• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Un Britannique partage la drôle de liste des choses qui ont fait pleurer sa femme

Un Britannique a listé les choses qui ont fait pleurer sa femme

Un auteur comique londonien, Aaron Gillies, a partagé, sur son compte Twitter dimanche 22 novembre 2015, toutes les choses qui ont fait pleurer sa femme sur un mois. Une liste qui a rapidement fait le buzz sur la Toile.

Après "why my son is crying", voici "reasons my wife is crying". Un auteur comique londonien, Aaron Gillies, a noté pendant un mois 10 choses qui ont fait pleurer sa femme Lex. C’est sur son compte Twitter que le jeune homme a partagé, dimanche 22 novembre 2015, une photo de cette liste, accompagnée d’une légende : "Ma femme pleure absolument pour tout. Enfin, je veux dire pour RIEN".

Voici les raisons :

- Elle a découvert que les cygnes pouvaient être homosexuels et a trouvé que c’était fabuleux.
- Elle avait la gueule de bois et elle a vu la photo d’un porcelet.
- J’ai attendu qu’il fasse sombre et j’ai fait semblant d’être Mister Badabook (un personnage d’un film d’horreur).
- Dans un documentaire, elle a vu un lapin réussir à échapper à un renard polaire.                                      
- Il n’y avait plus de biscuits à la maison.
- Elle s’est souvenue que les cygnes peuvent être gays.
- J’ai essayé de lui prendre la main quand elle ne s’y attendait pas.
- J’ai préparé le dîner après une longue journée.
- Elle a regardé une vidéo avec un chien.

Depuis sa publication sur la Toile, cette liste (très drôle) a été partagée près de 30 000 fois. Face à ce buzz, Aaron Gilles s’est exprimé dans l’édition australienne du Huffington Post, lundi 23 novembre 2015 : "Je pensais obtenir 12 retweets de personnes qui connaissent Lex et qui savent qu’elle est très émotive. Mais énormément de personnes s’identifient à cette liste, peut-être que la sensibilité est un sujet dont on ne parle pas assez ouvertement".

Pour ne pas s'attirer les foudres des jeunes femmes, Aaron Gilles a tenu à préciser, toujours dans le Huffington Post australien, qu'il avait demandé l’autorisation de sa compagne avant de partager cette liste : "Je lui ai demandé si ça ne la dérangeait pas, car je ne voulais pas qu’elle reçoive des réactions négatives comme c’est souvent le cas sur Internet. Elle se moque bien d'être une personne émotive". On est rassurée alors ! 

LIRE LA SUITE
Marie Clergeot
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.