça faisait dépressive solitaire en mal d’amour, désormais vous jouez avec son chat Rouki comme si c’était votre progéniture commune et l'appeler "fils". Bref. Avant, vous détestiez le romantisme à l’eau de rose, désormais, vous voulez du pétale de rose à gogo. C’est fou.
Mais : en cas de divorce, c’est son chat ; c’est donc à lui qu’incombe le changement de litière. Nor-mal.

4. Une femme amoureuse pardonne

Vous ne pensiez pas que c’était votre genre, de faire des concessions et d’accepter les revers, et pourtant… Comme le clamait Beyoncé aux côtés de son Jay-Z au dernier Stade de France : "Forgiveness is the final act of love", soit pardonner est l’acte d’amour ultime. C’est d’ailleurs ce que vous vous êtes dit la dernière fois qu’il était si ivre qu’il a disparu jusqu’à 8 heures du matin, ou encore quand il est parti parce qu’il avait besoin de voir "c’est comment la vie sans meuf". Depuis, il est revenu, et vous, droite comme un i, vous l’avez accueilli, bien moins coriace que vous ne l’auriez imaginé (voire rêvé), engagée dans ce couple bien moins lisse que vous l’avait montré votre dernière virée au ciné.
Mais : faut pas pousser Mémé dans les orties. La prochaine fois qu’il vous teste au jeu de la trop bonne, trop conne, ce ne sera plus le grand pardon. Hey, ce n’est pas Kippour tous les jours.

5. Une femme amoureuse frétille

On ne va pas vous faire un dessin mais on vous a grillée, avec votre libido exacerbée, votre teint éclatant et votre sex-appeal à intriguer tous vos collègues à la ronde. Toujours de braise, toujours opé pour tester de nouvelles choses, à fleur de peau à ses moindres caresses, vous vous demandez sincèrement comment les gens peuvent avoir des problèmes de "libido" ou encore faire l’amour qu’une seule fois par semaine, sans parler de ceux qui ne se roulent pas religieusement une pelle en rentrant (sur la pointe des pieds of course). Vous avez donc de fiers cernes, mais comme vous aimez à penser : la fatigue amoureuse est une fatigue moindre, et intérieurement vous n’êtes que force et open shakras. En même temps, quand on passe ses week-ends à l’horizontale au lit, c’est un peu de la triche, nan ?
Mais : on en reparle dans deux ans. Concrètement, ce rythme est intenable. Rappelez-vous qu’avant, le samedi, c’était piscine.

6. Une femme amoureuse fouine

Oui, c’est pas très stratégique de l’avouer de but en blanc mais faites pas genre : toute femme normalement constituée regarde un jour, ne serait-ce qu’une fois, dans le téléphone, l’ordi ou les tiroirs de son amoureux. Parce qu’avant de s’engager avec Juan, il faut bien vérifier si ce n’est pas un pervers psychopathe zoophile, qui porte de la lingerie pour femme ou qui sextote à trois nanas en même temps que vous. Bref, on vérifie une fois, et même les plus confiantes l’admettront. S’il n’y a pas de fumée sans feu, c’est à force de ne rien trouver quand elle fouine que la femme-sioux s’apaise et lâche enfin l’affaire, prête à se jeter corps et âme et enfin les yeux fermés dans son histoire d’amour.
Mais : il ne faut jamais l’admettre. Sauf le jour où vous trouvez quelque chose de coupable, et là, votre indiscrétion ne sera plus qu’un détail. Ouf.

7. Une femme amoureuse sourit

C’est la base : sourire Hollywood chewing-gum à toute épreuve, demandez à une femme amoureuse la solution pour la paix dans le monde, et elle vous répondra, sûre d’elle : "l’amour, tout simplement". Fini, la mauvaise humeur de rigueur tous les matins, désormais vous, amoureuse, êtes comme dans une pub Chicorée et vous allez même jusqu’à trouver que les gens du métro ne sont "pas si terrible que cela". Bouche en cœur et cœur en bouche, vous irradiez d’amour et de joie. Pourvu que ça dure !
Mais : à force, vous allez avoir des crampes aux zygomatiques. C’est tout.

8. Une femme amoureuse se projette

Avouez-le : vous ne connaissiez pas Jamel depuis 10 jours que déjà, vous imaginiez votre prénom accolé à son nom de famille, et d’autres questions urgentes, comme "est-ce que vos enfants porteront vos deux noms ?", et s’il faudra mettre le sien en premier, etc. Sans parler de la tête que vous avez faite quand il a admis porter des lentilles de contact, car il est myope, comme toute sa famille. Mon dieu, les gênes… En effet, l’amoureuse se projette loin, très loin, parfois trop, et elle imagine déjà les embrouilles du compte bancaire commun alors qu’en réalité, il s’agit d’abord de savoir si ce soir, on partage le restau ou pas. Et alors ? Impossible d’imaginer une relation sans pouvoir se projeter, un minimum, surtout parce que ce n’est pas drôle de se dire que dans deux semaines ou dans deux ans… Rien. Nada. Néant. C’est mort, quand on aime, on veut rêver, et quand on rêve, on voit loin.
Mais : calmos. A force de lui demander ce qu’il fait au nouvel an dans 10 ans, il va fuir, le petit.

9. Une femme amoureuse assume

Contrairement à certains garçons froussards, la femme qui aime assume instantanément son amour, et l’exhibe à tout va : apéro entre copines, réunions de famille, fêtes… Y’a de l’amour dans l’air, le smoking de travers, mais la bienséance aussi prend la tangente. Déjà, l’exhibitionnisme, même à l’heure du 2.0, reste de l’exhibitionnisme (évitez le selfie d’après-l’amour, quoi). Puis, tandis que le Tout-Paris ou le Tout-St Malo est au courant de votre idylle, avez-vous vu autre chose que le fond de son lit ? Au moins son meilleur pote ? Ainsi, avant de présenter votre nouveau tatoué à papa, faites un peu plus de sept fois le tour de la langue dans sa bouche. Histoire de marquer le coup.
Mais : l’amour rend aveugle ! Avec le recul, quand vous pensez avec l’allégresse avec laquelle vous avez assumé en public Sean, ses dreadlocks et son odeur (naturelle) de friture, vous en avez encore des frissons. Prenez le temps la prochaine fois, diantre.

10. Une femme amoureuse frime

Et ce n’est pas ses copines toujours célibataires qui diront le contraire. Après avoir assumé, souri, joui, la femme amoureuse se rend bien compte qu’elle est sur un nuage de bonheur rare - il lui arrive quelque chose d’extraordinaire. Donc voilà, à celles qui ne peuvent s’empêcher de partager à tout-va des cœurs sur tous les murs Facebook, des retweets excessifs, des photos Instagram à la claire lumière du matin, comme aux bougies du soir, l’envie est de faire passer le message : vous n’êtes pas Beyoncé. A moins de chanter Halo comme la diva, vos illuminations mystiques quant à votre amour, mieux vaut les garder pour vous. Tout comme les leçons de morale que vous pensez être des avis éclairants, quand vous vous évertuez à expliquer à Linda pourquoi elle est toujours seule, "pas assez dans le don" et certainement "trop exigeante". La pauvre.
Mais : vous avez bien raison de frimer, parce que c’est rare, l’amour. D’autant plus que c’est éphémère, alors profitez-en. Qui sait ? Il se peut qu’un jour, l’amour de votre vie disparaisse avec Linda, justement.

LIRE LA SUITE
Bethsabée Krivoshey
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.