• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Une femme porte plainte contre une compagnie aérienne pour discrimination

Une femme porte plainte contre une compagnie aérienne pour discrimination

A la demande d’un passager Juif ultra-orthodoxe, une femme de 81 ans a dû changer de siège… parce qu’elle est une femme. Elle porte plainte.

En décembre Renee Rabinowitz, une avocate retraitée de 81 ans était tranquillement assise dans son siège, côté hublot, en business class d’un vol New York-Tel Aviv de la compagnie israélienne El Al. C’est alors qu’un homme d’une cinquantaine d’années, "plutôt distingué en tenue hassidique" arrive, a-t-elle raconté au New York Times. Il doit occuper le siège voisin du sien. Mais parce qu’il respecte une interprétation stricte de la loi juive qui interdit tout contact, même fortuit, avec un membre du sexe opposé hors mariage, il refuse de s’asseoir à côté d’elle. Un steward propose à Renee Rabinowitz, qui marche avec une cane, un "meilleur siège" plus proche de la première classe, à côté de deux femmes. Elle a décidé de porter plainte contre la compagnie pour discrimination.  

En cabine, le personnel reçoit des demandes diverses et variées et ils essaient d’aider autant que possible, le but étant de décoller à l’heure pour que les passagers arrivent à destination en temps voulu" s’est justifié la compagnie aérienne au New York Times. Sauf que les incidents de cet ordre se multiplient, occasionnant souvent des retards sur les vols. Le fait que le steward ait accédé à la demande du passager fait toute la différence. Le cas de Renee Rabinowitz a été pris en main par un groupe religieux progressiste et fait maintenant partie d’une bataille plus large pour défendre les droits des femmes et la pluralité religieuse en Israël contre les hommes ultra-orthodoxes qui refusent de s’asseoir à côté des femmes dans les avions et les bus.

 "C’est une question intellectuelle, idéologique et légale. Je me dis, me voilà moi, une femme âgée, cultivée, qui a voyagé partout dans le monde, et un homme peut décider que je ne dois pas m’asseoir à côté de lui. Pourquoi ? " Elle est pratiquante elle-même, et ses deux maris étaient rabbins. “Quand la pudeur est-elle devenue l’alpha et l’omega de la femme juive ?". Affaire à suivre.

LIRE LA SUITE
VF
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.