• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Utiliser Tinder serait nocif pour l'estime de soi

Utiliser Tinder serait-il un manque de confiance en soi ?

Vous rêvez de rencontrer le grand amour via les applications de rencontre ? Attention, selon une étude américaine dévoilée le 4 août 2016, être inscrit sur Tinder nuirait à la confiance en soi.

Chercher l’amour sur Tinder ne serait pas vraiment un boosteur de confiance… et c’est scientifiquement prouvé. Selon une étude américaine réalisée par l’université de North Texas et présentée à la convention annuelle de la Société américaine de psychologie, le 4 août 2016, utiliser l'application aurait un impact négatif sur l’estime de soi.

Pour mener à bien l’enquête, les chercheurs ont sondé 1317 personnes âgées de 18 à 34 ans, (essentiellement des étudiants américains) en les interrogeant sur l’image qu’elles se faisaient d'elles-mêmes. Et comme tous les sujets n'étaient pas forcément des adeptes de l'application, l’ultime question était bien évidemment "utilisez-vous Tinder ?". Verdict : les utilisateurs du service de dating assument moins leur corps, leur look et leur physique. Pire même, ils se considèrent plus facilement comme des objets sexuels, se comparent sans cesse à leur entourage et sont obsédés par le regard des autres.

Et la théorie est d’autant plus vraie chez la gent masculine. Si les hommes ont tendance à multiplier les likes pour favoriser leurs chances de tomber sur le grand amour, ils subissent de fait plus de déceptions. Des situations de rejet qui ont de quoi provoquer un certain mal-être...

À lire aussi

Les métiers les plus prisés de Tinder
Rencontre : quels sont les métiers les plus prisés sur Tinder ?

LIRE LA SUITE
Sarah Jobert

Dans cet article :

Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.